Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Catégorie: Société

Sur la route des invisibles


Bibliographie société

 

Aujourd’hui, je vois des femmes SDF partout, à chaque coin de rue… Ces invisibles, je les ai pourtant cherchées pour évaluer et valider cette incroyable donnée : en France, 40 % des SDF sont des femmes, deux sur cinq ! Au premier regard, elles n’ont pas l’air de sans-abri, sont correctement habillées, semblent prendre soin d’elles tout en essayant de gommer leur féminité afin de se protéger.

Pour rendre visible cette réalité sociale méconnue, je suis partie à leur recherche. J’ai passé cinq mois avec ces oubliées, sur les trottoirs parisiens, dans les gares, les bus, les parkings souterrains, les associations. En plein hiver, pour tenter de comprendre comment elles ont basculé et comment elles survivent. Elles s’appellent Catherine, Julie, Anna, Sophie… Certaines ont vingt ans, d’autres approchent la soixantaine… Autant de parcours singuliers, qui m’ont particulièrement touchée.

Claire LAJEUNIE, Sur la route des invisibles, Michalon, 2015 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Société, Monde en Question.
Dossier Sociologie, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Culture, Monde en Question.

Ma compagne, mon bourreau


Bibliographie société

 

Ils sont de grands oubliés, représentent un non-dit au coeur du tabou de la violence conjugale: les hommes battus. Leur parole est souvent tournée en dérision, niée.

Maxime Gaget connaît bien cette solitude, ce désarroi face à une brutalité méconnue et ignorée. Un témoignage unique, courageux et poignant qui lève le voile sur l’autre visage de la violence conjugale.

Maxime GAGET, Ma compagne, mon bourreau, Michalon, 2015 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier, La cause des hommes, des femmes et des enfants.
Index Société, Monde en Question.
Dossier Sociologie, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Petit manuel de politesse à l’usage des écoles catholiques


Bibliographie société

 

Extrait :

En quoi consiste la politesse ?

La politesse consiste :

– à tenir sa place avec amabilité dans sa famille et dans sa société ;
– à honorer par nos manières, ceux qui, par leur âge, leur fonction, leur titre, sont au-dessus de nous ;
– à aider et à ménager ceux qui, comme les vieillards, les enfants, les infirmes, sont plus faibles que nous.

Mlle P. et Mme D. de S., Petit manuel de politesse à l’usage des écoles catholiques, L’École, 1937 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Société, Monde en Question.
Dossier documentaire Sociologie, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Culture, Monde en Question.

Métiers oubliés de Paris


Bibliographie société

 

Durant des siècles, les rues de Paris ont retenti des appels du rémouleur, des cris de la marchande des quatre-saisons, du tondeur de chien ou du porteur d’eau. Ouvrir ce « dictionnaire littéraire et anecdotique », qui rassemble quelque 150 métiers disparus au cours de la première moitié du XXe siècle, c’est s’étonner encore aujourd’hui devant l’ingéniosité de ceux qui devaient lutter pour survivre.

Aboyeur de théâtre, ange gardien, arracheur d’ailes, arracheur de dents, bagotier, batelier, bouquetière, cardeur de matelas, chasse-marée, clocheteur des trépassés, crieur de peaux de lapin, cueilleur d’orphelins, dominotier, étuviste, fileur de lumignons, flotteur de bois, gagne-petit, gazetier, harangère, layetier, loueuse de chaise, marchand d’orviétan, nattier, panacher, passeur de ruisseau, portefaix, professeur de cris, raccommodeur de porcelaine, réveilleuse, sauveur d’âmes, suisse, témoin de rencontre, tondeur de chiens, vinaigrier…

Ce dictionnaire littéraire et anecdotique des petits métiers disparus ressuscite les cris et les chansons de Paris.

Laurence BERROUET, Gilles LAURENDON, Métiers oubliés de Paris, Parigramme, 1994 réédition 2005 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Métiers insolites, disparus ou raréfiés d’autrefois, Vieux métiers.
Index Société, Monde en Question.
Dossier documentaire Sociologie, Monde en Question.

L’islam et la cité


Bibliographie société

 

L’islam constitue aujourd’hui un objet conflictuel dans le champ politique français. Il serait vecteur de repli sur soi ou l’objet d’instrumentalisations politiques. Pourtant, à distance des discours globalisants présents dans l’espace public et médiatique, ce livre entend démontrer que cette religion peut constituer une ressource dans la mobilisation d’acteurs que tout prédisposait à l’apathie, dans un contexte où la laïcité contraint les formes d’engagement s’appuyant sur l’expérience religieuse. Il vise tout particulièrement à défaire les analyses qui feraient agir la « communauté musulmane » comme un seul et même groupe social homogène. En suivant les acteurs au plus près dans différents quartiers populaires, ce livre restitue les contraintes très fortes qui pèsent sur l’action collective des groupes minoritaires. À rebours d’une lecture qui n’y verrait que des revendications « communautaristes », cet ouvrage démontre que les engagements inspirés de l’islam recherchent avant toute chose l’égalité.

