Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Catégorie: Partis Extrême droite

Manuel Valls à droite du FN


 

Devant les députés, le Premier ministre a souhaité que l’extension de la déchéance de nationalité concerne non seulement « les crimes » mais aussi « les délits les plus graves ». Il a également signalé le retrait de toute référence à la binationalité.

Prenant en compte une demande du groupe Les Républicains, Manuel Valls a donc décidé de modifier légèrement la formulation de l’article 2, qui prévoit les situations où la déchéance de nationalité peut être envisagée par le législateur. Concrètement, une fois inscrit la Constitution, cet article permettrait au législateur (donc au Parlement) de pouvoir voter une loi prévoyant la déchéance de nationalité pour les crimes « qui constituent une atteinte grave à la vie de la Nation », mais aussi pour les « délits les plus graves ».

Un terme relativement flou, précisé par le Premier ministre, qui cite comme exemples « l’association de malfaiteurs, le financement direct du terrorisme ou l’entreprise terroriste individuelle, tous punis d’une peine de 10 ans d’emprisonnement » (soit la peine maximale en matière délictuelle).

La mesure a pris de court l’opposition, Christian Jacob estimant que cette nouvelle formulation « ne simplifie pas les réactions » de la droite. Jean-Christophe Lagarde (UDI) estime quant à lui que la déchéance de nationalité ne devrait pas aller au-delà des crimes.

Lire la suite… Les crises

Publicités

Charlie Hebdo ou la dérive anticommuniste et le racisme larvé


 

Un ami basque me tuyaute : Laurent Sourisseau, dit « Riss », est un ancien élève du lycée de Bayonne, ville où son père exerçait la fonction de Directeur des Pompes Funèbres Générales. Riss s’était manifesté, à l’époque, dans des attaques verbales violentes et non gauchisantes, contre les prisonniers et les « basques-autonomistes » qui le côtoyaient en classe.

Ces derniers, en réponse, l’avaient mis en quarantaine jusqu’à son départ grâce à une mutation promotionnelle salvatrice de son père. C’était l’époque, assure mon informateur, où Charlie-Hebdo « comparait les jeunes indépendantistes de gauche à des nazis » (ah ! déjà et eux aussi ?).

J’ai toujours pensé que les humoristes pouvaient faire rire de tout, à condition de ne pas dresser des bûchers contre quiconque ne rit pas comme eux.
De tout ? Hum, hum !
Souvent des mêmes ? Hum, hum !
De préférence des barbus patibulaires ? Et de leurs enfants morts ? Hum, hum ! hum ! et hum !
Des dessinateurs assassinés ? Hou là, malheureux, tu n’as jamais été menotté ? Tu peux prouver que tu n’as pas de lien avec Daesh ?

Le cadavre du petit immigré IIyan, échoué sur un plage, ne cesse d’amuser un Riss (deux dessins nullards sous sa plume), qui pleura l’assassinat de ses collègues le 7 janvier 2015, qui nous apitoya sur ses propres blessures et qui ne bougea pas un cil quand la Justice poursuivit (jusqu’à 50 procédures mises en route, un enfant de 8 ans convoqué au commissariat, une grande gueule condamné à 6 mois de prison ferme, etc.) ceux qui clamaient un peu trop fort « Je ne suis pas Charlie » au lieu de défiler avec une brochette de chefs d’Etat, dont quelques dictateurs notoires, oppresseurs de la presse.

Le numéro 1225 (13 janvier 2016) de Charlie Hebdo touche le fond.

Lire la suite… Le Grand Soir

Lire aussi :
Je ne suis pas Charlie, Monde en Question
Articles Charlie, Monde en Question.
Dossier documentaire Propagande, Monde en Question.

Charlie, organe du Front National


Le nouveau dessin de Charlie Hebdo sur les « migrants violeurs » est à vomir, mais on n’ a vu aucun des dirigeants français qui alimentent financièrement ce torchon, s’en offusquer.

 

Voici comment Riss ose évoquer la mort du petit Aylan en l’assimilant aux agressions sexuelles de Cologne lors du Nouvel An.

Riss, l’auteur du dessin de Charlie Hebdo, est directeur de la publication du magazine qui se veut satirique, mais qui n’est qu’un relais de tous ceux qui s’attaquent préférentiellement aux plus faibles, aux plus stigmatisés.

Non, Charlie Hebdo n’est pas dans la « tradition française » de la satire. Cette dernière est représentée par des artistes comme Molière, Daumier, Bourvil, Coluche ou encore Siné, qui loin de s’attaquer aux plus vulnérables, ont toujours épinglé les puissants, les détenteurs de pouvoir.

14/01/2016
CAPJPO-EuroPalestine

Lire aussi :
Je ne suis pas Charlie, Monde en Question
Articles Charlie, Monde en Question.
Dossier documentaire Propagande, Monde en Question.

