Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Budget militaire des États-Unis


Bibliographie économie

 

Ce graphe, plus éloquent qu’un long discours, montre que le budget militaire des États-Unis est plus important que celui cumulé des huit autres pays les plus dépensiers en matière d’armement.

Lire aussi :
Dossier documentaire USA, Monde en Question.
Index Économie, Monde en Question.
Veille informationnelle Géoéconomie, Monde en Question.

Publicités

Verbotene Filme – Les films interdits du IIIe Reich


 

Réalisateur : Felix Moeller
Durée : 0h53
Année : 2012
Pays : Allemagne
Genre : Documentaire
Résumé : Certains (combien ?) des films produits par le IIIe Reich sous l’égide de Goebbels étaient d’abord des moyens de propagande nazis. Après la guerre, 300 des 1 200 longs métrages tournés entre 1933 et 1945 ont été interdits de diffusion par les Alliés. Aujourd’hui, une quarantaine d’entre eux sont toujours concernés par l’interdiction.
Fiche : Arte
Avis de Monde en Question : Pire que les censeurs officiels sont les gens, invités à donner leurs avis, qui reprennent les mêmes arguments : limiter la vision de ces films à quelques uns (sélectionnés sur quels critères ?).
Partage proposé par : Zone Telechargement HD 720 VF (Film rare)

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Allemagne, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

La légende nationale de la Cinémathèque


Bibliographie cinéma

 

Tout commence dans les années 30 dans l’esprit d’un homme fougueux et génial, dont la légende veut qu’il ait entreposé les premières bobines de sa collection dans sa baignoire. La Cinémathèque Française est officiellement née le 2 septembre 1936. Les membres fondateurs en étaient Henri Langlois,Paul-Auguste Harlé, Georges Franju et Jean Mitry.

En 1980 alors que le musée du cinéma venait de rouvrir au Palais de Chaillot, après une période de travaux, Chantal de Béchade consacrait une série d’émissions à l’histoire de cette institution.

Henri Langlois : « La collection de la Cinémathèque s’est bâtie sur le don du premier appareil de Georges Méliès », France Culture, 09/06/1980 – 12/12/2017.
Du film Flamme à la robe beige de Marilyn : comment la Cinémathèque conserve-t-elle sa collection ?, France Culture, 10/06/1980 – 13/12/2017.
Henri Langlois : « La Nouvelle Vague c’est l’autodidacte contre le premier de la classe », France Culture, 11/06/1980 – 14/12/2017.
Chaillot, creuset des cinémas différents, France Culture, 12/06/1980 – 15/12/2017.
Derrière l’ombre, les archives du futur, France Culture, 13/06/1980 – 16/12/2017.

Cette série entretient la légende de la Cinémathèque française et l’accompagne d’un discours prétendument universel mais aux accents nationalistes. On apprend incidemment qu’un nombre incertain de films de la Cinémathèque proviennent du vol ou de l’emprunt non restitué. C’est une spécialité des musées français qui ont accumulé beaucoup de trésors par le pillage.

16/12/2017
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
• La Cinémathèque française
Site ne contient aucune information sur l’histoire de l’institution ! Il existe seulement une page sur L’association.
Ciné-ressources.
Vidéos – Vimeo.
Laurent MANNONI, Histoire de la Cinémathèque française, Gallimard, 2006 [Ciné-club de Caen].
Patrick OLMETA, La Cinémathèque française – De 1936 à nos jours, CNRS Éditions, 2002 [Texte en ligne].
Cinémathèque, Ciné Monde.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

La destruction des Indiens des Plaines


Bibliographie histoire

 

La conquête des Plaines constitue l’un des chapitres mythique de l’histoire du Canada. Mais le mythe a son versant sombre. En quelques années seulement, des milliers d’Autochtones sont morts ; les survivants ont été réduits en sujétion.

Dans cette ouvrage passionnante et bouleversante, James Daschuk analyse les causes de cet effroyable massacre : les maladies venues de l’Ancien Monde ; les rigueurs du climat ; mais surtout, la politique ethnocidaire du gouvernement canadien.

