Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Catégorie: Bibliographie cinéma

Brigitte Bardot, la vérité de BB (2014)


 

Réalisateur : Anne le Boulc’h et François Tribolet
Durée : 1h56
Année : 2014
Pays : France
Genre : Documentaire, Biographie
Fiche : IMDb
Partage proposé par : 9docu (film rare) DVD FR

Lire aussi :
Bibliographie Brigitte Bardot, Babelio.
Milo MANARA, Et Milo créa Bardot (1 album), Millon, 2016[Texte en ligne].
RODOLPHE, KOLONELCHABERT, Et dieu créa… Bardot (1 album), Jungle, 2016 [Texte en ligne].
Brigitte BARDOT, 50 plus belles chansons [mp3 en ligne].
Filmographie, Ciné Monde.
Dossier Cinéma France, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Publicités

Brigitte Bardot, une vie, des scandales (2008)


 

Réalisateur : Serge Khalfon
Durée : 1h35
Année : 2008
Pays : France
Genre : Documentaire, Biographie
Fiche : IMDb
Partage proposé par : Zone Telechargement (film rare) DVD FR

Lire aussi :
Bibliographie Brigitte Bardot, Babelio.
Milo MANARA, Et Milo créa Bardot (1 album), Millon, 2016[Texte en ligne].
RODOLPHE, KOLONELCHABERT, Et dieu créa… Bardot (1 album), Jungle, 2016 [Texte en ligne].
Brigitte BARDOT, 50 plus belles chansons [mp3 en ligne].
Filmographie, Ciné Monde.
Dossier Cinéma France, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

La violence à l’écran


 

Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle en France, le spectacle des supplices est public, libre d’accès, gratuitement offert aux foules qui viennent se repaître de corps dépecés, amputés, brûlés ou exposés en putréfaction. Citant Foucault (Surveiller et punir) Bruno Girard note que le supplice doit être éclatant, il doit être constaté par tous, un peu comme son triomphe. La violence apparaît alors comme légitime. Mais avec l’avènement de la société bourgeoise, tout change. Brusquement, les supplices disparaissent de l’espace public. «L’administration des peines se poursuit “dans l’ombre” et devient la part “la plus cachée du processus pénal”. C’est que l’édifiant spectacle des souffrances a été remplacé par la “certitude d’être puni”».

[…]

Le public, progressivement, n’a plus le droit d’assister aux exécutions capitales. En parallèle, il est banni des morgues qui étaient autrefois ouvertes, visitées pour des hordes de touristes et de curieux. La décence a bon dos. Mieux vaut parler de censure. Pour Bruno Girard, la censure au cinéma dérive directement de cet interdit posé sur le spectacle de la chair martyrisée puis décomposée. Il en veut pour preuve le fait suivant : que la censure des images animées date exactement de 1909, quand la quadruple exécution de Béthune, qui avait été filmée en 1909, fut interdite de projection.

Lire l’intégralité de l’article : Les 400 culs.

Lire aussi :
Violence, censure et cinéma , CinémAction n°167, 2018.
Filmographie violences, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma – Revues, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Biographie d’Éric Rohmer


Bibliographie cinéma

 

Que sait-on d’Éric Rohmer, sinon qu’il incarne une manière très française et très raffinée de faire du cinéma ? De lui, on connaît quelques titres : Ma nuit chez Maud, L’amour, l’après midi, Les nuits de la pleine lune… On sait aussi combien le cinéaste aimait filmer de jeunes et jolies femmes, les « rohmériennes « , d’Arielle Dombasle à Rosette, de Pascale Ogier à Marie Rivière… On se souvient encore qu’il lança plusieurs acteurs, qui devaient faire leur chemin sans lui : Jean-Claude Brialy, Fabrice Luchini ou Pascal Greggory.

Mais sait-on par exemple que l’ensemble de ses vingt-cinq longs métrages ont attiré en France plus de huit millions de spectateurs, et quelques millions d’autres autour du monde ? Sait-on qu’un autre homme, Maurice Schérer, se cachait derrière le pseudonyme d’Éric Rohmer, tant il aimait s’inventer des doubles et masquer son visage derrière ses films ?

Voici la première biographie d’Éric Rohmer : puritain et esthète, catholique pratiquant et amoureux de la beauté sous toutes ses formes, rédacteur en chef des Cahiers du cinéma et homme de télévision, citoyen désengagé, nostalgique de l’Ancien Régime – qui aura fi ni par voter écologiste. Un homme riche de ses contradictions, et de l’extraordinaire diversité de ses curiosités artistiques.