Le FN progresse grâce à la gauche


La progression du FN s’explique par l’économie. Depuis 1997, le taux de chômage officiel ne cesse d’augmenter :

La hausse du taux de chômage est confirmée. L’Insee publie ses chiffres ce jeudi, qui viennent confirmer ceux de Pôle Emploi. Ainsi le taux de chômage a bondi au troisième trimestre 2015, atteignant 10,2 % de la population active en France métropolitaine (+ 0,2 point). Ce sont plus de 2,9 millions de personnes touchées, soit le plus haut niveau depuis 1997.
Source : Atlantico

Or, l’implantation du FN est très forte auprès des ouvriers (51%), des chômeurs (42%) et des employés (38%), soit parmi les classes les plus touchées par la crise :


Source : Atlantico

 

La progression du FN s’explique aussi par la politique. Depuis le 1982, la gauche a mené une politique anti-sociale qu’elle dissimule par une croisade contre les musulmans, désignés comme les boucs émissaires de tous les maux de la société.

Cette croisade se paie non seulement avec le sang des victimes des attentats, mais aussi par la lepénisation de la société que la gauche favorise car perdurent les réflexes coloniaux d’un Jules Ferry, Guy Mollet, François Mitterrand et Hollande-Valls.

13/12/2015
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• Mauvaises nouvelles sur le front des créations d’emploi : les 9 graphiques pour savoir si vous habitez dans l’une des régions ayant le plus souffert de la crise depuis 2008, Atlantico.
Dossier documentaire Économie crise, Monde en Question.
Dossier documentaire Colonialisme, Monde en Question.
Dossier documentaire Racisme, Monde en Question.

Le FN gagne la croisade de Hollande



Merci Hollande !

 

Pendant que François Hollande poursuit sa croisade en bombardant la Syrie, y compris la population civile, le FN engrange tranquillement les gains et obtiendrait au niveau national plus de 30% des voix (30,8%), soit 3,5 points de plus que Les Républicains de Nicolas Sarkozy (27,2%) et 8 points de plus que les listes PS-PRG (22,7%).

Symbole de ce nouveau rapport de force, la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, où Marine Le Pen est tête de liste régionale, semble pour la première fois en passe de basculer dans l’escarcelle de l’extrême droite. Toujours selon une estimation Ifop, la présidente du FN écraserait la concurrence avec 43% des voix.
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, sa nièce Marion Maréchal semble en passe de réaliser le même exploit. Celle-ci arriverait très largement en tête avec près de 42% des voix.
Florian Philippot est donné en tête avec 35% des voix pour sa liste en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes.
Le compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, arrive lui aussi en tête avec 30,9% des voix en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.
En Bourgogne-Franche-Comté, Sophie Montel voit sa liste arriver en tête avec 32,1% des voix.
Source : Le HuffPost

06/12/2015
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Hitler, utile à la propagande anti-arabe


De nouveaux documents historiques justifieraient la publication d’un livre ou la publication d’un film sur Hitler. Mais un journaliste, proche de l’extrême droite israélienne, ne s’embarrasse pas de cette précaution pour ressasser les clichés les plus éculés au service de la propagande anti-arabe.

Mein Kampf, c’était écrit

Le titre annonce une fatalité : ça devait se réaliser parce que c’était écrit. Cette expression, en référence à la Bible, signifie c’est la volonté de Dieu.

Dès les premières minutes, le ton de la voix off du narrateur signe un documentaire de propagande qui, comme beaucoup d’autres, attribue au seul Adolf Hitler la responsabilité de la Deuxième Guerre mondiale : « Cette barbarie avait une origine : la volonté et l’imagination d’un seul homme ».

L’intervention militaire des États-Unis est présenté en termes grandiloquents : « La nuit nazie prendra fin. La lumière viendra d’Outre- Atlantique quand l’Amérique entrera en guerre ». Il ne dit rien sur les intérêts économique et stratégique en jeu dans cette guerre.

En Allemagne, reproduire intégralement Mein Kampf, même dans un cadre scientifique, est illégal. Si Raphaël Seligmann, Israélien vivant en Allemagne, milite pour une publication intégrale et sans commentaires : « Nous sommes suffisamment mûrs pour ne pas avoir une édition commentée ». Antoine Vitkine lance, en conclusion, son offensive :

« En principe l’État de Bavière, détenteur du copyright, interdit la publication du livre à l’étranger. Cela n’empêche pas Mein Kampf de se vendre à travers la planète partout où ce symbole du Mal fascine. »

« Dans ces conditions, faut-il s’étonner qu’en Egypte, au Liban, en Syrie ou en Palestine Mein Kampf se vendent depuis longtemps ? Loin de la vieille Europe, aujourd’hui démocratique, le poison agit encore. »

Ainsi, la publication de Mein Kampf dans les pays arabes est forcément un acte antisémite contre Israël. CQFD. Antoine Vitkine ne dit pas que Mein Kampf est publié à Jérusalem depuis 1992 (New York TimesSeattle Times Newspaper).

En Israël, la figure d’Hitler est instrumentalisé par l’extrême droite pour tuer dans l’œuf toute tentative de reconnaissance des droits des Palestiniens. Ainsi, Yitzhak Rabin fut l’objet d’une violente campagne l’assimilant à Hitler avant d’être assassiné « au nom de Dieu » par un sioniste religieux parce qu’il avait serré la main de Yasser Arafat.