Pour les premiers habitants des Plaines, le « rêve national » de sir John A. Macdonald a tourné au cauchemar. Le Canada actuel continue d’en payer le très lourd tribut : en matière de richesse et de santé, un gouffre sépare Autochtones et Allochtones : le racisme, les différends et les malentendus continuent par ailleurs de les opposer.

James DASCHUK, La destruction des Indiens des plaines – Maladies, famines organisées, disparition du mode de vie autochtone, Presses de l’Université Laval, 2015 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Colonialisme, Monde en Question.
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.

Le cinéma de la Résistance (1968-2014)


 

Réalisateur : Divers
Durée : Divers
Année : 1968-2014
Pays : France
Genre : Documentaire
Résumé : Les Dossiers de l’écran, Le maquis du Vercors [1968 – 73′]
Ginette Lavigne, Traces filmées de la Résistance – Après la nuit [2014 – 88′]
Fiche : INA
Partage proposé par : Zone Telechargement DVD FR (Film rare)

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma France, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Algorithmes


Bibliographie sciences

 

Qui est Claire Mathieu ? Comment s’est-elle intéressée aux algorithmes ? Sur quoi portent ses recherches (algorithme d’approximation) ? Comment ses travaux ont fait d’elle une spécialiste de renommée mondiale dans son domaine ?

Depuis quelques années, avec les progrès des réseaux sociaux, de l’apprentissage profond et de ce qui est assimilé à l’intelligence artificielle, un mot a cristallisé toutes les craintes, toutes les angoisses, s’est fait le synonyme de la déshumanisation de notre société numérique : l’algorithme. Or, loin d’être une incarnation du mal et le cheval de Troie de Skynet, l’algorithme est avant tout un objet mathématique, parfois simple, souvent complexe, qui permet d’aborder par un aspect probabiliste un problème insoluble. La nouvelle titulaire de la chaire « Informatique et sciences numériques » au Collège de France est une spécialiste des algorithmes.


Grand entretien avec Claire Mathieu, France Culturemp3, 30/11/2017.

Lire aussi :
Claire MATHIEU, Algorithmes, Leçon inaugurale Collège de France, 16/11/2017.
Qu’est-ce que vivre au milieu des algorithmes ?, Nonfiction.
Bibliographie, Collège de France.
Dossier documentaire Sciences, Monde en Question.

Effets spéciaux numériques


Bibliographie cinéma


Avatar, 2009

 

Du trucage devant la caméra aux effets spéciaux numériques en passant par l’apparition de l’animation 3D et des premières images de synthèse, que doit le cinéma aux effets spéciaux ? Y a-t-il encore certains trucages que l’on réalise mieux avec autre chose que des images de synthèse ?

Si l’histoire du cinéma se confond avec celle des effets spéciaux, dès les premiers films de Méliès, la capacité à truquer l’image, à la modifier, à changer son régime, a fait des bonds exponentiels depuis une vingtaine d’années, avec l’apparition des effets spéciaux numériques. Aujourd’hui, le trucage numérique est devenu omniprésent dans les superproductions, il ne sert plus seulement à produire des effets spéciaux ou des univers fantastiques. Un nouveau régime a été créé pour les « doublures numériques », où les comédiens se mettent au service d’un personnage virtuel, jusqu’à l’avènement prochain du tout numérique ?


Effets spéciaux numériques : capturez-les tous !, France Culturemp3, 29/11/2017.