Julien TALPIN, Julien O’MIEL et Frank FRÉGOSI (sous la direction de), L’islam et la cité – Engagements musulmans dans les quartiers populaires, Presses universitaires du Septentrion, 2017 [Texte en ligne].

Lire aussi : Index Société, Monde en Question.

Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes


Bibliographie société

 

Le présent ouvrage s’attache à souligner la diversité et la richesse des mouvements de femmes de par le monde, qui se sont organisés autour d’enjeux variés, que ce soit autour du droit de vote des femmes, du droit des filles à l’éducation, des luttes anticoloniales, des discriminations racistes envers des femmes ou de divers autres droits. Il explore aussi les débats sur l’articulation des différentes appartenances de classe, race, caste, genre et comment ces catégories se croisent, se renforcent. Ce débat est déjà ancien, puisqu’il a été abordé dès le xixe siècle, par exemple avec les textes de Flora Tristan, en Chine dans les années 1920, ou dans les années 1960 aux États-Unis avec les femmes du mouvement Black Feminism. À partir des années 1980, se développe une démarche critique de l’hégémonie d’une certaine pensée féministe, blanche, occidentale, qui n’avait pas suffisamment reconnu les tensions dans les débats et luttes féministes, pourtant âpres, autour des questions de classe, de race ou de nation. Cette démarche de décolonisation du féminisme est inspirée par des militantes et théoriciennes issues de la migration, des minorités, et surtout par des militantes et théoriciennes dans les pays du Sud. La réflexion sur l’intersectionnalité des catégories de genre, classe, race, caste, a permis de construire de nouveaux champs théoriques qui ont souvent précédé l’institutionnalisation du champ d’études postcoloniales.

Cet ouvrage permet aussi que s’expriment et soient rapportés les expériences concrètes des femmes et des mouvements de femmes, dans toute leur diversité, et les savoirs qui sont élaborés par et avec elles. Ce travail correspond à une reconnaissance, non seulement des capacités d’agir mais aussi des capacités de penser, de manière critique, des femmes de différentes appartenances et de divers horizons culturels, et dont les théories féministes sont redevables.

Christine VERSCHUUR (sous la direction de), Genre, postcolonialisme et diversité de mouvements de femmes, Graduate Institute Publications, 2010 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Société, Monde en Question.
Dossier documentaire Féminismes, Monde en Question.

Réflexion comico-dramatique d’une périménopausée velue et moite


Bibliographie société

 

Dans ce récit personnel où se côtoient de savoureuses histoires et une chronologie hormonale du parcours féminin, Guylaine Guay aborde un sujet plutôt tabou ou, encore, tourné en dérision : la ménopause !

Quand on naît femme, les étapes de la vie  hormonale sont nombreuses : la puberté, la période reproductive, la préménopause et celle dans laquelle l’auteure baigne présentement, la périménopause ou, dans ses mots, « l’apocalypse hormonale » !

Dame mature est une réflexion tantôt drôle, tantôt profonde, mais toujours tendre, sur ce moment charnière qui apporte son lot de changements physiques, émotifs et climatiques.

Guylaine GUAY, Dame mature – Réflexion comico-dramatique d’une périménopausée velue et moite, Libre Expression, 2018 [Texte en ligne].

Guylaine Guay est animatrice, conférencière, comédienne et diplômée de l’École nationale de l’humour. Elle est une chroniqueuse chouchou de l’émission Marina à Radio-Canada.

Lire aussi :
Dossier documentaire Féminismes, Monde en Question.
Index Société, Monde en Question.

Homme à barbe et femme à poils


Bibliographie société

vs

 

Entre discrimination islamophobe et injonction sociale, deux histoires de pilosité dérangeante, avec une barbe et des poils d’aisselles.

On parle souvent des cheveux longs, courts, crépus, lissés, cachés, voilés, dressés en crête ou de couleur, parce qu’ils sont affaire de morale autant que de politique ou de religion.
Pour autant, les poils sont-ils des cheveux comme les autres ?

A Strasbourg, pendant une représentation de Werther de Massenet, les aisselles de Bérénice, actrice et figurante ponctuelle, ont occupé les équipes de l’Opéra dérangés par ses poils jugés inconvenants.
Toutes les filles de l’atelier maquillage cherchaient comment faire pour planquer mes poils d’aisselles.