Partage proposé par : Zone Telechargement DVD FR

En 2009, un graffiti inscrivant  »Itzhak Rabin = Hitler » fut découvert sur un mur près du mémorial de l’ancien Premier ministre assassiné à Tel-Aviv (Ynetnews).

Autres documentaires

En France, le commissariat à l’Information demande au réalisateur Alexandre Ryder de tourner un film à charge contre Hitler. Après Mein Kampf, mes crimes, un film de propagande plutôt risible, sorti quelques mois avant la défaite française de juin 1940.
Partage proposé par : HawkmenBlues DVD VOSTFR-ES

En Bavière, fut réalisé par un anglais Das leben von Adolf Hitler (1961). Les trente cinq premières minutes ne sont pas inintéressantes car on rappelle que Hitler n’était pas seul, mais entouré d’une cohorte de partisans : Ernst Röhm, Hermann Göring, Rudolf Hess, Alfred Rosenberg, Julius Streicher, Heinrich Himmler, Joseph Goebbels, Gregor Strasser, etc. ; le fait que la social-démocratie n’apporta pas de réponse aux crises économiques de 1923 et 1929 ; et qui ceux qui donnèrent le pouvoir à Hitler pensaient pouvoir le contrôler. La suite est un portrait d’Hitler qui n’explique rien, mais verse dans la propagande : « Le peuple allemand, dont la plupart est politiquement immature et endormi hypnotisé par les informations de propagande et les mouvements de foule répétitif, s’en remet à son chef adoré comme des moutons à leur berger ».
Partage proposé par : Zone Telechargement DVD VF

En Bavière, Hitler, eine Karriere (1977) attribue classiquement à Hitler toute la responsabilité de la guerre : « À cause de lui, l’Allemagne d’abord puis l’Europe toute entière en sont arrivés à une fin catastrophique ». Un seul détail est intéressant. En 1933, quelques jours après sa nomination au poste de Chancelier, Hitler prononce un discours au Palais des Sports de Berlin. Un panoramique balaie la salle dont une banderole sur laquelle est écrit Macht Deutschland vom Marxismus frei ! (Puissante Allemagne libéré du marxisme !).
Partage proposé par : Tag Tele Streaming VF

Apocalypse – Hitler

Ce téléfilm est le moins mauvais de la longue série des documentaires consacrés à Adolf Hitler car il montre que :

  • Le dictat de Versailles, imposé par Clemenceau en 1918, est dénoncé par tous les opposants à la République de Weimar comme un coup de poignard dans le dos.
  • L’anticommunisme et l’antisémite (judéo-bolchévisme) n’était pas l’apanage de l’Allemagne, mais un ressentiment partagé dans toutes les démocraties européennes par la gauche, la droite et l’extrême droite qui craignaient la contagion de la Révolution russe.
  • L’occupation de la Ruhr par l’armée française en 1923 provoque une crise économique (inflation et chômage) qui fut le terreau de l’extrême droite, notamment le NDSAP (Parti national-socialiste des travailleurs allemands).
  • La crise économique de 1929 frappe encore plus durement l’Allemagne (6 millions de chômeurs) et provoque une compétition acharnée entre communistes et nazis. Hitler, en dénonçant la peste rouge, se rallie les commerçants et les paysans.
  • En 1932, Hindenburg, bien que réactionnaire et monarchiste, est soutenu par la gauche. Hitler, qui veut abattre le Parti communiste avec les SA (100 morts et 1000 blessés) est récompensé par l’élection de 230 députés nazis.
  • Contrairement à une légende bien tenace, Hitler n’a pas pris le pouvoir le 30 janvier 1933, mais Hindenburg, incapable de gouverner, l’a nommé Chancelier avec le soutien du Zentrum, de la droite et de l’extrême droite.
  • L’incendie du Reichstag fut le prétexte pour arrêter 4000 communistes et les envoyer dans les premiers camps de concentration.
  • Le 23 mars 1933, la République de Weimar, combattue par les nazis, se suicide en accordant les pleins pouvoirs à Hitler.
  • Entre le 30 juin et le 2 juillet 1934, Hitler élimine les SA pour obtenir le soutien de la Wehrmacht.

La fin est plus contestable. Les auteurs présente Hitler comme un homme seul. Certes il a l’essentiel du pouvoir, mais ne l’assume pas seul loin de là.
Partage proposé par : Zone Telechargement DVD FR

À trop se focaliser sur la figure d’Hitler, beaucoup d’auteurs perdent de vue la perspective historique qui seule permet de comprendre l’histoire de l’Allemagne entre 1918 et 1945.

