Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Catégorie: Bibliographie littérature

Les petits de Décembre [Algérie]


Bibliographie littérature

 

C’est un terrain vague, au milieu d’un lotissement de maisons pour l’essentiel réservées à des militaires. Au fil des ans, les enfants du quartier en ont fait leur fief. Ils y jouent au football, la tête pleine de leurs rêves de gloire. Nous sommes en 2016, à Dely Brahim, une petite commune de l’ouest d’Alger, dans la cité dite du 11-Décembre. La vie est harmonieuse, malgré les jours de pluie qui transforment le terrain en surface boueuse, à peine praticable. Mais tout se dérègle quand deux généraux débarquent un matin, plans de construction à la main. Ils veulent venir s’installer là, dans de belles villas déjà dessinées. La parcelle leur appartient. C’est du moins ce que disent des papiers officiels.

Avec l’innocence de leurs convictions et la certitude de leurs droits, les enfants s’en prennent directement aux deux généraux, qu’ils molestent. Bientôt, une résistance s’organise, menée par Inès, Jamyl et Mahdi.

Au contraire des parents, craintifs et résignés, cette jeunesse s’insurge et refuse de plier. La tension monte, et la machine du régime se grippe.

À travers l’histoire d’un terrain vague, Kaouther Adimi explore la société algérienne d’aujourd’hui, avec ses duperies, sa corruption, ses abus de pouvoir, mais aussi ses espérances.

Kaouther ADIMI, Les petits de Décembre, Seuil, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Nos richesses [Algérie]


Bibliographie littérature

 

En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est de choisir, d’accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l’égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d’un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c’est aussi la sacrifier aux aléas de l’infortune. Et à ceux de l’Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale.

En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n’éprouve qu’indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

Kaouther ADIMI, Nos richesses, Seuil, 2017 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Des pierres dans ma poche [Algérie]


Bibliographie littérature

 

Si je réécrivais un peu l’histoire, je tairais les policiers devenus des vautours, la jeunesse égarée, le gouvernement appelant les terroristes au cessez-le-feu, les enfants qui ne jouent plus parce que les rêves les ont quittés trop vite.

Je passerais sous silence mon grand-père à la tête vide, l’herbe desséchée par le soleil, les fourmis rouges dévoreuses de peau, les douches prises à minuit lorsqu’un peu d’eau coulait enfin du robinet.

Je feindrais le bonheur de vivre désormais dans une ville étrangère, loin des amis d’enfance et de la lumière enveloppante d’Alger. J’oublierais les coups de fil incessants de ma mère qui se désespère de me savoir célibataire à trente ans.

Resterait la perspective de revenir en Algérie avec l’image détestable des gens qui quittent leur pays sans remords pour vivre là-bas.

Kaouther ADIMI, Des pierres dans ma poche, Seuil, 2016 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

L’envers des autres [Algérie]


Bibliographie littérature

 

Alger, centre-ville, début du XXIe siècle. Adel et Yasmine, frère et soeur, étaient proches, enfants. Ils ont grandi, changé, ils n’arrivent plus à se parler. Ils s’aiment en silence, entre une mère acrimonieuse et une aînée échouée là avec sa famille, qui peint à longueur de journée comme on s’invente un ailleurs. Au pied de l’immeuble, du haut des balcons et jusque chez eux, on les observe, on commente : ils sont différents, trop beaux et peut-être un peu trop libres, c’est insupportable. Dans une société étriquée par les convenances, dans un pays qu’on quitte plus facilement qu’on ne l’aime, être simplement soi-même est un luxe auquel la jeunesse n’a pas droit…

Porté par une construction polyphonique croisant des voix qui ne se rencontrent jamais, L’envers des autres est un roman sensible, violent et lucide, dont la noirceur n’est adoucie que par les naïves rêveries d’une fillette en ballerines de toile.

Kaouther ADIMI, L’envers des autres, Actes Sud, 2011 [Texte en ligne].
Avis de : Mustapha Harzoune, Hommes & migrations.

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Dites-lui que je l’aime (biographie)


Bibliographie biographie

 

L’autre jour, ma fille m’a demandé si on pourrait te voir quand tu ne seras plus morte. Elle est encore petite, tu sais, alors elle a insisté – et pourquoi ton cœur s’est arrêté, et pourquoi tu es morte dans ta salle de bain… Mourir à 33 ans, elle ne comprend pas, et elle a peut-être senti dans ma réponse mon aversion à parler de toi, à penser à toi. J’avais tout emmuré mais te revoilà sans cesse…

Il aura fallu trente ans pour que Clémentine Autain écrive sur sa mère, la comédienne Dominique Laffin, morte en 1985. Clémentine en avait 12 et déjà un long et douloureux chemin avec cette mère en souffrance, égarée, incapable de prendre soin de sa fille. Clémentine Autain s’est construite en fermant la porte aux souvenirs, en opposition avec cette mère dont, petite fille, elle avait parfois dû s’occuper comme d’un enfant. Aujourd’hui, elle n’occulte rien, dit avec justesse le parcours tragique d’une femme radieuse et brûlée, passionnée de vie, actrice magistrale, féministe engagée mais dévorée par ses angoisses et prise au piège d’une liberté dangereuse.

