Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Tag: Bibliographie

Le ciel sous nos pas


Bibliographie littérature

 

Dans ce premier roman plein d’énergie aux allures de conte moderne, Leila Bashain, lauréate du prix de la Nouvelle de Tanger 2011, évoque dans une langue sensuelle, insolente et métissée, le parcours d’une jeune marocaine, depuis son enfance dans son pays natal à son arrivée en France.

Décomplexée vis- à-vis des hommes et de l’Occident, elle va vivre mille aventures, telle une Zazie moderne, entre rires et larmes ! Et briser un tabou : le pays des Lumières n’est pas la partie rêvée des droits de la femme maghrébin

Leïla BAHSAÏN, Le ciel sous nos pas, Albin Michel, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Le Mammouth


Bibliographie littérature

 

Fait historique méconnu : en mars 1933, Nikita Zynchuck, immigrant et chômeur, est abattu d’une balle dans le dos par un policier.

Le récit de cet événement et des jours qui l’ont suivi nous entraîne dans le Montréal cosmopolite d’alors, marqué par la Crise, la misère, les tensions entre les religions et entre les cultures, sans oublier les poussées insurrectionnelles des communistes.

Roman social, Le Mammouth tire de l’oubli un quidam qui, en déclenchant malgré lui une émeute, est passé bien près de devenir le porte-étendard d’une révolution autrement moins tranquille que celle que le Québec a connue.

Pierre SAMSON, Le Mammouth, Héliotrope, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

1492 – Mémoires du Nouveau Monde


Bibliographie littérature

 

Fuyant la persécution des Juifs, Juan Cabezón s’embarque comme gabier à bord de la Santa Maria. Le 12 octobre 1492, après un voyage incertain, il accoste avec Christophe Colomb sur l’île de Guanahaní : la conquête de l’Amérique vient de commencer.

Cette aventure, Juan Cabezón en est le témoin lucide et le protagoniste mesuré plus que l’acteur engagé. Il assiste à la rencontre de Cortés et Moctezuma et à cette véritable apocalypse que fut la destruction de l’empire aztèque, la chute de ses dieux, le massacre de son peuple. Incapable de s’associer à la folie meurtrière des Espagnols en mal de trésor, Juan Cabezón s’efforcera de bâtir le Mexique métis du Christ et de Quetzalcoatl ; au fils des ans, il deviendra la mémoire vivante du Nouveau Monde. Autour de lui, les personnages de cette atroce et merveilleuse épopée : Christophe Colomb et Hernán Cortés, la Malinche et Bartolomé de las Casas, mais aussi le sanguinaire Gonzalo Dávila, la douce Mariana Pizarro et les inoubliables guides indigènes Fernando Nochtli et Jorge Atlolotl.

Homero Aridjis nous livre ici une extraordinaire reconstitution historique et culturelle de la conquête du Mexique, nous faisant entendre sur le vif la voix indienne d’un continent découvert bien avant Christophe Colomb par ceux-là mêmes qui l’habitaient.

Homero ARIDJIS, 1492 – Mémoires du Nouveau Monde, Seuil, 1994 [Texte en ligne].

Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Forgerons d’hier et d’aujourd’hui


 

Adèle Chartier a rédigé un bel hommage à Alice, une artiste forgeron qui mérite d’être connue, et m’a demandé de réaliser un dossier documentaire.

L’art de la forge est partagé par beaucoup de cultures dans presque toutes les aires géographiques, mais à des époques différentes avec parfois des influences voire des transmissions. Dans la plupart des cultures traditionnelles le forgeron a un statut à part, marginal ou ambivalent. Les récits mythologiques décrivent un personnage à la fois craint et respecté. Souvent associé à la magie il suscita des cultes dédiés dont les plus connus sont Héphaïstos en Grèce, Vulcain en Italie, Thor en Scandinavie et en Allemagne, celui des griots au pays Dogon ou des chamans en Sibérie.