Nourri d’archives inédites, ce livre dessine le portrait d’un grand metteur en scène qui fut également écrivain, dessinateur, compositeur, producteur et parfois même acteur ! Un véritable homme-orchestre, pour qui le cinéma fut la somme de tous les arts.

Antoine de BAECQUE, Noël HERPE , Biographie d’Éric Rohmer, Stock, 2014 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Filmographie Éric Rohmer, ArsenevichCiné MondeHawkmenBlues.
Dossier documentaire Cinéma – Livres, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Traverses


Bibliographie cinéma

 

Nos lecteurs connaissent certainement l’annuaire des films documentaires dont on peut télécharger certains qui sont diffusés à la télévision grâce à 9docu.

Film documentaire édite aussi :

Traverses

Contribuer à l’inscription du documentaire dans la perspective du cinéma, quelqu’en soit le vecteur de communication, est le projet de Traverses et de ses contributeurs. C’est à dire asseoir le statut de ce genre qui souffre des assimilations avec le travail de presse dont la logique est essentielle mais différente ou avec l’industrie télévisuelle de programmes trop encline à le considérer, audience oblige, comme une des modalités du divertissement. La démarche de la revue n’est donc pas sans intégrer une dimension militante au profit de ce genre cinématographique.
Réfléchir sur le regard, impose une réflexion sur la forme et la revue s’engage dans cette perspective.
Nous espérons que ces écrits, dont certains sont de l’ordre de la recherche, contribueront à considérer le documentaire tel qu’il s’est construit et tel que nous l’espérons dans ses mises en œuvre : lire la réalité malgré l’apparence, assumer un rapport créatif au monde, induire du doute devant les faits, renverser les termes, en un mot introduire le poétique comme regard complexe sur le réel.

Détours

Regroupe l’ensemble des écrits originaux produits, en dehors de la revue, par l’équipe de Film-documentaire Ils sont organisés en quatre rubriques
CRITIQUES
Cette rubrique propose un regard critique sur des films qui ont marqué l’actualité du documentaire mais aussi sur les enjeux politiques ou technologiques qui appellent et questionnent le renouvellement du fond et de la forme documentaire.
RENCONTRES AVEC UN COMPOSITEUR
Dans le documentaire de création, le compositeur de musique originale est un collaborateur trop rare et souvent négligé qui, par son apport créatif, contribue à révéler tous les possibles de l’œuvre filmique. En partenariat avec la SACEM, nous proposons chaque année une rencontre avec un compositeur afin de réfléchir au rapport qu’entretiennent musique et cinéma documentaire.
ENTRETIENS
Cinéaste, diffuseur, programmateur, auteur, journaliste… Les entretiens de film-documentaire.fr sont l’occasion de recueillir une parole rare et représentative de la diversité des acteurs du monde documentaire.
PORTRAITS
Dessiner en quelques lignes les contours du portrait d’un cinéaste ou d’un auteur, présenter son parcours, sa filmographie et les enjeux de son activité créative, permet de mieux appréhender le sens d’une démarche et d’une œuvre.

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma – Revues, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Billy Wilder


Bibliographie cinéma

 

Je me contente de faire des films que j’aimerais voir ; S’il y a une chose que je déteste plus que de ne pas être pris au sérieux, c’est de l’être trop. Derrière ces boutades se cache la personnalité d’un témoin passionné de la société qui l’entoure. Billy Wilder, qui a toujours considéré que Lubitsch était maître dans la manière de passer avec ironie du drame à la comédie, a fait de cette fondamentale ambiguïté le coeur de son cinéma.

Limiter sa carrière à ses éblouissantes comédies serait une erreur. Il s’est aussi attaché au monde du journalisme à sensation (Le gouffre aux chimères), à la guerre (Stalag 17, Les cinq secrets du désert), à l’univers hollywodien (Sunset Boulevard) et au film noir (Assurance sur la mort), dirigeant au passage certains des comédiens les plus célèbres de l’époque : Humphrey Bogart, Gary Cooper, Bing Crosby, Marlène Dietrich, William Holden, Dean Martin, Kim Novak, Jack Lemmon, Barbara Stanwyck, Erich von Stroheim, Gloria Swanson… On lui doit une Audrey Hepburn plus séduisante que jamais dans Sabrina et Ariane et deux des plus beaux rôles de Marilyn Monroe, Sept ans de réflexion et Certains l’aiment chaud.