Lire aussi :
Effets spéciaux, Larousse p. 483Larousse p. 484Larousse p. 485Larousse p. 486Larousse p. 487Larousse p. 488Larousse p. 489.
Effets spéciaux numériques, Larousse p. 490.
Du trucage aux effets spéciaux, CinémAction n°102, 2002.
Effets spéciaux et artifices, Terrain nº46, 2006.
La magie des effets spéciaux. Cinéma – technologie – réception, 1895, 2014.
Articles effets spéciaux, Érudit.
Maxime SCHEINFEIGEL, Le cinéma, et après ?, Presses universitaires de Rennes, 2010 [Extraits en ligne].
Les effets spéciaux – Bibliographie, Cinémathèque québécoiseCRDPUniversité d’AngersLivres Cinéma.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma – Revues, Monde en Question.
Dossier documentaire Cinéma – Livres, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Le cinéma de la Résistance (1944-1948)


 

Réalisateur : Divers
Durée : Divers
Année : 1944-1948
Pays : France
Genre : Documentaire
Résumé : Ceux du maquis [1944 – 7′], Commentaire de Maurice Schumann
Pierre Schaeffer, L’appel aux armes [1944 – 43′]
La Libération de Paris [1944 – 31′], Commentaire de Pierre Bost
André Michel, La rose et le réséda [1947 – 7′]
Jean-Paul Le Chanois, Au cœur de l’orage [1948 – 80′]
Fiche : INA
Partage proposé par : Zone Telechargement DVD FR (Film rare)

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma France, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Les BRICS, un espace ignoré


Bibliographie économie

 

Les BRICS se présentent comme une grande aventure de communication politique. À la suite de la crise financière de 2008, Brésil, Russie, Inde et Chine – rejoints en 2011 par l’Afrique du Sud – se réunirent pour demander un ordre mondial plus juste. S’inspirant de l’esprit de Bandung et du mouvement des non-alignés, ces cinq pays « en développement » comptent un peu plus de 40 % de la population mondiale et occupent 25 % de la surface terrestre, sur quatre continents. En 2030, ils représenteront 40 % de la richesse globale. Comment des pays aussi hétérogènes, séparés par l’histoire, la langue, la religion, la politique et la géographie, peuvent-ils mener ce projet ?

Ce numéro a rassemblé des spécialistes en communication, sociologie, économie, relations internationales pour examiner un processus né voici moins d’une décennie. Ces cinq pays se sont engagés, à un rythme soutenu, dans trois directions : reconnaissance, transformation et construction d’espaces communs avec une volonté politique claire. Les interactions et les communications se multiplient – d’abord en s’appuyant sur les relations économiques, ensuite en cherchant à bâtir des liens sociopolitiques permettant de réformer les institutions internationales.

Les auteurs développent ici deux axes, qui traversent le numéro : 1) la description des initiatives, des discours politiques et d’une identité à définir ; 2) les BRICS en tant qu’ensemble politique dont l’essence est d’être en compétition avec d’autres groupements régionaux, dont peut-être l’Union européenne.

Si dans les cinq pays, le phénomène BRICS est loin de faire l’unanimité parmi la population, l’idée fait son chemin dans les cercles de pouvoir. Ce numéro examine ce qui a déjà été accompli, les changements apportés à l’ordre mondial, ainsi que les ambitions politiques et culturelles. Au final, les BRICS représentent un projet politique original reposant paradoxalement sur nombre d’incommunications.

Les BRICS, un espace ignoré, Hermès nº79, 2017 CNRS Editions [Texte en ligne].

Le titre de ce numéro de la revue Hermès est un aveu de méconnaissance par les médias occidentaux d’une structure économique qui réunit la Russie et les plus importantes des anciennes colonies européennes (Brésil, Inde, Chine, Afrique du Sud). Depuis 2008, tous les articles disent la même chose : les BRICS n’ont aucun avenir ! Or, les faits sont têtus et contredisent les pronostics de tous les analystes.

De même que l’Union européenne repose essentiellement sur l’Allemagne et la France, les BRICS s’appuient sur l’alliance stratégique entre la Chine et la Russie que redoutait tant Zbigniew Brzezinski.