Durant les deux siècles de l’industrialisation, le forgeron est devenu un sous-prolétaire, témoin anachronique des sociétés agricoles tombées en désuétude. Karl Marx en parle en ces termes :

Travailler à mort, tel est l’ordre du jour, non seulement dans le magasin des modistes, mais encore dans n’importe quel métier. Prenons pour exemple le forgeron. Si l’on en croit les poètes, il n’y a pas d’homme plus robuste, plus débordant de vie et de gaieté que le forgeron. Il se lève de bon matin et fait jaillir des étincelles avant le soleil. Il mange et boit et dort comme pas un. Au point de vue physique, il se trouve en fait, si son travail est modéré, dans une des meilleures conditions humaines. Mais suivons‑le à la ville et examinons quel poids de travail est chargé sur cet homme fort et quel rang il occupe sur la liste de mortalité de notre pays. À Marylebone (un des plus grands quartiers de Londres), les forgerons meurent dans la proportion de 31 sur 1000 annuellement, chiffre qui dépasse de 11 la moyenne de mortalité des adultes en Angleterre. Cette occupation, un art presque instinctif de l’humanité, devient par la simple exagération du travail, destructive de l’homme. Il peut frapper par jour tant de coups de marteau, faire tant de pas, respirer tant de fois, exécuter tant de travail et vivre en moyenne 50 ans. On le force à frapper tant de coups de plus, à faire un si grand nombre de pas en plus, à respirer tant de fois davantage, et le tout pris ensemble, à augmenter d’un quart sa dépense de vie quotidienne. Il l’essaie, quel en est le résultat ? C’est que pour une période limitée il accomplit un quart de plus de travail et meurt à 37 ans au lieu de 50
Karl MARX, Le capital

Aujourd’hui, les survivants de cet art pluri-millénaires sont recherchés par un cercle restreint où se mêlent riches mécènes et conservateurs de musées nationaux. Mais comme hier, ils demeurent à part dans une ambivalence entre reconnaissance et méconnaissance d’un art manuel beaucoup moins prisé que la sculpture ou la peinture. Ce marché reste donc marginal. Ce qui semble ne pas déplaire à Alice…

Parmi les livres cités dans ma bibliographie, je recommande particulièrement ces deux ouvrages malheureusement non accessibles en ligne :
Association SEEA, La forge et le forgeron – TI Pratiques et croyances, L’Harmattan, 2002.
Association SEEA, La forge et le forgeron – T2 Le merveilleux métallurgique, L’Harmattan, 2003.

06/01/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Alice sous les feux de la forge, Adèle.
Alice de KERCHOVE de DENTERGHEM, Homo Faber (œuvres).
Ludovic MARSILLE et Alice de KERCHOVE de DENTERGHEM, Ministère de la Culture (brochure p.15-16).
Alice de KERCHOVE de DENTERGHEM avec Ludovic MARSILLE à Néant-sur-Yvel, Institut National des Métiers d’Art (vidéo).
Bibliographie Forgerons, Monde en Question.
Bibliographie Dogon, Monde en Question.

Intelligence artificielle vulgarisée


Bibliographie sciences

 

L’intelligence artificielle est aujourd’hui incontournable. Cependant, les approches pédagogiques réalisées par les ouvrages et sites internet dédiés à l’intelligence artificielle restent souvent complexes.

Ce livre a pour objectif de présenter de façon simple et concrète la création de projets basés sur de l’intelligence artificielle en mettant de côté les formules mathématiques et statistiques décourageantes pour la plupart des novices. Il permet ainsi de rendre compréhensibles et applicables les concepts du Machine Learning et du Deep Learning à toute personne âgée de 15 à 99 ans ! La démarche proposée par cet ouvrage se veut progressive et l’auteur entremêle théorie et cas pratiques.

Après une introduction à l’intelligence artificielle et aux craintes qu’elle suscite, deux chapitres proposent un bref rappel sur les fondamentaux du langage Python, sur des notions statistiques ainsi qu’une présentation des algorithmes du Machine Learning et de leur champ d’application. Le lecteur peut ensuite, grâce aux trois chapitres qui suivent, découvrir comment donner la faculté à sa machine de prédire des valeurs et de réaliser des classifications. Vient ensuite la découverte de l’apprentissage non supervisé puis de la classification de texte. Enfin, à travers trois chapitres successifs traitant des réseaux de neurones, le lecteur découvre comment les neurosciences ont eu un impact sur l’intelligence artificielle.

L’ouvrage se termine par la réalisation de cas pratiques : un premier mêlant réseau de neurones et parole et un second relatif au premier chatBot.

Aurélien VANNIEUWENHUYZE, Intelligence artificielle vulgarisée, ENI, 2019, [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier Sciences, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Sciences, Monde en Question.

Le dernier théorème de Fermat


Bibliographie sciences

 

L’histoire de l’énigme qui a défié les plus grands esprits du monde pendant 358 ans

Pierre Fermat, l’un des plus grands mathématiciens français du XVIIe siècle, s’était contenté de porter dans la marge de son cahier de travail: « xn + yn = zn impossible si n > 2. J’ai trouvé une solution merveilleuse, mais la place me manque ici pour la développer. »

Ce théorème allait devenir le Graal du monde mathématique. Les plus puissants esprits de tous les siècles et de toutes les nations tentèrent de venir à bout de cette équation. Ainsi Leonhard Euler, Sophie Germain, Évariste Galois, Yutaka Taniyama et Paul Wolfskehl se succédèrent sans parvenir à trouver la démonstration recherchée.