12/12/2013
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Sélection bibliographique :
• William ALLEN, Une petite ville nazie [1965], Laffont 10/18, 1967.
• Karl Dietrich BRACHER, La dictature allemande – Naissance, structure et conséquences du National-Socialisme [1969], Complexe, 1995.
• Martin BROSZAT, L’État hitlérien – L’origine et l’évolution des structures du Troisième Reich [1970], Fayard, 1985.
• Louis DUPEUX (sous la direction de), La « révolution conservatrice » dans l’Allemagne de Weimar, Kimé, 1992.
• Joseph GOEBBELS, Journal 1923-1933, Tallandier, 2006 [L’Allemagne selon Goebbels].
• Sebastian HAFFNER, Allemagne 1918 – Une révolution trahie [1979], Complexe, 2001.
• Sebastian HAFFNER, , Histoire d’un Allemand – Souvenirs 1914-1933 [2000], Actes Sud, 2002.
• Adolf HITLER, Mein Kampf [1924-1926], Nouvelles Éditions latines, 1934 Texte en ligne.
Contrairement à la légende, créée par ses partisans et entretenue par ses adversaires, Hitler n’a pas écrit Mein Kampf, mais il l’a dicté notamment à Rudolf Hess entre 1924 et 1925. Ces notes dactylographiées furent remaniées à plus reprises pour la première édition et les suivantes. Il n’existe pas à ce jour d’édition critique qui mentionnerait les différentes étapes du texte et des variante ni les multiples publications d’extraits, commentés ou non. Ce livre est davantage l’œuvre collective du NSDAP que celle d’un seul homme. Sa diffusion, confidentielle jusqu’en 1933, devint l’ouvrage de référence du régime nazi. Les millions d’exemplaires, donnés (aux jeunes mariés, aux ouvriers ou militants « méritants ») ou vendus, ne furent pas pour autant lus car le contenu est indigeste.
• Hans MOMMSEN, Le national-socialisme et la société allemande [1991], Maison des Sciences de l’Homme, 1997.
• George MOSSE, Les racines intellectuelles du Troisième Reich [1964], Calmann-Lévy, 2006.
• Detlev PEUKERT, La république de Weimar – Années de crise de la modernité [1987], Aubier, 1995.
• Lionel RICHARD, D’où vient Hitler ? – Tentative de démystification, Autrement, 2000.
• Henry Ashby TURNER, Hitler janvier 1933 – Les trente jours qui ébranlèrent le monde, , Calmann-Lévy, 1996.
• Edmond VERMEIL, Doctrinaires de la révolution allemande 1918-1938, Nouvelles Editions Latines, 1948.

Lire aussi :
Dossier documentaire Propagande, Monde en Question.
Revue de presse Cinéma 2013, Monde en Question.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Contre Raymond ABELLIO


Raymond Abellio est surtout connu aujourd’hui par les cercles « ésotériques » et proches de l’extrême droite. Georges Soulès (son vrai nom) fut un militant socialiste qui s’embourba dans la collaboration avant de devenir Raymond Abellio (son pseudonyme) après sa rencontre avec un « maître spirituel » [1].

Son biographe prétend que « son engagement dans la collaboration durant la Seconde Guerre mondiale aura été une croix sa vie durant » et que « son cheminement vers la collaboration s’avère emblématique d’une dérive psycho-idéologique qui a touché nombre de militants de gauche de l’entre-deux-guerres ». Pour justifier la dérive de Raymond Abellio, il prétend même que de nombreux trotskystes ont collaboré durant la guerre [2].

En fait Georges Soulès – Raymond Abellio fut un activiste socialiste patriote (plus nationaliste que socialiste comme Jean-Luc Mélenchon aujourd’hui) et un métaphysicien appelant à une « Europe spirituelle » (masque libéral de l’extrême droite) [3].

La biographie de Nicolas Roberti est donc une tentative révisionniste pour réhabiliter Raymond Abellio auprès de nouvelles générations. Entreprise facilitée par le fait que les courants socialistes et communistes ont trahi leurs idées et leurs programmes et ont déserté la lutte des classes au profit de la démagogie d’une politique spectacle obsédée par l’ordre moral.

02/06/2011
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Note du 11/06/20111
Nicolas Roberti se présente ainsi :

Nicolas Roberti Serebriakov, Conseil en ressourcement interne/externe, 35 ans, Docteur ès Philosophie ; a été enseignant à l’Université et journaliste au Journal du Parlement.
Source : L’équipe d’Anastase

Ce CV masque quelques détails :
– Né en 1972, il habite Rennes depuis 2009.
Source : Blog de Jiès Arles
– Docteur ès Philosophie et Sciences religieuses. De quelle Université ? L’Institut Catholique de Paris ? Sa thèse, soutenue en 2004, portait sur Raymond Abellio.
Source : La vie littéraire
– Enseignant à l’Université. Laquelle ? L’Institut Catholique de Paris ? Où donc enseigner les Sciences religieuses ?
– Journaliste au Journal du Parlement institution « qui ne respecte pas la Convention française du journalisme et enfreint la législation française du travail ».
Source : Dossiers du Journal du Parlement
– Conseil en ressourcement interne/externe. Il se présente aussi comme « communicant » dans le Club de la presse de Rennes et de Bretagne et dans Tout ça, le magazine qui touche à tous ou comme « directeur associé conseil en développement dans une agence de communication et d’accompagnement stratégique » sur le Blog de Jiès Arles. Il s’agit de la société HERMES qui ne publie pas ses bilans et dont la solvabilité est en chute libre.

Ce n’est pas tout, il est aussi :
– Critique gastronomique de restaurants rennais, mais pas encore chef en cuisine Gourmet.
Sources : L’AmiralTaverne de La Marine 
– Rédacteur du site Unidivers.
Source : Blog de xefolius

Bref, ce VRP multicartes est tout sauf historien !