Pour la première fois de sa vie, la barbe d’Amine lui posé problème dans le cadre professionnel : à Bordeaux, on a refusé de l’embaucher comme vendeur dans une galerie marchande, sous prétexte qu’il pourrait faire peur aux clients et inquiéter les agents de sécurité de la grand distribution.

Il y a aussi les poils pubiens dans l’Antiquité égyptienne, rasés pour des raisons d’hygiène, mais que les nobles reproduisent grâce à un postiche, afin de se « distinguer »  du reste de la population. Il y a encore la barbe des Russes que Pierre le Grand souhaitait faire couper à la mode occidentale. Il y a, enfin, plus près de nous, les poils des jambes de la top model Arvida Byström et qui divisent les partisans et les opposants. Ou comment prendre les conventions à rebrousse-poil…

France Culture

Lire aussi :
Serge LEFORT, Le poil s’affiche en Chine, Chine.
Serge LEFORT, Articles Épilation, Monde en Question.
Filmographie Aisselles non épilées, Ciné Monde.
Dossier documentaire Corps, Monde en Question.
Dossier documentaire Érotisme & Pornographie, Monde en Question.

L’interruption volontaire de grossesse


Bibliographie société

 

De l’insouciance de l’adolescence à l’âge adulte, l’auteure nous dévoile son choix de l’IVG, le contexte ainsi que son ressenti. Son vécu met en évidence les difficultés et les obstacles à la mise en pratique de ce droit, ainsi que les facteurs favorables à son exercice. Elle nous livre le chemin qui, au fil des rencontres, lui a permis d’assumer ce droit de choisir qui s’inscrit dans l’histoire des revendications pour la maîtrise de la fécondité. Son témoignage offre une expérience personnelle des conditions de l’avortement – intervention qui concerne, aujourd’hui en France, une femme sur trois.

Nathalie CARRON-LANZL, Une femme sur trois – Des mots sur l’IVG, Passionnés de Bouquins, 2015 [Site de l’auteure].

Ceux et celles qui ont une mémoire historique, plus fiable en général que la mémoire individuelle des événements personnels, se rappellent que les féministes de l’époque pensaient que la dépénalisation de l’avortement était l’étape vers sa disparition progressive grâce à la généralisation de la contraception.

Quarante trois ans plus tard le miracle ne s’est pas produit : « Après avoir diminué de 1975 à 1995, le recours à l’IVG a augmenté avant de se stabiliser à la fin des années 2000 » et « Dans les années 1970, les IVG répétées représentaient moins d’une IVG sur dix, contre près de deux sur dix au début des années 2000 » selon une étude de l’INED (2015).

Les féministes d’aujourd’hui n’analysent pas ce phénomène et se contentent des sacro-saint témoignages. C’est le cas du livre de Nathalie Carron-Lanzl et de l’émission Lilith, Martine et les autres.

09/04/2018
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Le nombre de femmes ayant recours plusieurs fois à IVG ne cesse de s’accroître depuis 1975, 20 minutes, 15/01/2015.
Avant la loi Veil, le coup d’éclat des 343 « salopes », France Culture, 05/04/2017.
Dossier documentaire Féminismes, Monde en Question.
Index Société, Monde en Question.

Les batailles du dimanche


Bibliographie économie Bibliographie société

 

« Jour du Seigneur », le dimanche a longtemps été dédié à l’assistance aux offices religieux. Le XIXe siècle industriel en a fait un jour travaillé comme les autres, et ce sont finalement les luttes pour l’amélioration des conditions de travail qui ont poussé l’ensemble des pays industrialisés à renouer avec la tradition du dimanche chômé. Si aujourd’hui le dimanche demeure « un jour pas comme les autres », force est de constater que depuis trois décennies un processus de dérégulation du repos dominical est à l’œuvre tant en France qu’en Europe.

Cet ouvrage décrypte les enjeux de ces batailles du dimanche. Il vise surtout à analyser l’impact de la banalisation croissante du travail dominical sur les conditions de vie des personnes qui travaillent ce jour-là, de même que sur leurs usages du temps. Les effets négatifs sur leur vie sociale et familiale amènent les auteurs à appréhender la question du travail dominical au prisme de son utilité sociale, notamment à l’aune des attentes de la population

Jean-Yves BOULIN, Laurent LESNARD, Les batailles du dimanche, PUF, 2017 [Presse OcéanScience Po].

Lire aussi :
Index Économie, Monde en Question.
Index Société, Monde en Question.