Mais, en 1993, un jeune Anglais, Andrew Wiles, Professeur à Princeton, parvint enfin à résoudre, après sept années de recherche solitaire et quelques mois de doute, l’énigme de ce problème devant le regard ébahi de la communauté scientifique.

Le dernier théorème de Fermat raconte cette quête. Une véritable épopée qui met en scène, à travers l’histoire des mathématiques, les intelligences les plus brillantes.

Simon SINGH, Le dernier théorème de Fermat, Fayard, 1998 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier Sciences, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Sciences, Monde en Question.

Ma compagne, mon bourreau


Bibliographie société

 

Ils sont de grands oubliés, représentent un non-dit au coeur du tabou de la violence conjugale: les hommes battus. Leur parole est souvent tournée en dérision, niée.

Maxime Gaget connaît bien cette solitude, ce désarroi face à une brutalité méconnue et ignorée. Un témoignage unique, courageux et poignant qui lève le voile sur l’autre visage de la violence conjugale.

Maxime GAGET, Ma compagne, mon bourreau, Michalon, 2015 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier, La cause des hommes, des femmes et des enfants.
Index Société, Monde en Question.
Dossier Sociologie, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Croissance et contestation


Bibliographie histoire

 

De la naissance de la Ve République, en 1958, jusqu’au premier choc pétrolier de 1973 qui fait basculer le pays dans la crise, la France connaît une période de plein-emploi et de croissance, marquée par des politiques volontaristes de modernisation agricole et industrielle.

Faut-il en rester pour autant à l’idée de Trente Glorieuses ? L’époque fut aussi un temps de bouleversements et de conflits, de refondations politiques et syndicales. Les événements de 1968 ouvrent une décennie de contestations et de libération des mœurs. « Tout est politique » : le politique ici donne le ton, mais sous la forme d’une histoire sociale du politique qui varie les échelles du local au national et met l’accent sur les hommes et les réseaux.

Jean VIGREUX, Croissance et contestation – 1958-1981, Seuil, 2028 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Les années à rebours


Bibliographie littérature

 

Messine, années 1970. Aurora est l’aînée d’une fratrie de six enfants. Père fasciste et mère transparente. Timide derrière ses lunettes à grosse monture, elle est la meilleure de la classe. Giovanni, lui, est le dernier d’une famille de communistes. Père avocat reconnu, mère agile aux fourneaux. Impétueux et charismatique, il est nul en classe mais rêve de faire la révolution. C’est à la fac de philo que les deux se rencontrent. Première passion, escapades sur l’Etna, et très vite un mariage accepté contre toute attente par la famille.

D’autant qu’Aurora est enceinte. . . Les Brigate Rosse commencent à faire parler d’elles et, le soir, les jeunes mariés refont le monde avec leurs camarades d’utopie. Giovanni veut toujours vivre plus que ce que l’existence lui offre et fomente un attentat en rêvant de se faire emprisonner pour pouvoir marquer l’Histoire.

Nadia TERRANOVA, Les années à rebours, Table Ronde, [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Lire les sciences sociales (2008-2013)


Bibliographie sciences sociales

 

Lire les sciences sociales propose, depuis une vingtaine d’années, une sélection raisonnée de livres récents en sciences sociales. De façon générale, la présentation publique par des pairs est faite en présence des auteurs.

Les livres retenus le sont, sans esprit de chapelle, en fonction de plusieurs critères (publication récente, en langue française, relevant des sciences sociales au sens large) et d’une conception de ce que sont des sciences sociales « intéressantes ou, en tout cas, qui valent la peine qu’on en débatte » : la confrontation d’une problématique à une enquête empirique et la production de schèmes d’interprétation transposables. Ce qui conduit à exclure les ouvrages purement empiriques ou relevant au contraire de la théorie la plus désincarnée.

Refus de l’académisme et de l’essayisme, des frontières disciplinaires, des hiérarchies d’objets, des modes intellectuelles : Lire les sciences sociales esquisse, ce faisant, un modèle de critique scientifique autonome.

Gérard MAUGER et Louis PINTO (sous la direction de), Lire les sciences sociales (2008-2013), Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Société, Monde en Question.
Dossier Sociologie, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Culture, Monde en Question.