Lire aussi :
• Bio-blibliographie, MetapediaWikipédia [Bibliographie mise à jour par Serge LEFORT le 02/06/2011].
• Raymond Abellio, Mecanopolis.
Dossier documentaire & Bibliographie Trotskysme, Monde en Question.
• L’actualité des livres
Centre National du Livre
Veille littéraire CNL


[1] Raymond Abellio Aujourd’hui (2002), Centre Culturel International de Cerisy-La-Salle.
[2] Sélection bibliographique :
• Nicolas ROBERTI, Le romanesque chez R. Abellio, La vie littéraire.
• Nicolas ROBERTI, Raymond ABELLIO 1907-1944 – 1.Un gauchiste mystique, L’Harmattan, 2011 [Blog de xefolius].
• Nicolas ROBERTI, Raymond ABELLIO 1944-1986 – 2.La structure et le miroir, L’Harmattan, 2011 [Blog de xefolius].
[3] Hommage à Raymond Abellio, héros européen, Forum du PSUNE (mouvement pour l’Europe-Nation).

Adèle dans les bas-fonds d’Agora politique


Après Serge LEFORT, alias Coyote, et Esprit Libre, c’est à mon tour de conter mes aventures dans le forum Agora politique où croupit un racisme sûr de lui.

Je n’ai pas été invitée par le Maître des Lieux, mais une copine m’avait conseillé ce forum par provocation. Elle me connaît suffisamment pour savoir que j’allais très vite secouer le cocotier pour en faire tomber les fruits blets. J’ai donc débarqué le 30 avril bien décidée à ne pas m’en laisser conter et je fus expulsée le 20 mai dans les circonstances que je raconterai plus tard.

Ma première lecture fut édifiante car le Maître des Lieux vendait ses « 10 bonnes raisons de s’intéresser au mariage royal ». Toute ébouriffée par des propos aussi stupides, je postais mon premier message :

J’ai failli m’étrangler en lisant ce panégyrique de la royauté britannique.
Serai-je tombée dans le vide sidéral d’un forum people ?
Mariage royal

Je savais qu’on ne peut pas argumenter avec des racistes. J’ai donc posté un extrait du sketch de Guy Bedos et Sophie Daumier dans Débats sur l’Islam.

Quand Esprit libre débarqua dans le forum, je le mis tout de suite au courant des pratiques locales :

Esprit libre, je vous souhaite beaucoup de courage pour débattre avec les deux racistes qui animent de forum.
Esprit Libre

Car j’avais fait les comptes [1] :

Mithridate
De toute façon, vu que le FN fait 20% des voix, avoir 20% de membres FN (ou 20% de messages FN) sur ce forum sera statistiquement normal, et une distorstion statistique à 25 ou 30% également normale tant que l’activité sera faible

Adèle
Adèle a sorti sa calculette :
messages frontistes déclarés : (686 + 223) / 2668 = 34%
messages frontistes déclarés et apparentés : (686 + 583 + 223) / 2668 = 56%
Les messages frontistes apparentés proviennent de ce raciste qui ne donne même pas les sources de ses croyances sur l’existence des races.
Mon départ – PatriciaG

Adèle
Adèle a ressorti sa calculette :
messages frontistes déclarés : 686 / (2668 – 223) = 28%
messages frontistes déclarés et apparentés : (686 + 583) / (2668 – 223) = 52%
Mon départ – PatriciaG

Pour obliger le Maître des Lieux à citer ses sources, je citais les miennes :

Mithridate
Il existe des races, la race étant une subdivision de l’espèce et l’ethnie une subdivision de la race.

Adèle
Les races n’existent que pour les racistes !

[Les généticiens] ont abouti à ce constat inattendu : les races humaines ne sont pas définissables. Selon l’affirmation de François Jacob, prix Nobel, : «Le concept de race s’est dilué et a perdu toute valeur opératoire.»

La conclusion du biologiste est donc claire : les individus de l’espèce humaine sont forts différents les uns des autres ; les populations qu’ils constituent ont toutes des patrimoines génétiques spécifiques, mais il est impossible de tracer des frontières permettant de regrouper ces populations en « races » distinctes.

Comment peut-on être raciste s’il n’y a pas de races ?

Le racisme, c’est-à-dire le mépris, n’a en réalité besoin d’aucune justification pour s’affirmer et se développer.

Albert JACQUARD, Cinq milliards d’hommes dans un vaisseau, Seuil, 1987.
Peuples de France

Et, arriva ce qui devait arriver, le Maître des Lieux dévoila une de ses sources :

Mithridate
Jusqu’aux années septante, le « Que sais-je ? » n°146 s’intitulait « Les races humaines ».
Et le lecteur pouvait avoir un historique de l’évolution, de l’ethnologie : lien

Adèle
Le diable est dans les détails, ainsi j’apprends que Henri-Victor Vallois a écrit cet ouvrage en 1944 c’est-à-dire sous le régime de Vichy !