Clémentine AUTAIN, Dites-lui que je l’aime, Grasset, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Vanessa et Virginia (roman biographique Vanessa Bell et Virginia Woolf)


Bibliographie littérature

 

Dans la douceur d’un jardin anglais, deux jeunes filles s’éveillent au monde. Elles sont soeurs, fusionnelles mais rivales, toutes deux animées par l’art et le goût de la liberté. Vanessa veut être peintre, tandis que la fragile Virginia se destine à l’écriture. Virginia deviendra Virginia Woolf, une des plus grandes romancières du XXe siècle. Elle et Vanessa ne se quitteront jamais.

Des blessures de l’enfance au célèbre cercle littéraire de Bloomsbury, des éclairs de génie aux tumultes des amours contrariées, Vanessa et Virginia met magnifiquement en scène les destins croisés de deux sœurs légendaires, Vanessa Bell et Virginia Woolf, portés par la passion et la tragédie.

Susan SELLERS, Vanessa et Virginia, Autrement, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Bio-bibliographie, Biografias y VidasEncyclopaedia BritannicaRépublique des Lettres.
Resúmenes, El resumen.
Virginia WOOLF, Oeuvres [Textes en ligne].
Jane DUNN, Virginia Woolf et Vanessa Bell (biographie), Autrement, 2005, Avoir-Alire.
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

La compagnie – Le grand roman de la CIA


Bibliographie littérature

 

En 1950, à Berlin, Harvey Torriti, dit « le Sorcier », et sa nouvelle recrue, Jack McAuliffe, préparent le départ du transfuge russe Vichnievski pour les Etats-Unis.

Mais à la « Compagnie » – mieux connue sous le nom de CIA -, ses supérieurs semblent mettre en doute les capacités de leur agent, plus porté sur le whisky que sur l’étude des relations géopolitiques… Entre agents doubles et traîtres déclarés, personnages de fiction et personnages réels (Kennedy, Castro, Eltsine, mais aussi ben Laden), Robert Littell dévoile au travers d’un redoutable thriller politique un demi-siècle de notre histoire.

Et nous entraîne, sur les traces de ses héros, en plein cœur de la guerre froide, des chars soviétiques de Budapest à la Baie des Cochons, de l’assassinat du pape Jean-Paul II au complot contre Gorbatchev… Un roman d’espionnage magistralement orchestré, qui place Littell aux côtés des maîtres du genre, John le Carré en tête.

Robert LITTELL, La compagnie – Le grand roman de la CIA, Seuil, 2004 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Nicanor Parra, l’anti-poète


Bibliographie littérature

 

« Parra écrit comme s’il allait être électrocuté le lendemain » affirmait l’écrivain et poète chilien Roberto Bolaño. De Nicanor Parra on sait peu en France. Trop peu. Si ce n’est qu’il fut associé à l’anti-poème, qu’il est considéré en Amérique du sud comme l’un des plus grands poètes du continent, que la chanteuse Violeta Parra était sa sœur, qu’il a obtenu en 2011 à l’âge de 97 ans le prix Cervantes. Une chose est sûre, sa longévité – il est mort à 103 ans – n’aura pas suffi à le faire entendre en France, puisqu’il aura fallu attendre, sous l’impulsion du poète chilien Felipe Tupper, 2017 pour que paraisse une anthologie aux éditions du Seuil, suivie cette année de la publication en poche de ses Poèmes et anti poèmes, le tout traduit par Bernard Pautrat et préfacé par le critique littéraire Philippe Lançon.


Nicanor Parra, l’anti-poète, France Culture, 24/05/2019

Lire aussi :
Biografia de Nicanor Parra, Biografias y vidas.
Biografia de Nicanor Parra, Biblioteca virtual Miguel de Cervantes.
Nicanor Parra (1914-2018), Biblioteca Nacional de Chile.
Nicanor Parra, Universidad de Chile.
Obras de Nicanor Parra (selección), Amediavoz.
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Un roman mexicain


Bibliographie littérature

 

Le matin du 9 décembre 2005, le journal télévisé le plus populaire du Mexique diffuse les images de l’arrestation de deux dangereux ravisseurs et de la libération de leurs trois victimes. Quelques semaines plus tard, le directeur de la police reconnaît que l’émission était le produit d’un montage réalisé à la demande des médias.

Cette révélation déclenche ce qu’on appellera l’affaire Cassez-Vallarta, un des procès les plus controversés de ces dernières années, qui a valu à Florence Cassez sept années de prison et a conduit à l’invention de toutes pièces de la bande du Zodiaco ainsi qu’à une grave crise politique entre la France et le Mexique.

