Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives de Catégorie: Revue des livres

Dictionnaire amoureux des écrivains et de la littérature


Bibliographie littérature

 

Rien ne vaut l’écriture d’un Dictionnaire amoureux des écrivains et de la littérature pour se faire de nouveaux ennemis. Il est vrai que tous ne gagnent pas à être connus, et que certains y gagnent surtout en mystère.

J’ai toujours aimé aller à la rencontre des écrivains, le plus souvent chez eux, voire à leur bureau, celui-ci étant éventuellement établi dans un bistro ou au restaurant, sauf à les accompagner dans leur promenade. Eprouver ce bonheur discret est aussi une manière de dire qu’on a autant le goût des autres que celui des livres.

On aura compris que j’ai pris beaucoup de plaisir à imaginer ce livre en profitant à fond de la loi du genre : en toute subjectivité, dans l’arbitraire le plus total, au risque de quelques injustices et de beaucoup d’oublis sans le moindre souci d’exhaustivité mais sans m’interdire des souvenirs personnels, des échos de rencontres avec de grands romanciers, autant d’anecdotes que d’analyses, autant de portraits que de récits, en isolant parfois un seul livre dans une œuvre ou en réduisant le cas échéant un auteur à un détail. Mais toujours pour la plus grande gloire de la littérature !

Pierre ASSOULINE, Dictionnaire amoureux des écrivains et de la littérature, Plon, [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Cartographie non-européenne


Bibliographie géographie

 

L’Encyclopédie des historiographies : Afriques, Amériques, Asies contient des articles sur la géographie non- européenne :

Mappemonde du Kangnido (Corée 1402)
Paravents‑mappemondes des barbares du sud (Japon)
Cartographie d’une rencontre historique (Tahiti)
Écrits des géographes arabes (Soudan VIIIe-XIIe siècles)
Géographie de langue arabe au Moyen Âge comme source historique
Relations géographiques d’Ovando (Amériques espagnoles)

Lire aussi :
1980, L’espace dans la cartographie japonaise ancienne, L’Espace géographique.
1980, L’histoire de la géographie japonaise, L’Espace géographique.
1981, Langages de la géographie, langages des géographes [cartographie japonaise], Annales de géographie.
1994, La carte chinoise dans le règlement de la crise coréenne, Politique étrangère.
2012, Musée Guimet [cartographie japonaise p.128], Arts Asiatiques.
16/05-10/09/2018, Le monde vu d’Asie – Au fil des cartes, Musée Guimet.
07/08/2018, La cartographie ? – Une histoire de point de vue, Le Temps.
24/07/2020, Cartographie chinoise, Chine en Question.
Histoire de la géographie chinoise et japonaise, Cosmovisions.
ANONYME, Han’guk kojido, Old maps of Korea, 1977 [Cahiers d’Extrême-Asie].
Pierre GENTELLE, Philippe PELLETIER, Géographie Universelle – Chine, Japon, Corée, 1994 [L’Espace géographique].
J. B. HARLEY et David WOODWARD, The History of Cartography – Cartography in the Traditional East and Southeast Asian Societies, 1994 [Annales].
Pierre SINGARAVÉLOU, Fabrice ARGOUNÈS, Le monde vu d’Asie – Une histoire cartographique, 2018 [Monde en Question].

Index Géographie, Monde en Question.
Dossier Géographie, Monde en Question.
Dossier Géographie (avec liens), Monde en Question.
Dossier Cartographie (avec liens), Monde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Le marché de l’art


Bibliographie artsBibliographie peinture

 

Articles

1969, Raymonde MOULIN, Art et société industrielle capitaliste – L’un et le multiple, Revue française de sociologie.
1986, Raymonde MOULIN, Le marché et le musée – La constitution des valeurs artistiques contemporaines, Revue française de sociologie.
1993, Raymonde MOULIN, Le marché de l’art, Raison présente.
1997, Raymonde MOULIN, Patrimoine national et marché international – Les dilemmes de l’action publique, Revue française de sociologie.
2015, Diana CRANE, La géographie du marché de l’art mondial en pleine évolution, Sociologie et sociétés.
2015, Le marché de l’art, BNF.

