Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Catégorie: Bibliographie politique

Michel RAGON (6 livres en ligne)


Bibliographie artsBibliographie littératureBibliographie politique

 

Michel RAGON, La mémoire des vaincus, Albin Michel, 1992 [Texte en ligne].
A la veille de la Première Guerre mondiale, Fred et Flora, deux gamins des rues, battent le pavé de Paris. Mais bientôt le destin va les conduire dans le sillage de la célèbre bande à Bonnot, puis vers l’aventure anarchiste. Mêlant l’histoire au mythe et à l’autobiographie, ce récit romanesque à grand souffle nous entraîne sur les pas de son héros, de la Russie de 1917 à l’Espagne du Front populaire, de la vie ouvrière à la bohème artistique, parmi une foule de personnages obscurs ou illustres, tous animés de cet « increvable esprit de liberté » qui renaîtra en mai 68 et surmontera l’effondrement de l’utopie communiste.

Michel RAGON, Le roman de Rabelais, Albin Michel, 1993 [Texte en ligne].
Quel roman la vie de Rabelais ! Homme d’Eglise dont l’itinéraire va d’un obscur couvent vendéen à la fréquentation des papes au Vatican, devenu l’un des plus illustres médecins de son temps, écrivain truculent et révolutionnaire, toujours en fuite pour échapper aux bûchers de l’Inquisition…
Roman picaresque et émouvant d’un homme si cher au coeur de Michel Ragon qu’il n’a cessé de hanter son oeuvre, roman intime et attachant d’un Rabelais méconnu, profondément humain, lucide et désenchanté, qui sut préserver un incroyable souffle de liberté dans un siècle plein de fractures.
Michel Ragon raconte son Rabelais. C’est un homme étonnamment moderne et proche que l’on découvre, dont le rire déconcertait hier les puissants et continue de tonner contre toutes les intolérances.

Michel RAGON, Ils se croyaient illustres et immortels, Albin Michel, 2011 [Texte en ligne].
Ils se croyaient immortels, ils étaient célébrés, puis la roue du destin a tourné, ils se sont égarés dans les ornières de l’Histoire, témoins impuissants de leur propre défaite. Descartes, Dumas, Lamartine, Courbet, Kropotkine, Hamsun, Pound, Clemenceau, Fréhel et Sagan, qu’ont-ils en commun si ce n’est leur mort pitoyable et leur gloire retrouvée ?
Avec ce sens de l’anecdote tendre et féroce à la fois, Michel Ragon évoque leur vieillesse déchue, leurs illusions, leur aveuglement mais aussi leur génie et leur gloire, et ce mystère fragile, grotesque et dérisoire que revêt toute existence humaine.

Michel RAGON, Dictionnaire de l’anarchie, Albin Michel, 2013 [Texte en ligne].
Se situant en dehors des partis et les récusant tous, l’anarchie se singularise par l’association tumultueuse de tendances parfois contradictoires.
Michel Ragon, depuis longtemps témoin engagé de l’épopée libertaire dont il fut le grand romancier (La Mémoire des vaincus), rassemble ici pour la première fois les éléments d’un Dictionnaire de l’anarchie, véritable mise en récit de cette aventure méconnue mais capitale.

Dictionnaire des principaux militants de l’anarchie et de ses théoriciens, tels Proudhon, Bakounine, Kropotkine, ce livre est aussi un dictionnaire de tous ceux qui se sont réclamés ou se réclament de la pensée libertaire, comme Breton et Camus, Céline et Dubuffet, Richard Wagner et Oscar Wilde
Dictionnaire des hommes, mais aussi dictionnaire des idées et de la pensée anarchiste dans le monde contemporain, de son influence, souvent méconnue, voire occultée.