Entremêlant la rigueur journalistique et le clair-obscur de la fiction, Jorge Volpi raconte ici une histoire vraie qui semble surgir du plus ahurissant des romans policiers dans lequel le chantage, les mises en scène, les faux témoignages, la corruption et la torture sont autant de méthodes utilisées par la police mexicaine pour bâtir le plus grand montage politique, médiatique et judiciaire de l’histoire de ce pays. Il retrace aussi la vie et la personnalité de Florence Cassez et de son compagnon Israel Vallarta, l’intervention de la France et le combat mené par la famille et les avocats de la jeune Française pour dénoncer les innombrables irrégularités de sa détention et de son procès.

Jorge VOLPI, Un roman mexicain, Seuil, 2019 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Mexique, Monde en Question.
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Zakhar PRILEPINE (5 livres en ligne)


Bibliographie littérature

 

Né en 1975, Zakhar Prilepine est rédacteur en chef de l’édition régionale de Novaïa Gazeta, le journal où écrivait Anna Politkovskaïa. Il a soutenu la coalition anti-pouvoir L’Autre Russie.

En moins de dix ans, Prilepine est devenu l’écrivain russe le plus en vue, construisant une œuvre impressionnante, composée de recueils de poésie, d’essais, de nouvelles, de récits et de romans.

Poète, rocker, traduit dans de nombreuses langues, Zkhar Prilepine est le lauréat de nombreux prix littéraires russes dont tout récemment le Grand Livre, le plus prestigieux, pour L’Archipel des Solovki. Proche de Limonov, il partage les positions politiques de son mentor, notamment sur l’annexion de la Crimée.

Actes SudBabelio

Zakhar PRILEPINE, Des chaussures pleines de vodka chaude, Actes Sud, 2017 [Texte en ligne].
Ce recueil de nouvelles permet à Zakhar Prilepine de nous parler à sa façon, qu’on a pu qualifier de brutale, d’amour, des femmes, de la guerre, de mecs, avec des histoires de chien qu’on mange bravement alors que c’est du porc, de filles délurées… Il y a un ton Prilepine, à coup sûr celui d’un grand écrivain.

Zakhar PRILEPINE, L’Archipel des Solovki, Actes Sud, 2017 [Texte en ligne].
Zakhar Prilepine ose et assume le romanesque pour raconter les Solovki – premier camp du régime soviétique, à cent soixante kilomètres du pôle Nord. Créé quelques années après la révolution d’Octobre, il a été installé presque symboliquement dans un haut lieu monastique. Sans craindre les scènes de genre, les discussions métaphysiques, la folie meurtrière, Prilepine réussit à nous faire croire à l’histoire d’amour d’un détenu et de sa « gardienne » tout en maîtrisant brillamment, sans jamais être pris en défaut quant à l’exactitude historique – il a lu Soljenitsyne -, une narration riche d’une foule de personnages. Artiom, jeune homme parricide (allusion assumée aux Frères Karamazov) déporté aux Solovki, se retrouve ainsi immergé au milieu d’une population, haute en couleur, de droits-communs, de politiques, de membres du clergé, d’officiers de l’Armée blanche, de soldats de l’Armée rouge, de tchékistes… Une tentative d’assassinat perpétrée sur la personne du chef du camp va bouleverser de fond en comble le destin de tous les protagonistes. L’ordre sera rétabli, le vrai Goulag pourra commencer avec son cortège d’horreurs.

Zakhar PRILEPINE, Le singe noir, Actes Sud, 2012 [Texte en ligne].
Le narrateur du Singe noir, journaliste et auteur de romans politiques, est envoyé par son journal enquêter sur un étrange institut où un professeur « s’occupe » d’enfants meurtriers. « Savez-vous que, dans la Chine ancienne, certains empereurs confiaient aux enfants le soin de torturer ? » Car à l’âge béni de l’innocence, on ignore les notions de Bien et de Mal… Mais que le lecteur se rassure, malgré la noirceur de l’intrigue, le ton de Prilepine, la vivacité acide de sa phrase, l’acuité amusée de son regard sur le monde, la vie, l’amour, la mort, les grandes questions du roman russe en somme, sont bien là !

Zakhar PRILEPINE, San’kia, Actes Sud, 2017 [Texte en ligne].
San’kia, deuxième roman de Zakhar Prilepine après Pathologies qui se passe pendant la guerre de Tchétchénie, est un livre sur la jeunesse révoltée.
Un roman qui se veut le pendant d’aujourd’hui de La mère de Gorki.

Zakhar PRILEPINE, Une fille nommée Aglaé, Actes Sud, 2015 [Texte en ligne].
Salué comme un des meilleurs livres de Prilepine, c’est la quintessence de son œuvre que ce recueil nous offre, revisitant à travers huit nouvelles ses thèmes de prédilection : la violence sociale et politique, la figure du père, le rapport aux femmes…

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.