En 1978, une réunion de la Société d’Anthropologie de Paris met en évidence la persistance d’une conception européenne continentale de l’anthropologie biologique. Elle se caractérise par une forte influence de la raciologie et l’ignorance de la biologie et de la génétique des populations.
Note sur l’origine de deux interviews : Henri-Victor Vallois et Gustave Malécot

Bravo pour ce premier aveu éloquent de vos sources ! La prochaine fois, il faudra tout nous dire sur LE livre dans lequel vous puisez vos croyances à l’existence des races.
Peuples de France

Par retour, le Maître des Lieux m’injuria et me vira sans préavis :

Mithridate
Et Adèle est une conne qui ne sait pas parler le français. Mais cela, je l’avais déjà constaté.

Adèle
V’là que le facho qui jette son masque de pseudo-démocrate ! Il serait capable de me gifler ce salaud. Pas la peine de déposer plainte car il est le flic et le juge de ce forum. Je devrais aller à New-York où j’aurais plus de chance d’être entendue…

J’ai révélé une des sources pourries de sa croyance à l’existence des races et môsieur éructe comme une brute. Comme disait mon papa, « y’a que la vérité qui blesse ». Na !
Peuples de France

Mais prévoyante, j’avais lancé un dernier message à Esprit Libre:

Vous perdez votre temps mon cher ami… Nous sommes tombés dans un nid de fachos – avoués ou inavoués – incultes et violents.
message posté dans Esprit Libre et déplacé dans Justice expéditive

Serge LEFORT, alias Coyote, fit une belle plaidoirie non pour demander ma réintégration, mais dénoncer publiquement les procédés du Maître des Lieux [Justice expéditive] et posta en mon nom le message que j’avais préparé à l’avance [message posté dans Peuples de France et déplacé dans Pâté] car

Adèle, « toujours aussi charmante et pugnace, la seule capable de mettre KO les mystères de ce forum et les monstres étranges qui sommeillent dans ses profondeurs », a découvert un exemplaire de la Bible [« Mein Kampf »] dans laquelle Mithridate puise sa croyance à l’existence des races.

Un mot pour mettre un terme à cette aventure dans les bas-fonds du racisme. Que veut dire « trollage » ? La moindre des choses serait que le Maître des Lieux définisse l’usage qu’il fait d’un terme qui est polysémique et souvent utilisé pour discréditer l’adversaire en coupant court au débat.

Si on prend au pied de la lettre la définition « on parle de troll pour un message dont le caractère est susceptible de générer des polémiques« , cela veut dire qu’un forum ne peut parler que de la pluie ou du beau temps et encore… car même un sujet aussi banal que la météo peut provoquer des polémiques !

Adèle aurait-t-elle été virée parce qu’elle est une femme ? Je déteste cet argument, mais je m’interroge car Serge LEFORT, alias Coyote, était bien saignant dans son genre, mais respecté et Esprit Libre manie une ironie bien acide. Alors, pourquoi cette différence de traitement ?

28/05/2011
Adèle CHARTIER

Merci à Serge LEFORT, alias Coyote, et à Esprit Libre pour leur soutien amical.


[1] Adèle a affiné ses calculs :
– 55 membres ont posté au moins 1 message. Les deux primates ont posté 47,90% de l’ensemble des messages du forum.
– 11 membres sont encore actifs aujourd’hui (sans compter Coyote qui a « hanté » le forum en mon nom et sans compter Esprit Libre qui le hante encore). Les deux primates ont posté 80,67% des messages des membres actifs.

À ma connaissance Mithridate a exclus au moins 4 membres : ORION, Pol-thique, MasKim et Adele Blanc-sec.

Voyage dans les forums – Agora politique, forum d’extrême droite


Pour ce blog, j’ai commencé à voyager dans l’étrange univers des forums politiques. Ce type de voyage se révèle plus coûteux en temps que passionnant. Il nécessite donc une méthode d’investigation pour éviter de s’égarer dans le labyrinthe de discussions. J’en parlerai plus tard.

Agora politique – Forum d’extrême droite

Le 6 avril, j’ai reçu cette invitation à une adresse dont le réseau garde la trace car rien n’est privé sur le net :

Vous êtes cordialement invité sur un nouveau forum de débats politiques, philosophiques, et culturels : l’Agora Politique.

C’est un nouveau concept de forum où les modérateurs sont élus et leurs décisions susceptibles de contestation, et où les conflits entre membres se règlent devant le tribunal du forum.

Car pourquoi parler de démocratie sur un tas de forums de débats politiques sans jamais l’y appliquer ?

Vous trouverez plus de détails ici : Présentation du forum.

J’ai donc joué le jeu en m’inscrivant et en participant à ce forum qui promettait monts et merveilles… Mais je me suis rendu compte que le maître des lieux, un certain Mithridate, se comportait comme César le dictateur démocrate [1] en ne respectant pas les règles du jeu qu’il avait lui-même établies.

Cela devint évident lorsqu’il nomma modérateur un gars qui est juste venu faire sa pub pour La Société Nouvelle – Nouvelle Société et est reparti aussi mystérieusement sans participer au forum.

Il persista en prenant position pour une membre du FHaine, dont il partage les préjugés racistes. Dans ces conditions, tout débat devenait un non-sens. J’ai donc quitté définitivement ce forum, qui s’avérait être d’extrême droite [2], en détaillant les motifs sur un mode qui échappa naturellement à la compréhension des deux protagonistes qui jouent dans leur bac à sable [3].