Michel RAGON, Le marin des sables, Albin Michel, 2013 [Texte en ligne].
A quoi rêve un enfant lorsqu’il vit dans un pays de sable et de sel, sinon à ce qui peut bien se trouver de l’autre côté de la mer ? Et il s’embarque un beau jour à La Rochelle, se mêle aux matelots qui hissent les voiles d’un vaisseau mettant le cap sur les îles des Caraïbes. Et il rencontre là-bas la misère et la violence qu’il croyait fuir.

Comment il tentera toute sa vie de rejoindre la « terre des délices du coeur », en compagnie des boucaniers et flibustiers de l’île de la Tortue ; comment il croira l’avoir trouvée dans la tribu des derniers Indiens Arawaks ; comment ses aventures, d’abordages en expéditions sur les côtes américaines, l’amèneront de la gueuserie à la richesse et aux plus hautes fonctions de la marine corsaire avec l’aval de M. Colbert ; comment il connaîtra l’amour et les amours singulières ; comment il disparaîtra dans la forêt vierge telle est la trame de ce grand roman de mer et d’aventures qui ravira tous ceux qui ont un jour vibré à la lecture de L’île au Trésor et de Robinson Crusoë.

Michel RAGON, Le journal d’un critique d’art désabusé, Albin Michel, 2013 [Texte en ligne].
Comment un jeune Vendéen débarqué de Nantes à l’été 1945 est-il devenu ce critique d’art au flair redoutable qui a su déceler dès le début les peintres devenus désormais incontournables, celui qui a fait connaître le mouvement Cobra (Appel, Constant, Corneille) en France et a suivi avec une amitié fidèle l’œuvre de Soulages, de Hartung, d’Atlan, de Dubuffet jusqu’à aujourd’hui ?

Michel Ragon dans ce Journal tenu entre 2009 et 2011, à l’occasion de rétrospectives et d’expositions de peintres devenus désormais des classiques, revient sur ses rencontres, ses amitiés, ses admirations et ses dégoûts. S’amusant du non-art, déplorant le « financial art », il évoque une époque où les artistes créaient sans s’occuper du marché, revendiquaient une vision de l’art allant à l’encontre des modes du moment, suivis souvent par des galeristes qui croyaient en eux, en leur génie et quelques critiques pour qui l’admiration tenait lieu de pain quotidien.

Arman, Klein, Spoerri, Pollock, Alechinsky, Jorn, Chaissac, Etienne-Martin, Zao Wou-Ki, tant d’artistes qui ont marqué leur temps, d’autres oubliés comme Nicolas Schöffer ou Georges Mathieu après avoir été célèbres, Michel Ragon leur rend hommage en témoin, acteur et historien de cette seconde moitié du XXe siècle si foisonnant en œuvres capitales qui font désormais partie de notre patrimoine culturel.

Dans ce très court article sur l’anarchisme de droite, la conclusion de l’auteur est savoureuse car la plupart des anarchistes ont lutté les armes à la main contre les communistes en Russie (avant leur dégénérescence à partir de 1924) et ils soutiennent aujourd’hui des révolutions de couleurs organisées par la CIA au profit de l’extrême droite comme en Ukraine.

18/03/2018
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Bio-bibliographie Michel Ragon, Site de l’auteur.
Articles sur Michel Ragon, Cairn.infoOpenEditionPersée.
Vidéos sur Michel Ragon, DailymotionYouTube.
25/09/2014, Michel Ragon : critique d’art et d’architecture, Cité de l’architecture & du patrimoine.
2/10/2015, Autour de Michel Ragon (Centre Pompidou), Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la LoireCentre Pompidou.
25/02/2018, Michel Ragon : « La révolte des Chouans était en réalité une jacquerie, une révolte plébéienne conduite par des chefs plébéiens », France Culture.
Richard LEEMAN et Hélène JANNIÈRE (sous la direction de), Michel Ragon Critique d’art et d’architecture, Presses Universitaires de Rennes, 2013 [Introduction en ligne].

Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Dictionnaire de l’anarchie


Bibliographie politique

 

Se situant en dehors des partis et les récusant tous, l’anarchie se singularise par l’association tumultueuse de tendances parfois contradictoires.

Michel Ragon, depuis longtemps témoin engagé de l’épopée libertaire dont il fut le grand romancier (La mémoire des vaincus), rassemble ici pour la première fois les éléments d’un Dictionnaire de l’anarchie.

Dictionnaire des principaux militants de l’anarchie et de ses théoriciens, tels Proudhon, Bakounine, Kropotkine, ce livre est aussi un dictionnaire de tous ceux qui se sont réclamés ou se réclament de la pensée libertaire, comme Breton et Camus, Céline et Dubuffet, Richard Wagner et Oscar Wilde.

Dictionnaire des hommes, mais aussi dictionnaire des idées et de la pensée anarchiste dans le monde contemporain.

Michel RAGON, Dictionnaire de l’anarchie, Albin Michel, 2013 [Texte en ligne].

Dans ce très court article sur l’anarchisme de droite, la conclusion de l’auteur est savoureuse car la plupart des anarchistes ont lutté les armes à la main contre les communistes en Russie (avant leur dégénérescence à partir de 1924) et ils soutiennent aujourd’hui des révolutions de couleurs organisées par la CIA au profit de l’extrême droite comme en Ukraine.

22/02/2018
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Bio-bibliographie Michel Ragon, Site de l’auteur.
Dossier documentaire Anarchisme, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

La Ligue communiste révolutionnaire (1968-1981)


Bibliographie politique

 

La période qui suit Mai 68 a permis à un groupe de militants se réclamant du trotskysme de sortir de la confidentialité. Sans négliger les témoignages des militants, mais en s’appuyant sur les publications et les textes internes de la LCR, sur les rapports des officiers des renseignements généraux, ce livre étudie les efforts de ce groupe pour s’implanter dans la société française. Ces militants apparaissent tout d’abord plus guévaristes que trotskystes. Mais la dissolution de la LC, le 21 juin 1973, semble mettre un terme aux tentations militaristes. Les pratiques politiques classiques l’emportent : participation aux élections, intervention dans les syndicats ouvriers. Les nouveaux secteurs de radicalisation ne sont pas oubliés : appelés du contingent, homosexuels, femmes, etc., avec des conséquences en retour sur les militants. Le petit parti se dote d’une infrastructure matérielle et augmente le nombre de ses permanents. Il tente aussi d’organiser le débat en son sein, par le biais des tendances. Dans quelle mesure ces militants sont-ils restés fidèles au communisme originel dont ils se réclamaient ? Finalement la tentative de créer une organisation puissante sur des bases anciennes – le bolchevisme – a échoué. Mais de nombreux jeunes ont participé à cette aventure, la Ligue aura été un lieu d’apprentissage, de socialisation pour cette fraction de la génération de 1968.

Jean-Paul SALLES, La Ligue communiste révolutionnaire (1968-1981) – Instrument du Grand Soir ou lieu d’apprentissage ?, Presses universitaires de Rennes, 2005 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Trotskysme, Monde en Question.
Index Politique, Monde en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.

Le CRIF – Un lobby au cœur de la République


Bibliographie politique

 

Huit cents invités au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France. Toute la classe politique présente en rangs serrés afin d’entendre les remontrances, récriminations et requêtes de cette officine représentant, de son propre aveu, quelque 100.000 personnes. 1/6e à peine de l’ensemble de la « communauté » et 0,2 % de la population totale du pays. Dîner de gala relayé par autant de dîners régionaux et de contacts réguliers tout au long de l’année au plus haut niveau de l’Etat.

