Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Catégorie: Bibliographie histoire

Croissance et contestation


Bibliographie histoire

 

De la naissance de la Ve République, en 1958, jusqu’au premier choc pétrolier de 1973 qui fait basculer le pays dans la crise, la France connaît une période de plein-emploi et de croissance, marquée par des politiques volontaristes de modernisation agricole et industrielle.

Faut-il en rester pour autant à l’idée de Trente Glorieuses ? L’époque fut aussi un temps de bouleversements et de conflits, de refondations politiques et syndicales. Les événements de 1968 ouvrent une décennie de contestations et de libération des mœurs. « Tout est politique » : le politique ici donne le ton, mais sous la forme d’une histoire sociale du politique qui varie les échelles du local au national et met l’accent sur les hommes et les réseaux.

Jean VIGREUX, Croissance et contestation – 1958-1981, Seuil, 2028 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Désarchiver la terreur coloniale


Bibliographie histoire

 

Les répressions coloniales de masse ont cette particularité qu’elles ont largement invisibilisé leurs victimes. Celle que la propagande française nomma « bataille d’Alger » n’échappe pas à cette règle. Les « paras » de Massu, « seigneurs de la guerre aux terrifiants caprices » (Sartre) savaient que leurs milliers de proies, simples « Français Musulmans » tout juste sortis officiellement de l’indigénat, étaient destinées à rester anonymes et à ne pouvoir être dénombrées. Pour plus de sûreté, ils détruisirent les archives documentant leurs crimes. Ils eurent l’impunité et les honneurs.

C’est pourtant à partir d’une archive de l’État colonial ayant partiellement échappé, on ne sait pourquoi, à ces destructions, que le site 1000autres.org, créé il y a 14 mois, est parvenu à rompre un tant soit peu avec un anonymat qui semblait définitif. A ce jour, 300 Algériens victimes de disparitions forcées dans la région d’Alger en 1957 ont désormais publiquement un nom, une histoire et un visage.

Lire l’intégralité de l’article : lundi matin.

Lire aussi :
Alger 1957 – des Maurice Audin par milliers – Enlevés, détenus clandestinement, torturés et parfois assassinés par l’armée française, 1000 autres.
Dossier Algérie, Monde en Question.
Dossier Colonialisme, Monde en Question.
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Aux origines du socialisme français


Bibliographie histoire

 

Pierre Leroux, qui fut après 1830 un des apôtres de la République démocratique et sociale – du socialisme, comme il disait déjà – a débuté dans le journalisme littéraire en 1824. Débuts modestes et obscurs, sur lesquels les biographes passent vite : Leroux, qui n’est encore qu’un manœuvre des lettres, ne signe aucun de ses articles avant 1831.

C’est à cette période de formation si mal connue, et pourtant décisive, que cet ouvrage est consacré. Des documents inédits ont permis à l’auteur d’identifier, pour cette période, plusieurs dizaines d’articles de Leroux, inconnus jusqu’à présent pour la plupart : il en analyse systématiquement le contenu, en relation avec les luttes politiques et les débats idéologiques de l’époque.

Ainsi peuvent être tracés les grands axes d’une pensée originale et souvent féconde : philosophie de l’histoire, histoire des religions, philosophie politique, esthétique, Leroux a exploré tout cela dès avant 1830, en ces années-mères du XIXe siècle où prend figure la société issue de la Révolution française et où surgissent tant de problèmes nouveaux, qui sont encore aujourd’hui les nôtres.

Jean-Jacques GOBLOT, Aux origines du socialisme français – Pierre Leroux et ses premiers écrits (1824-1830), Presses universitaires de Lyon, 1977 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

L’histoire du monde vue par la tradition musulmane


Bibliographie histoire

 

L’Occident partage une vision commune de l’histoire, bien différente de celle qui a cours dans le monde musulman. Dans ce récit, Tamim Ansary raconte, « comme si nous passions un moment ensemble dans un café », l’histoire du monde telle que la conçoit la tradition musulmane.