28/04/2011
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
Un conte de fées pour commencer … ou presque !, Esprit Libre.
Adèle dans les bas-fonds du racisme, Adèle.
Dossier documentaire & Bibliographie Médias, Monde en Question.


[1] Références :
• Luciano CANFORA, Jules César – Le dictateur démocrate, Flammarion, 2009 L’express.
• Luciano CANFORA, La démocratie – Histoire d’une idéologie, Seuil, 2006 Monde en Question.
• Luciano CANFORA, L’imposture démocratique – Du procès de Socrate à l’élection de G.W. Bush, Flammarion, 2003 Monde en Question.
[2] Pour s’en convaincre il suffit de lire la prose de la Castafiore [Patricia] et de Tournesol [Mithridate].
[3] Vie du forum ou Les bijoux de la Castafiore :

Tout est dans tout et réciproquement ajouta Pierre Dac qui avait le sens de la formule.

Mithridate La nature a horreur du vide
Envoyé: 25 Avril 2011, 17:11
A: Coyote

Bonsoir.

Tu m’avais promis une batterie de gauchistes pour peupler ce forum et au lieu de cela tu désertes à la moindre contrariété causée par la droitiste de service.

Si tu ne sens pas assez fort pour lui rentrer dans le chou, amène les autres au lieu de fuir.

Cordialement.

Mithridate

Mithridate détourne le problème. Que les discussions politiques dans les forums se fassent « à la hache » c’est plus que probable. Le peu que j’ai vu ou pratiqué dans le forums rouges ou noirs est affligeant. Ce constat n’implique pas que ce soit la seule façon de débattre.

Mais, je le répète, le problème n’est pas là. J’ai choisi ce forum pour débattre avec des gens qui ont des opinions différentes. J’avais compris, peut être ai-je mal compris, que cela était possible grâce à un mode d’organisation explicite et différent de ce qui se pratique ailleurs :

Mithridate
C’est un nouveau concept de forum où les modérateurs sont élus et leurs décisions susceptibles de contestation, et où les conflits entre membres se règlent devant le tribunal du forum.

Or, aucun débat n’est possible avec un membre qui ramène tout à soi en personnalisant une critique d’ordre général comme ce fut le cas ici :

Coyote Orthographe
Forum de débats participatif
Forum de débats participatifs
Le s fait toujours plus riche

Il est clair que ce message s’adressait à Mithridate, puisque c’est lui qui administre le forum, et il était accompagné d’un GROS smiley pour qu’il prenne cette remarque avec le sourire. Or, une membre l’a interprété comme une critique de sa propre prose :

Patricia Re: Orthographe
Tu vois, c’est ce genre de choses qui me feron sans doute me taire à nouveau.
N’as-tu rien d’autre à faire ?
Gusty m’avait fait une remarque de ce genre.
Je manie bien l’orthographe. Je gère même un site de cours de français et d’étymoplogie.
Alors je ne crois pas que tu puisses me donner des leçons.

Primo, les fautes de frappe ne sont pas un crime. Quand je les vois, je corrige, sinon, tant pis. Pas le temps de relire.
Deuxio, le forum peut être participatif, ou les débats, les deux sont possibles…
Tertio, tu ferais bien de corriger tes propres fautes. Ne me demande pas de les citer,
j’ai autre chose à faire.
Tu commences à me lasser.

Nos discussions n’ont rien de fondamental et tes pinaillages ne présentent aucun intérêt pour moi.

A l’avenir, je n’y répondrai plus.
Merci d’éviter de me poser des questions, ainsi, je n’aurai pas l’incorrection de ne pas te répondre.

Les choses aurait pu en rester là car l’incompréhension n’est pas dramatique, mais humaine, trop humaine. Quelqu’un aurait pu aussi faire remarquer que :

Dans certains cas, l’adjectif qualificatif peut s’accorder de deux façons différentes, soit avec le nom soit avec le complément, pourvu que le sens de la phrase soit respecté.
Exemple :
Un marchand de chameaux belge.
Un marchand de chameaux belges.
Dans le premier cas, c’est le marchand qui est belge.
Dans le second cas, ce sont les chameaux qui sont belges.

Mais on dit :
Un marchand de chameaux malhonnête.
Malhonnête ne se rapporte par le sens qu’à marchand parce que seul un homme [être humain] peut être malhonnête, jamais le chameau.

Jean-Louis FOURNIER, Grammaire française et impertinente, Payot, 1992.

Mais voilà que quelques minutes plus tard la même récidive deux fois de suite :

Patricia Re: Orthographe
Mithridate,

Coyote me semble complètement parano.
Si tu penses qu’il est préférable que me taise, dis-le moi. Mais je ne crois pas être la cause du non décollage du forum, bien au contraire.
Si tu reprneds les messages de Coyote, tu verras qu’il n’argumente pas, ne cite pas ses sources et reste très superficiel.
A part ses « jaja » et ses smileys, il n’a pas apporté grand-chose.