Comment une telle influence, un tel pouvoir même, sont-ils possibles dans une démocratie laïque ne reconnaissant officiellement que des citoyens tous pareillement égaux ? Pourquoi la classe politique française fait-elle preuve d’une telle complaisance à l’égard du CRIF et de ses dirigeants ? Qui se qualifient eux-mêmes de « porte-parole politiques de la communauté juive de France » mais songent d’abord à défendre les intérêts d’un pays étranger, Israël. Fantasmes ou mensonges, que cette puissance ? Une plongée dans l’histoire de cette institution devenue « interlocuteur essentiel de l’Etat » et l’examen attentif des actions et réactions du CRIF tout au long de l’année 2009 et de la première partie de 2010, permettront au lecteur d’en juger.

Anne KLING, Le CRIF – Un lobby au cœur de la République, Mithra, 2010 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Sionisme, Monde en Question.
Index Politique, Monde en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.

Lucie COLLIARD (1877-1961)


Bibliographie politique

 

Née le 24 janvier 1877 à Saint-Félix (Haute-Savoie), morte le 12 août 1961 à Clichy (Seine, Hauts-de-Seine) ; institutrice ; militante syndicaliste, socialiste et communiste, membre suppléante du comité directeur du Parti communiste (1922-1924).

Lucie Colliard, France Culturemp3 (1ère diffusion le 02/03/1984) rediffusion le 23/08/2018 et le 30/08/2018).

Lire aussi :
Lucie COLLIARD, Une belle grève de femmes : Douarnenez, Librairie de l’Humanité, 1925 [Texte en ligne].
Lucie Colliard (1877-1961), La Bataille socialiste.
L’action féministe n°56 janvier-février-mars 1918, [Texte en ligne]
Laura L. FRADER, Femmes, genre et mouvement ouvrier en France aux XIXe et XXe siècles : bilan et perspectives de recherche, Clio. Histoire‚ femmes et sociétés, 1996.
Index Politique, Monde en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.

La face cachée de Reporters sans frontières


Bibliographie politique

 

Voici, détaillés dans ces pages, les fréquentations douteuses, les financements honteux, les hargnes sélectives, les indulgences infondées, les tentatives de dissimulations, les manipulations des chiffres, les mensonges réitérés de Reporters sans frontières, le tout au service d’une cause sans rapport avec les objectifs affichés. Observons son ardeur au travail contre les pays pauvres que l’Occident veut soumettre et son silence face aux concentrations économiques dans les médias des pays riches. Notons sa mansuétude envers les « bavures » de l’US Army, ses « oublis » dans la comptabilisation de journalistes qui en sont victimes.

Ce livre dévoile les paravents de la CIA qui alimentent RSF en dollars : le Center for a Free Cuba et la National Endowment for Democracy (NED) via l’United States Agency for International Development (USAID). Et il n’y a pas qu’eux : l’Open Society Institute du milliardaire et magnat international de la presse George Soros, ami personnel de Bush, qui s’agite partout où peut être mis en place un gouvernement pro-états-unien, fait partie aussi des généreux financiers de RSF. Alors, RSF ? Association humanitaire ou bras médiatique européen de la CIA et des faucons du Pentagone ?

Maxime VIVAS, La face cachée de Reporters sans frontières – De la CIA aux faucons du Pentagone, Aden, 2007 [Texte en ligne].
Histoire E-book publie beaucoup de livres néo-nazis, mais c’est le seul site qui publie cet ouvrage.

Lire aussi :
Dossier documentaire RSF, Monde en Question.
Index Politique, Monde en Question.
Veille informationnelle Géopolitique, Monde en Question.

Les guerres illégales de l’OTAN


Bibliographie politiqueBibliographie histoire

 

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et la fondation de l’Organisation des Nations Unies, prévaut l’interdiction de faire la guerre. Seules 2 exceptions permettent le recours à la force armée. D’une part subsiste le droit à l’autodéfense, et d’autre part l’action guerrière contre un pays est autorisée en cas de mandat préalable et explicite du Conseil de Sécurité de l’ONU. Hormis ces deux cas précis, la guerre est, depuis plus de 70 ans, proscrite par le droit international.