Quand commence-t-elle ? Quels en sont les grands événements, les héros, les centres géographiques ? Si l’on dit du monde actuel qu’il n’est qu’un village, cela n’a pas toujours été le cas. Jusqu’au XVIIe siècle, le monde musulman et l’Occident se sont développés en totale autonomie. Ils ont constitué deux univers séparés, chacun préoccupé par ses affaires internes et dépositaire d’une tradition propre.

L’auteur nous invite à pénétrer dans l’univers culturel islamique et à porter un regard venu d’ailleurs sur le monde – Occident inclus -, depuis l’époque du prophète Mahomet jusqu’au début du XXIe siècle.

Tamim ANSARY, L’histoire du monde vue par la tradition musulmane, Les Belles Lettres, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Géo-Histoire globale, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

L’Empire islamique


Bibliographie histoire

 

L’histoire des cinq siècles de l’Empire islamique, de la mort du Prophète en 632 à l’éviction des Arabes des structures de pouvoir et à l’émergence des sultanats turcs au XIe siècle, en passant par les conquêtes, la mise en place du califat, l’éclosion et la chute des dynasties abbasside, omeyyade ou fatimide, tel est le propos de Gabriel Martinez-Gros. Mais pour éviter le biais d’une histoire de l’Islam vue d’Occident – ou l’essor de l’un est inévitablement le déclin de l’autre – l’auteur convoque les quelques rares voix qui nous parviennent encore du fond de l’histoire islamique. Ces voix, ce sont celles des historiens arabes médiévaux, dont Ibn Khaldūn.

Ainsi émerge une tout autre perception de l’Empire islamique, où les dynasties se consolident dans la première génération de leur existence, atteignent leur floraison dans la deuxième, vieillissent et agonisent dans la dernière. C’est donc à une triple réflexion que nous invite ce livre admirable et singulier : d’abord sur l’histoire de l’Islam médiéval, ensuite sur la dynamique impériale, enfin sur l’écriture de l’histoire.

Gabriel MARTINEZ-GROS, L’Empire islamique, Passés Composés, 2019 [Breizh-infoTexte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Mouvements ouvriers et crise industrielle dans les régions de l’Ouest atlantique


Bibliographie histoire

 

Cet ouvrage réunit les actes de deux journées d’études tenues à Nantes en 2007 et 2008, à l’initiative du Centre de recherches en histoire internationale et atlantique, du Centre nantais de sociologie et du Centre d’histoire du travail. Réunissant analyses scientifiques et témoignages de militants ouvriers, elles ont cherché à explorer un champ de recherche peu développé jusqu’alors, tant par des approches globales à l’échelle régionale (Bretagne, Pays de la Loire, Pays basque, Asturies), que par des études microsectorielles par branches ou entreprises.

Crise industrielle, fermetures de sites, licenciements massifs… Les intervenants ont souligné que, face à ces difficultés, le monde ouvrier n’était pas resté inactif et qu’il avait tenté de mettre en œuvre des stratégies de lutte susceptibles d’enrayer le processus de désindustrialisation en cours. En s’intéressant autant aux acteurs collectifs qu’aux formes d’expression développées par les mouvements sociaux, les communications ont interrogé l’existence d’identités propres, notamment en matière de culture politique.

Laurent JALABERT et Christophe PATILLON (sous la direction de), Mouvements ouvriers et crise industrielle dans les régions de l’Ouest atlantique des années 1960 à nos jours, Presses universitaires de Rennes, 2010 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Quand la République était révolutionnaire [1848]


Bibliographie histoire

 

L’insurrection imprévue de février 1848 a fait naître une République. Mais que recouvre exactement le mot ?

Loin de s’enfermer dans des discussions savantes, cette question fait l’objet de débats publics, de manifestations et d’affrontements, en particulier dans les rues de Paris. Deux conceptions opposées de la République se constituent. D’un côté, la République modérée, défendue par la majorité du Gouvernement provisoire puis de l’Assemblée nationale, selon laquelle la République se résume dans l’élection au suffrage « universel » (les femmes en restent exclues). D’un autre côté, la République démocratique et sociale, qui rallie des membres de clubs, des ouvriers, de simples citoyens, pour lesquels la République n’a de sens que si elle permet au peuple de participer directement aux affaires publiques, de garder le contrôle sur ses représentants et d’assurer l’émancipation des travailleurs.