L’ouvrage retrace la carrière de Wilder depuis ses débuts comme scénariste, avant d’étudier chacune de ses réalisations. Un livre haut en couleurs sur un artiste hors du commun.

Patrick BRION, Billy Wilder, CNRS, 2012 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Billy Wilder, Ciné Monde.
Dossier documentaire Livres Cinéma, Monde en Question.
Dossier Cinéma USA, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Dossier Education


 

Articles

Isabelle HAVELANGE, Vingt ans de bibliographie d’histoire de l’éducation française (1979-1998), Histoire de l’éducation.

Dossiers

Histoire et actualité de la pédagogie, Philippe Meirieu.

Revues

Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs 2002-20XX.
Carrefours de l’éducation 2001-20XX.
Education & didactique 2007-20XX.
Éducation et francophonie 2008-20XX.
Éducation et socialisation – Les Cahiers du CERFEE 2012-20XX.
Histoire de l’éducation 1978-1999Histoire de l’éducation 2000-20XX.
L’école des parents 2011-20XX.
Cahiers de l’APLIUT – Pédagogie et recherche 1980-2000.
Le Télémaque – Éducation et cinéma 2001-20XX.
Les dossiers des Sciences de l’Éducation 1999-2008Les dossiers des Sciences de l’Éducation 2010-20XX.
Les Sciences de l’éducation – Pour l’Ère nouvelle 2005-20XX.
Recherches en didactiques 2011-20XX.
Recherches & éducations 2002-20XX.
Recherche & Formation 1987-2005Recherche & Formation 2006-20XX.
Revue des sciences de l’éducation.
Revue française de pédagogie 1967-2005Revue française de pédagogie 2006-20XX.
Spirale – Revue de recherches en éducation 1989-2016.

Thèses

Répertoire de thèses, TELtheses.frUniversité GenèveUniversité Lumière Lyon 2.
Leslie DAGNEAUX, Les techniques Freinet ou le cinéma scolaire autrement : l’émancipation comme maître-mot – Retour sur quarante ans d’expérimentations (1927-1968), Thèse de doctorat en Etudes cinématographiques, 2017.
Guy GAUTHIER, La représentation des enseignants dans le cinéma français, 1964-1994, Recherche & formation, 1996.
Emilie GEORGET, L’héritage de l’éducation populaire dans l’action culturelle, IEP, 2009.
Etiennette VELLAS, Approche, par la pédagogie, de la démarche d’auto-socio-construction : une « théorie pratique » de l’Éducation nouvelle, Thèse de doctorat Université Genève, 2008

Livres

Bibliographie éducation : Cairn.infoMonde en QuestionOpenEdition BooksQSJSocio-philo.
Bibliographie Histoire de l’éducation, René Barbier.
Bibliographie Freinet, Coop’ICEMOpenEdition Books.
Bibliographie Montessori, Institut Supérieur Maria Montessori Montessori formations.
Bibliographie Piaget, Fondation Jean PiagetOpenEdition Books.
Bibliographie pour une pédagogie de l’intelligence, Daniel Calin.
Bibliographie des neurosciences pour l’école, Sciences cognitives.
Bibliographie des apprentissages fondamentaux à l’école primaire, Les Cahiers pédagogiques.
Bibliographie de l’école des filles, BNF.
Bibliographie sur l’éducation prioritaire, INRP.
Textes fondateurs, Philippe Meirieu.
Normand BAILLARGEON, Education et liberté, Lux, 2005 [Texte en ligne].
Annie CHALON-BLANC, Piaget Constructivisme Intelligence – L’avenir d’une théorie, Presses universitaires du Septentrion, 2011.
Mohamed CHERKAOUI, Sociologie de l’éducation, QSJ PUF, 2010 [Texte en ligne].
Carole CHRISTEN et Laurent BESSE (sous la direction de, Histoire de l’éducation populaire 1815-1945, Presses universitaires du Septentrion, 2017.
Ivan ILLICH, Une société sans école, Seuil, 1971 [Revue française de pédagogieTexte en ligne].
Jérôme KROP, Les fondateurs de l’école républicaine, Presses universitaires du Septentrion, 2016.
Jacques OZOUF, Nous les maîtres d’école – Autobiographies d’instituteurs de la Belle Époque, Gallimard, 1973 [Les Cahiers du Centre de Recherches HistoriquesTexte en ligne].
Enquête exceptionnelle ! Soixante ans après, sur la demande de Jacques Ozouf, quatre mille instituteurs ont rassemblé leurs souvenirs. Ils ont fouillé leurs greniers, retrouvé leurs carnets de comptes jaunis, déterré dictées et « préparations », déballé leurs lettres et ces journaux à l’encre violette. Ils se racontent.
Henri PEYRONIE (sous la direction de), Freinet, 70 ans après, Presses universitaires de Caen, 1998 réédition 2000.
Henri PEYRONIE, Le mouvement Freinet : du fondateur charismatique à l’intellectuel collectif, Presses universitaires de Caen, 2013.
Jean-Pierre ROUSSARY, L’institutrice de Saint-Jean, Québec loisirs, 2017 [Texte en ligne].