Cependant la réalité est toute autre. De nombreuses guerres dévastent le globe, et la fin des conflits militaires n’est pas en vue. Durant ces 7 dernières décennies, certains pays membres de l’OTAN ont trop souvent mené des guerres illégales, ce qui demeure encore aujourd’hui lourd de préjudices pour les populations des pays visés… mais sans conséquences pour les responsables.

Ce livre décrit, à travers l’exemple de 13 pays, comment des guerres illégales furent menées dans le passé (Iran, Guatemala, Égypte, Cuba, Vietnam, Nicaragua, Serbie), et le sont encore dans le présent (Afghanistan, Irak, Libye, Ukraine, Yémen et Syrie). Il montre comment les fondements de l’organisation pacifique qu’est l’ONU, et en particulier l’interdiction de faire la guerre, furent clairement sapés. Une terrifiante description d’une angoissante actualité, un plaidoyer pour la paix, un réquisitoire contre l’OTAN…

Daniele GANSER, Les guerres illégales de l’OTAN – Une chronique de Cuba jusqu’à la Syrie, Demi Lune, 2017 avec extraits au format pdf [Horizons et débats].


Les guerres illégales
Conférence organisée par l’Université de Dresde le 1er novembre 2016
Texte et vidéo en ligne

Lire aussi :
Daniele GANSER, BiographieSiteSIPER Swiss Institute for Peace and Energy Research.
Daniele GANSER, Articles : Arrêt sur InfoRéseau InternationalRéseau VoltaireSam La TouchSilvia CattoriSputnikYouTube.
OTAN, Articles : Arrêt sur InfoEntelekheiaMinistère de l’Europe et des Affaires étrangèresMonde en QuestionMondialisationRéseau InternationalRéseau VoltaireSam La TouchSilvia CattoriSputnik.
Index Politique, Monde en Question.
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.

Les armées secrètes de l’OTAN


Bibliographie politiqueBibliographie histoire

 

Ce livre raconte comment, après la seconde guerre mondiale, la CIA et le MI6 britannique mirent en place des armées secrètes anti-communistes dans tous les pays d’Europe de l’Ouest, et par quels processus ces réseaux Stay-Behind de l’OTAN s’allièrent dans certains pays à des groupes terroristes d’extrême droite, avec des conséquences particulièrement tragiques.

L’existence de « Gladio », l’armée secrète italienne, fut révélée par le Premier ministre Giulio Andreotti en 1990 ; à la suite de quoi la presse parla du « secret politico-militaire le mieux gardé,… depuis la fin de la deuxième guerre mondiale » et nota que : « L’histoire semble tout droit sortie des pages d’un thriller politique ». Depuis, ces armées secrètes de l’OTAN, ont également été découvertes en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Espagne, au Portugal, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark, en Norvège, en Suède, en Finlande, en Autriche, en Grèce et en Turquie. Au niveau international, leurs actions étaient coordonnées par le Pentagone et l’OTAN, et leur dernière réunion connue se déroula à Bruxelles en octobre 1990.

A l’heure de la menace de « l’hyperterrorisme », ce livre de référence revient sur les attentats de la gare de Bologne, de la Piazza Fontana, les attaques des tueurs fous du Brabant, l’enlèvement et l’assassinat d’Aldo Moro et demande, s’il s’agit d’actes de terrorisme sous fausse bannière, fabriqués pour accroître la stratégie de la tension…

Daniele GANSER, Les armées secrètes de l’OTAN, Demi Lune, 2007 réédition 2011 et 2016 avec extraits au format pdf [Revue de presseTexte en ligne* – Texte en pdf sur demande].
*Histoire E-book publie beaucoup de livres néo-nazis, mais c’est le seul site qui publie l’ouvrage de Daniele Ganser dans l’édition originale.