Désormais, les États-Unis auront probablement à faire face à des coalitions régionales visant à bouter l’Amérique hors de l’Eurasie et menaçant son statut de puissance globale. […]
Un scénario présenterait un grand danger potentiel : la naissance d’une grande coalition entre la Chine, la Russie et peut-être l’Iran, coalition « anti-hégémonique » unie moins par des affinités idéologiques que par des rancunes complémentaires. Similaire par son envergure et sa portée au bloc sino-soviétique, elle serait cette fois dirigée par la Chine [c’est moi qui souligne].
Zbigniew BRZEZINSKI, op.cit. p.84

Rejetée par la France et la plupart des pays européens, excepté l’Allemagne, la Russie n’avait pas d’autre choix que de s’allier avec la Chine pour contourner la domination américaine. Mais les analystes font comme l’autruche qui refuse de voir la réalité.

28/11/2017
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Articles BRICS, Chine en QuestionEntelekheiaInvestig’ActionMonde en QuestionRéseau InternationalRusia Today (Agence de presse russe) – SputnikXinhua (Agence de presse chinoise).
Zbigniew BRZEZINSKI, Le grand échiquier – l’Amérique et le reste du monde, Bayard, 1997 [Texte en ligne].
Index Économie, Monde en Question.
Veille informationnelle Géoéconomie, Monde en Question.

L’Europe coloniale perdure dans les musées


Que racontent les œuvres d’art sur l’histoire de l’Europe ? A qui appartient le buste de Néfertiti ? aux enfants Égyptiens, aux Berlinois, à l’humanité ? Comment justifier que les uns aient accès au patrimoine d’une humanité dont les autres sont tenus éloignés, physiquement et économiquement ?

Qu’est-ce que la translocation ? Pourquoi Bartholdi a-t-il représenté Champollion, posant son pied botté sur la tête sacrée de Pharaon ? Comment Victor Hugo a-t-il pu devenir un héros en Chine, quand « révulsé par le sac du Palais d’Été à Pékin », il a dénoncé « dans une lettre devenue célèbre un crime perpétré par la barbarie européenne contre la civilisation chinoise ». Comment en paraphrasant la devise du Collège de France, pourrait-on dire que dans les musées on « observe la culture en train de se faire », demande l’historienne de l’art Bénédicte Savoy dans sa leçon inaugurale, intitulée, « Objets du désir, désir d’objets ».

Bénédicte SAVOY, Leçon inaugurale : Objets du désir. Désirs d’objets, Collège de Francemp3mp4, 30/03/2017.

C’est la Révolution française qui impose à l’Europe cette idée nouvelle, dont nos musées aujourd’hui sont les héritiers directs, selon laquelle l’appropriation intellectuelle des objets d’arts et de sciences est nécessairement liée à leur appropriation matérielle.
[22’55]

Commentaire de la statue de Champollion par Frédéric Auguste Bartholdi , un document insupportable, qui trône dans la cour du Collège de France.
[25’28-32’20]

Pour l’Égypte, l’œuvre est insultante envers la civilisation égyptienne. La statue en marbre représente l’égyptologue Français Jean-François Champollion posant le pied sur une tête d’un pharaon. Cela fait 138 ans qu’elle a été réalisée, mais aujourd’hui Le Caire veut qu’elle soit retirée de la cour de l’éminent Collège de France à Paris.
Source : La statue parisienne de Champollion indigne l’Égypte, TV5 Monde, 02/03/2013.

Champollion a donc quatre ans [1794] quand la France met en pratique sa doctrine du patrimoine libéré selon laquelle les arts, étant un produit de la liberté, doivent être réunis au pays de la liberté, c’est-à-dire en France.
[33’55]

En Chine, la seconde guerre de l’opium se solde par le transfert en Europe des trésors pillés conjointement par les armées françaises et britanniques dans le Palais d’été à Pékin.
[40’36]

Il y avait, dans un coin du monde, une merveille du monde ; cette merveille s’appelait le Palais d’été.
Cette merveille a disparu.
Un jour, deux bandits sont entrés dans le Palais d’été. L’un a pillé, l’autre a incendié. […] L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres ; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits.
Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie.
Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre.
L’empire français a empoché la moitié de cette victoire, et il étale aujourd’hui, avec une sorte de naïveté de propriétaire, le splendide bric-à-brac du Palais d’été.
J’espère qu’un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée.
Source : Victor HUGO, Lettre au capitaine Butler, 25 novembre 1861, Planète chinois.