Audio-Vidéo

Filmographie Education – Enseignement, Ciné Monde.
Filmographie Milieu scolaire, Cinéfiches : AllemagneAustralieAutricheBelgiqueCanadaDanemarkEspagneFranceHongrieIranItalieJaponNorvègePologneRussieRoyaume-UniSuèdeUSAAutres pays.
L’éducation en questions, Philippe Meirieu.
Des films documentaires qui bousculent nos représentations sur l’éducation, L’école de mes rêves.

Sites

Le site pédagogique, BNF.
Changer la société pour changer l’école, changer l’école pour changer la société. Les Cahiers pédagogiques.
Ministère de l’Éducation nationaleÉduscolSites disciplinaires d’éduscol.

20/08/2018
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Index Education, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Noire n’est pas mon métier


Bibliographie cinéma

 

16 actrices françaises nous parlent du racisme ordinaire dans le milieu du cinéma qui occulte leur présence.

COLLECTIF, Noire n’est pas mon métier, Seuil, 2018 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Racisme, Monde en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma – Livres, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Histoire des salles de cinéma


Bibliographie cinéma

 

à Catherine Fattebert

Articles

[cinéma nomade] sans date, Petite histoire du cinéma forain, Cinéma voyageur.
sans date, Le cinéma, Archives & Patrimoine des Hauts-de-Seine.
sans date, Anciennes salles de cinéma de Rennes, Wiki Rennes.
sans date, Histoire des salles à Bruxelles, FCB.
[cinéma nomade] 1985, Jacques DENIEL, Michel LAGRÉE, Le cinéma en Bretagne rurale – Esquisse pour une histoire, Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, 34 pages.
[cinéma nomade] 1986, Pierre BERNEAU, Les débuts du cinéma à Angoulême, 1895 revue d’histoire du cinéma.
[cinéma nomade] 1986, Guy OLIVO, Aux origines du spectacle cinématographique en France – Le cinéma forain : l’exemple des villes du Midi méditerranéen, Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine, 20 pages.
[cinéma nomade] 1993, Véronique LESBAUDITS, Les débuts du cinéma dans le Calvados (1895-1914), Annales de Normandie.
1994, Isabelle DEBIEN, Le cinéma dans les cafés carcassonnais au début du siècle, 1895 revue d’histoire du cinéma.
1995, Johanne LARUE et Mario CLOUTIER, L’état du cinéma en salles au Québec, Séquences.
[cinéma nomade] Olivier JOOS, Cinémas forains et tournées cinématographiques dans le bassin minier du Pas-de-Calais et à Douai (1895-1914), 1895 revue d’histoire du cinéma.
2000, Emmanuel ETHIS, La caisse du cinéma : quand il faut décider, Communication & Langages.
[cinéma nomade] 2004, Thierry LECOINTE, Les premières années du spectacle cinématographique à Nîmes – 1895-1913, 1895 revue d’histoire du cinéma.
2005, Anne-Élisabeth BUXTORF, La salle de cinéma à Paris entre les deux guerres : l’utopie à l’épreuve de la modernité, Bibliothèque de l’École des chartes.
14/06/2007, 100 ans de cinéma à Saint-Etienne, Forez Info.
[cinéma nomade] 2008, Jean-Baptiste HENNION, Éclairage sur l’année 1896 – Éléments chronologiques relatifs à l’introduction du spectacle cinématographique sur les champs de foire français, 1895 revue d’histoire du cinéma.
2009, Sébastien CAQUARD, Daniel NAUD, Victor PÉRICHON, Les salles obscures canadiennes – Un éclairage géographique, Cahiers de géographie du Québec.
[cinéma nomade] 11/01/2009, Carcassonne – Aux origines des salles de cinéma (1897-1940), La Dépêche.
01/10/2009, Caroline JEANNEAU, Benoît DANARD, L’évolution de l’économie des salles de cinéma, CNC, 42 pages.
2013, Gérard GRUGEAU, Repenser la salle de cinéma, 24 images.
29/12/2013, Naissance des salles de cinéma en France 1894-1918, Salle cinéma.
27/07/2014, Petite histoire du cinéma à Nantes, Chroniques des études ordinaires,.
[cinéma nomade] 2015, Arnaud LE MARCHAND, De 1895 à 1912 : Le cinéma forain français entre innovation et répression, 1895 revue d’histoire du cinéma [Texte en ligne 45 pages].
27/09/2016, Frédérique BREDIN, Rapport sur la salle de cinéma de demain, CNC, 86 pages – France Culture.
31/05/2018, Histoire de salles de cinéma méconnues dans Saint-Jean-Baptiste, Le Bourdon du Faubourg.