Stratégie masquée de la guerre
Conférence organisée par Anti-Zensur-Koalition le 26/07/2014

Lire aussi :
Daniele GANSER, BiographieSiteSIPER Swiss Institute for Peace and Energy Research.
Daniele GANSER, Les guerres illégales de l’OTAN – Une chronique de Cuba jusqu’à la Syrie, Demi Lune, 2017 avec extraits au format pdf [Horizons et débatsYouTube].
Daniele GANSER, Articles : Arrêt sur InfoRéseau InternationalRéseau VoltaireSam La TouchSilvia CattoriSputnikYouTube.
Le côté obscur de Wikipédia, Monde en Question.
Daniele GANSER, Filmographie : IMDb.
OTAN, Articles : Arrêt sur InfoEntelekheiaMinistère de l’Europe et des Affaires étrangèresMonde en QuestionMondialisationRéseau InternationalRéseau VoltaireSam La TouchSilvia CattoriSputnik.
Index Politique, Monde en Question.
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.

Marketing et communication politique


Bibliographie politique

 

Chaque élection attire le regard des citoyens sur la communication politique. Révélée au grand public par Jacques Séguéla et ses campagnes pour François Mitterrand, la communication politique est détestée par les uns, idolâtrée par les autres, mais aujourd’hui incontournable dans le jeu électoral de nos démocraties [selon les démagogues contemporains qui ressemblent à ceux de l’Empire romain décadent]. Cet état de fait engendre la nécessité de réfléchir, de penser la communication politique en s’interrogeant sur sa conception, sa mise en œuvre, son efficacité.

Orientée vers la recherche académique, cette deuxième édition est enrichie d’un nouveau chapitre portant sur les systèmes électoraux et partisans de huit grandes démocraties. Elle a pour vocation d’offrir une grille de lecture pluridisciplinaire des grands rendez-vous électoraux qui jalonnent la vie des démocraties. En analysant les outils du marketing et de la communication politique, elle permet d’apprécier plus précisément les stratégies adoptées par les différents acteurs de la compétition électorale.

Frédéric DOSQUET (sous la direction de), Marketing et communication politique, EMS, 2017 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Marketing politique (définition), e-marketingIAB France.
Campagne électorale américaine 2016, Le Hub.
Gilles ACHACHE, Le marketing politique, Hermès, 1989 [Texte en ligne].
Claude ANDRÉ, Essai sur le marketing politique et les stratégies gouvernementales au Québec – Réflexions critiques, Université Québec, 2014.
Elias AZZAM, Le marketing politique – Principes et cas pratiques, [Texte en ligne].
Thomas STENGER (sous la direction de), Le marketing politique, CNRS, 2012 [SommaireLectures].
Dossier documentaire Sciences sociales, Monde en Question.

Exporter la liberté


Bibliographie politique

 

« La plus extravagante idée qui puisse naître dans la tête d’un politique », dit Robespierre, « est de croire qu’il suffise à un peuple d’entrer à main armée chez un peuple étranger pour lui faire adopter ses lois et sa constitution.
Personne n’aime les missionnaires armés ; et le premier conseil que donnent la nature et la prudence, c’est de les repousser comme ennemis. »

Depuis toujours, les gouvernements ont masqué sous des motifs vertueux les vraies raisons qui les faisaient entrer en guerre.

À partir d’exemples empruntés de l’Antiquité à nos jours, Luciano Canfora dénonce cette « perversion morale, culturelle et politique » qui permet à un État de poursuivre une politique d’hégémonie tout en se drapant du titre de défenseur de la liberté.

Luciano CANFORA, Exporter la liberté – Échec d’un mythe, Desjonquères, 2008 [FeuilleterTexte en ligne].

Lire aussi :
Luciano CANFORA, L’imposture démocratique – Du procès de Socrate à l’élection de G. W. Bush, Flammarion, 2003 [Monde en Question].
Luciano CANFORA, La démocratie – Histoire d’une idéologie, Seuil, 2006 [Monde en Question].
Dossier documentaire Sciences sociales, Monde en Question.