L’échec de l’insurrection de juin permet le triomphe de la République modérée et des institutions du gouvernement représentatif, mais la République démocratique et sociale se maintient, comme horizon révolutionnaire, au sein du mouvement ouvrier naissant.

Samuel HAYAT, Quand la République était révolutionnaire, Seuil, 2014 [Texte en ligne].


Henri GUILLEMIN, La révolution de 1848, 1973

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

La paix n’aura pas lieu : Israël-Palestine


Bibliographie histoire

 

Le conflit au Proche-Orient est parvenu à un point de non-retour: à l’été 2014, la guerre à Gaza en est la preuve flagrante. Tous les dix-huit mois, une nouvelle confrontation survient, et la question n’est plus de savoir si mais quand le prochain conflit armé éclatera. Vingt ans après les accords d Oslo, Israël n a jamais été aussi radicalisé à droite, son armée aussi violente. Gaza n’a jamais subi de destructions si massives; jamais autant de civils palestiniens n’ont péri sous les bombes israéliennes; jamais autant de roquettes n’ont été tirées par le Jihad islamique et le Hamas.
Des opérations Plomb durci ; à Haie de protection, les cinq dernières années ont fini de révéler la faillite d Oslo. Depuis deux décennies, la communauté internationale a investi ses espoirs dans un simulacre de processus de paix qui a permis à Israël d’accélérer la colonisation de la Cisjordanie. Cette politique du fait accompli a rendu improbable la concrétisation de la solution à deux États, un État Palestinien viable aux côtés d Israël, à laquelle Oslo était censé aboutir. Vingt ans après la poignée de main entre Itzhak Rabin et Yasser Arafat, comment en est-on arrivé là ?

Fruit de plusieurs années d’enquêtes et de reportages de terrain à Gaza, en Israël, en Cisjordanie et au cœur des colonies israéliennes, conçu comme un outil pédagogique enrichi de cartes, d’une bibliographie et d’une chronologie politique de 1947 à 2015, cet ouvrage plonge le lecteur dans le quotidien des acteurs locaux. Pour qui veut comprendre le conflit au Proche-Orient, il décrypte les enjeux qui dicteront le paysage de demain, de la stratégie politique de la droite israélienne à celle du Hamas, des efforts stériles d une diplomatie américaine sans stratégie au soutien obsessionnel de François Hollande au gouvernement israélien, de l’isolement d’une Autorité palestinienne délégitimée à l’essor de la campagne de boycott contre Israël, hier tabou, et qui fait désormais son chemin, y compris au sein de gouvernements européens.

Pierre PUCHOT, La paix n’aura pas lieu : Israël-Palestine, Don Quichotte, 2015 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Palestine/Israël, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Commune de Paris 1871


 

Mises à jour :

Bibliographie
Filmographie

Lire aussi : Dossier documentaire Commune de Paris 1871, Monde en Question.

Les services secrets israéliens


Bibliographie histoire

 

Beaucoup de choses ont été alléguées, colportées, dites et écrites sur tout ce qui tourne autour des Services de Renseignements israéliens (SR) considérés comme les meilleurs du monde. Le présent ouvrage s’efforce de retracer la saga des Services secrets de l’État hébreu, mais aussi de donner un aperçu de leurs activités et de leur manière de conduire leurs opérations dans le cadre des crises récurrentes qu’ont connues le Proche et Moyen-Orient.

Ce livre démystifie en grande partie la légende qui entoure ces SR israéliens. À côté des chapitres consacrés à chacun des SR ayant existé en Terre Promise (côté israélien), l’auteur choisit de revenir sur quelques affaires emblématiques de l’histoire de ces centrales de Renseignement d’un genre un peu particulier.

Jacques BORDE, Les services secrets israéliens – d’Eichmann à la guerre de Syrie, VA Press, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.