Revues

2012, Publics de cinéma. Pour une histoire des pratiques sociales Conserveries mémorielles.
2013, Industrie en crise – Cinéma en mutation !, 24 images.
2017, Les salles de cinéma – Histoire et géographie, Cinémas.

Thèses

[cinéma nomade] 2007, Renaud CHAPLAIN, Les cinémas dans la ville – La diffusion du spectacle cinématographique dans l’agglomération lyonnaise (1896-1945), Thèse de doctorat en Histoire, 460 pages dont cinéma nomade.
2011, Sophie BOUDET-DALBIN, La distribution des films par internet : enjeux socioculturels, économiques et géopolitiques, Thèse de doctorat en Sciences de l’information et de la communication, 653 pages.

Livres

Bibliographie, La Fédération Nationale des Cinémas Français.
Bibliographie, Renaud CHAPLAIN in Les cinémas dans la ville.
Bibliographie – L’économie du cinéma, Livres sur le cinéma.
Jean-Paul AUBERT, Christel TAILLIBERT (sous la direction de), L’économie de la cinéphilie contemporaine, L’Harmattan, 2017.
Olivier BARROT, Alain BOULDOUYRE, Voyage au pays des salles obscures, Hoëbeke, 2006.
Alain BESSE, Salles de projection, salles de cinéma – Conception, réalisation, exploitation, Dunod, 2007.
[cinéma nomade] Renée BONNEAU, Meurtre au cinéma forain, Nouveau Monde, 2011.
Francis BORDAT, Michel ETCHEVERRY (sous la direction de), Cent ans d’aller au cinéma – Le spectacle cinématographique aux États-Unis 1896-1995, Presses universitaires de Rennes, 1995.
COLLECTIF, Drôles de salles – Cinq cinémas de quartier et toute une histoire, Loco, 2016.
Laurent CRETON, Kira KITSOPANIDOU (sous la direction de), Les salles de cinéma – Enjeux, défis et perspectives, Armand Colin, 2013 [1895 revue d’histoire du cinéma].
Joëlle FARCHY, Et pourtant ils tournent… – Économie du cinéma à l’ère numérique, INA, 2011.
Claude FOREST, Les dernières séances – Cent ans d’exploitation des salles de cinéma, CNRS, 1995.
Claude FOREST, Économies contemporaines du cinéma en Europe – L’improbable industrie, CNRS, 2001.
Claude FOREST, Michel SERCEAU, Le Patis – Une salle de cinéma populaire devenue salle d’art et essai (Le Mans, 1943-1983), Presses Universitaires du Septentrion, 2014.
Claude FOREST, Hélène VALMARY (sous la direction de), La vie des salles de cinéma, Sorbonne nouvelle, 2015.
Jean-Michel FRODON, Dina LORDANOVA (sous la direction de), Cinémas de Paris, CNRS, 2017.
Priscilla GESSATI, Joël CHAPRON, L’exploitation cinématographique en France, Dixit, 2017.
[cinéma nomade] Jean GILI, Michèle LAGNY, Michel MARIE, Vincent PINEL (sous la direction de), Les vingt premières années du cinéma français, Sorbonne Nouvelle, 1995.
Michel MESNIL, Le parfum de la salle en noir,, PUF, 1985 [Communication. Information Médias Théories,].
Jean-Jacques MEUSY, Georges LOISEL, André MILCOT, Cinémas de France 1894-1918, Arcadia, 2009.
Viva PACI, La machine à voir – À propos de cinéma, attraction, exhibition, Presses universitaires du Septentrion, 2012.
Pierre PAGEAU, Les salles de cinéma au Québec 1896-2008, GID, 2009 [Séquences].
Armelle PAIN, Le Trianon, un cinéma associatif en Mayenne, Warm, 2016.
[cinéma nomade] Maurice PELINQ (sous la direction de), Vie et histoire du cinéma à Aix-en-Provence, Rouge Profond, 2016.
Alain POTIGNON, Nos cinémas de quartier – Les salles obscures de la ville lumière, Parigramme, 2006.
Agnès SALSON, Mikael ARNAL, Rêver les cinémas, demain, Ateliers Henry Dougier, 2015.
Maxime SCHEINFEIGEL, Le cinéma, et après ?, Presses universitaires de Rennes, 2010.
Daniel SERCEAU, Les goûts du public – Une salle de quartier dans les années 50, Séguier, 2006.
Christian SEVEILLAC, Confidences d’un directeur de salles, Lettmotif, 2015.
Jacques THORENS, Le Brady, Verticales, 2015.
Hélène VALMARY, Samra BONVOISIN et Claude FOREST, Figures des salles obscures – Des exploitants racontent leur siècle de cinéma, Nouveau Monde, 2015.