Bref, j’ai ma personnalité, je suis polie, ferme sur mes positions, mais je n’agresse pas les gens, et je ne les reprends pas pour des futilités.

Cordialement.

Patricia Re: Ave César
En démocratie, …
les plus gênés s’en vont.
Je n’ai rien à me reprocher.

Coyote a mis ce message en double, cela ne lui donne pas plus de valeur.
Une remarque qui ne change rien au find, j’ai répondu sur cette histoire d’orthogrpahe, car je pensais que cela s’adressait à une prétendue faute que j’aurais commise, moi et non Mithridate.
De plus, il me semble que chacun peut répondre à tous, même s’il n’est pas directement pris à parti.

Et je ne suis pas ci pour parler de ma « prose ».Mais ouvrir un sujet, comme Coyote, pour faire une remarque désagréable sur un soi-disant adjectif manquant, et se planter, puisque cette remarque était erronée, cela ne donne pas le droit de venir donner des leçons.

Que le coyote si tire s’il le veut, et même avec la queue bien basse entre les jambes.

Remarquons quand même qu’il nous a bien bassinés à de nombreuses reprises avc ses sites et forums.
Qu’il s’y berce d’illusions communistes.

Dans l’état actuel du forum, le seul arbitre est Mithridate. Or, il a pris publiquement parti contre Coyote en lui prêtant les pleurnicheries de la Castafiore [Patricia] :

Mithridate Re: Orthographe
La réaction de Coyote semble celle de quelqu’un qui n’a pas l’habitude des forums pluralistes et qui n’a donc pas de hache sous la main.

De plus, après qu’il ait tout de même pu lire que j’avais envoyé paître Patricia qui chialait à cause de Maksim en lui demandant de respecter les règles du jeu, voici Coyote qui vient me chanter « ouin ouin Patricia m’embête faites quelque chose, chef ».

Je ne sais pas où il a lu cela car j’avais écrit :

Coyote Ave César
Ce message s’adresse au maître des lieux que je salue ainsi une dernière fois. La raison de mon départ est facile à deviner en lisant le fil de ce sujet.

Coyote a fait une remarque sur le sous-titre de ce forum avec un GROS smiley. Cette remarque s’adressait à Mithridate puisque, jusqu’à preuve du contraire, c’est lui qui administre le forum. Or, une membre l’a interprété comme une critique de sa prose !

En reprenant le fil de ses échanges avec Gusty ou Troska ou Coyote, on se rend compte qu’elle joue toujours le même jeu en écrivant presque les mêmes phrases. Elle plombe le forum en agressant les gens et en se présentant ensuite comme la victime. Le plus navrant est que Mithridate entre dans son jeu. Pas étonnant dans ces conditions que le forum tourne en rond…

Si donc j’ai quitté ce forum, ce n’est pas à cause de l’attitude de la Castafiore [Patricia] – il suffisait de l’ignorer par le silence – mais de celle de Tournesol [Mithridate] qui, je le répète car il n’y a pas plus sourd que celui ne veut pas entendre, devait arbitrer et non prendre parti. Dans l’état actuel, le tribunal du forum ne peut pas fonctionner avec seulement deux ou trois membres actifs dont les deux protagonistes. Cela n’a pas de sens, car alors qui aurait joué le rôle des deux avocats et celui du juge ?

Avant de vous saluer tous – ennemis ou amis – une dernière fois sans rancune ni amertume, voici une petite note explicative sur le sous-titre du sujet :

[…] en relisant Les bijoux de la Castafiore, on s’aperçoit que ce volume délivre un véritable trésor sur le bien le plus précieux parmi les hommes : le langage, ce qui nous relie aux autres et au monde. Le contexte des années 1960 où se développe la société de communication constitue le décor des Bijoux de la Castafiore ; mais ce foisonnement de technologies ne permet pas aux protagonistes de communiquer entre eux, puisqu’ils ratent tous leur message… comme on rate la marche d’un escalier. Le langage qui échoue, in fine, à atteindre son but n’est-il pas la pénible condition de l’homme ?

Les bijoux de la Castafiore ou les échecs de la communication, Études – Revue de culture contemporaine

Quelques références sur Les bijoux de la Castafiore que je viens de relire avec gourmandise en espagnol :
Le monde de Tintin
L’univers de Tintin
L’univers de Tintin
Tintinophile
Wikipédia

Nota bene
Je publie sans remords le mail de Mithridate car il ne présente pas de caractère privé, ni sur le fond ni dans la forme.

Agora politique, forum d’extrême droite


Agora politique est un forum d’extrême droite qui fait l’apologie du racisme et des néo-nazis. Qu’on se le dise !

Le Maître des lieux d’aisance, sous le pseudonyme de Mithridate, pratique une justice aussi rapide qu’expéditive contre les détracteurs de sa croyance à l’existence des races et à la supériorité des indo-européens d’origine aryenne.

27/05/2011
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire sur le forum :
Peuples de France
« Peuples de France » transformé en Pâté
Justice expéditive

Lire aussi :
 Voyage dans un forum d’extrême droite, Blog en Question.
Un conte de fées pour commencer … ou presque !, Esprit Libre.
Adèle dans les bas-fonds du racisme, Adèle.