Lire aussi :
Bénédicte SAVOY, Histoire culturelle des patrimoines artistiques en Europe, XVIIIᵉ-XXᵉ siècle, Collège de France.
Bénédicte SAVOY, À qui appartient la beauté ? Arts et cultures du monde dans nos musées, Collège de France, 2016-2017.

Serge LEFORT, La guerre contre la Chine passe par Riyad, Chine en Question :

Michel TIBON-CORNILLOT, Les guerres de l’opium ou l’écrasement de la Chine, Dedefensa, 10/08/2008.
Michel TIBON-CORNILLOT, La Chine en enfer : pillages et génocides blancs, Dedefensa, 29/08/2008.
Corinne AUTEY-ROUSSEL, Guerres de l’opium : le viol de la Chine par les puissances occidentales, Entelekheia, 30/04/2017.

Le sac du Palais d’Été de Palikao en 1860, Tao-Yin.
Le Palais d’été mis à sac, Europe 1mp3, 02/05/2012.
La destruction du palais d’été en 1860, Gbtimesmp3, 05/01/2016.
1860 : Victor Hugo s’indigne devant le pillage du palais d’été, Gbtimesmp3, 06/01/2016.
Charles COUSIN de MONTAUBAN, L’expédition de Chine de 1860 – Souvenirs du général Charles Cousin de Montauban, Comte de Palikao, publiés par son petit-fils, Librairie Plon, 1932 [Chine anciennepdf – Extrait : Le pillage du Palais d’Été].
Comte D’HÉRISSON, Journal d’un interprète en Chine, Ollendorf, 1886 (troisième édition) [Chine anciennepdf – Extrait Le pillage du Palais d’Été].
Armand LUCY, Lettres intimes sur la campagne de Chine en 1860, Jules Barile, 1861 [Chine anciennepdf – Extrait : Le pillage du Palais d’Été].
Raymond BOURGERIE, Pierre LESOUEF, Palikao (1860) – Le sac du Palais d’Été et la prise de Pékin, Economica, 1995.
Bernard BRIZAY, Le sac du palais d’été – Seconde guerre de l’opium, Éditions du Rocher, 2003 [Canal Académiemp3].

Serge LEFORT, La propagande de l’invention européenne de l’imprimerie, Monde en Question :

Le retour de ce premier livre imprimé au monde a été contesté avec virulence, notamment par les conservateurs de la BNF qui insistent sur leurs « capacités supérieures en matière de conservation des documents ».
L’arrogance de la supériorité coloniale n’est pas morte !
Le rapatriement de la totalité des 297 volumes dérobés par le contre-amiral Pierre-Gustave Roze en 1866 sous forme d’un prêt renouvelable tous les cinq ans a été décidé à Séoul lors d’un sommet entre Nicolas Sarkozy et Lee Myung-bak en 2010.
Sur la question du rapatriement de Jikji, il demeure encore des différends entre les deux pays comme le dit le professeur Barjot : « Pour la France, Jikji appartient à l’héritage mondial de l’humanité et donc à ce titre, il n’est la propriété d’aucun pays. »
Mais la France s’arroge unilatéralement le droit de propriété !
Source : Le retour en Corée du 1er livre imprimé au monde de la BNF « paraît inévitable », Agence de presse Yonhap, 13/10/2015.

Polémique Chine-vente Bergé : le « J’accuse » de Victor Hugo, Le Point, 24/02/2009.
Pillage du Palais d’été de Pékin : l’impossible restitution, Le Point, 22/10/2010.

Dossier documentaire Chine/Occident, Monde en Question.
Veille informationnelle 中國 Chine, Monde en Question.