Audio-Vidéo

1988, Nuovo Cinema Paradiso – Cinema paradiso, Ciné Monde.
1989, Splendor, Ciné Monde.
2002, La chatte à deux têtes [salle porno], Ciné Monde.
[cinéma nomade] 2011, Fantômes du cinéma forain, Ciné Monde.
2012, Nos salles obscures, Ciné Monde.
2013, L’histoire des salles de cinéma (6 épisodes), Ciné Monde.
2015, Cinema Perverso [salle porno], Ciné Monde.

Sites

ACAP – Pôle régional image.
CNC – Centre National du Cinéma et de l’image animée.
Livres sur le cinéma.

La salle de cinéma n’a pas toujours existé. Son existence est liée au développement d’une consommation de masse des films dont la distribution, après la Guerre 1914-1918, est accaparée par Pathé et Gaumont.

Le cinéma a débuté comme une attraction foraine. L’exploitation itinérante et foraine des films périclitera peu à peu et disparaîtra suite à plusieurs facteurs :
– En 1907, Charles Pathé substitue à la vente des films leur location.
– En 1912, la loi instaure un carnet de circulation obligatoire. « Rétrospectivement, il est difficile de ne pas avancer que la loi de 1912 en aggravant la précarité des forains les empêchait de défendre leurs droits dans cette aventure du cinématographe. Notamment, elle les empêchait de pouvoir mobiliser le crédit nécessaire à cette entreprise. » (Arnaud LE MARCHAND, De 1895 à 1912 : Le cinéma forain français entre innovation et répression).

Le cinéma fut ensuite hébergé dans des lieux sédentaires : cafés (Isabelle DEBIEN, Le cinéma dans les cafés carcassonnais au début du siècle), salles paroissiales (Jacques DENIEL, Michel LAGRÉE, Le cinéma en Bretagne rurale – Esquisse pour une histoire), théâtres ou hangars. Après la Guerre 1914-1918, un réseau de salles de cinéma sera progressivement mis en place par Pathé et Gaumont. Pathé, qui avait industrialisé la production (Laurent LE FORESTIER, Aux sources de l’industrie du cinéma – Le modèle Pathé 1905-1908, L’Harmattan, 2007), industrialisa la distribution. La boucle est bouclée.

Contrairement au discours des Cassandre, la salle de cinéma perdure non plus comme un lieu de consommation populaire, mais de consommation ostentatoire. Parallèlement se développe la consommation nomade des films via des offres de plus en plus diversifiées et personnalisées (streaming légal de Netflix par exemple).

22/06/2018
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Histoire du cinéma – Filmographie, Ciné Monde
Dossier documentaire Cinéma – Livres, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

La grande histoire du festival de Cannes (1939-2017)


Bibliographie cinéma

 

Placée sous le parrainage de Monica Bellucci, maîtresse de cérémonie en 2003 et membre du jury de la 59e édition du Festival en 2006, cette édition suivra une chronologie inversée de l’histoire du Festival scindée en deux grandes parties
• « Festival d’aujourd’hui » Le Festival dans son siècle : de 2017 à 2000
• « La saga du Festival » au XXe Siècle de 1999 à 1939

Cannes Memories, La grande histoire du festival de Cannes (1939-2017), Entertainment Media, 2017 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma – Livres, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.