Livres

Sophie CASSAGNES, D’art et d’argent – Les artistes et leurs clients dans l’Europe du Nord (XIVe -XVe siècles), 2001 [Médiévales].
Aude DE KERROS, Art Contemporain, manipulation et géopolitique – Chronique d’une domination économique et culturelle, 2019 [Texte en ligne].
Emmanuel HOOG, Michel HOOG, Le marché de l’art, QSJ PUF, 1995.
François MAIRESSE, Fabrice ROCHELANDET, Économie des arts et de la culture, 2015 [Texte en ligne].
Raymonde MOULIN, L’artiste, l’institution et le marché, 1992 [AnnalesRevue française de sociologie].
Raymonde MOULIN, Le marché de l’art – Mondialisation et nouvelles technologies, 2003 [Questions de communication].
Wouter VAN DER VEEN, Le capital de Van Gogh – Ou comment les frères Van Gogh ont fait mieux que Warren Buffet, 2018 [Texte en ligne].

17/07/2020
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Dossier Arts (avec liens), Monde en Question.
Filmographie Peinture, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Histoire mondiale de la guerre économique


Bibliographie économieBibliographie histoire

 

Une somme sur la violence des rapports économiques dans le monde, du Moyen Age à nos jours.

La guerre économique est à l’économie ce que la science de la guerre est à la politique, un affrontement pour capter les ressources. Dès la préhistoire, les hommes s’affrontent pour conquérir les meilleurs territoires de chasse et de cueillette, tandis que Phéniciens, Égyptiens, Romains et Chinois de l’Antiquité sécurisent leurs routes commerciales pour éliminer la concurrence. Au Moyen Âge, les marchands allemands regroupés au sein de la Hanse mènent des guerres, déclenchent des blocus économiques, le tout au nom de la défense de leurs intérêts commerciaux. Avec les grandes découvertes, les États européens prennent les rênes et se livrent de terribles batailles pour s’emparer des épices des nouveaux mondes. Lors du premier conflit mondial, détruire le potentiel commercial de l’adversaire est un des buts de guerre affichés, tandis qu’aujourd’hui les multinationales affrontent l’hyperconcurrence avec leurs propres armes, lesquelles n’ont souvent rien à envier à celles des services de renseignements et de sécurité des États.

On comprend, à la lecture de cette synthèse, pourquoi le mythe libéral du « doux commerce » a toujours nié cette évidence : la politique n’a pas le monopole de la violence. Elle le partage avec l’économie.

Ali LAÏDI, Histoire mondiale de la guerre économique, Perrin, 2016 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Économie, Monde en Question.
Index Histoire, Monde en Question.
Dossier Géo-Histoire globale, Monde en Question.
Veille informationnelle Géoéconomie, Monde en Question.

Notre drapeau est rouge


Bibliographie histoire

 

La révolution allemande, la montée et le triomphe du nazisme, la lutte contre le fascisme, l’après-guerre et la division de l’Allemagne : les mémoires d’Oskar Hippe couvrent soixante ans d’histoire du mouvement ouvrier allemand.

Rejoignant le Spartakusbund en 1916, il participe au développement des conseils ouvriers au début des années vingt et traverse la tragédie de la révolution allemande : la trahison de la social-démocratie, la stalinisation du KPD et les débats en son sein, la lutte de l’Opposition bolchevique léniniste qui entraine son exclusion du KPD.

Pourchassé par la réaction pendant la période révolutionnaire, emprisonné par les nazis, puis, après la guerre, enfermé dans les geôles de la RDA, libéré en 1955, Hippe poursuit son activité militante « à la gauche du SPD ».

Ce livre est à la fois une analyse des événements politiques qui ont profondément marqué la classe ouvrière allemande et le témoignage d’un militant dont la vie entière se confond avec la lutte pour le socialisme.

Oskar HIPPE, Notre drapeau est rouge, La Brèche, 1985 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Histoire, Monde en Question.
Dossier Histoire, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja


Bibliographie littérature

 

– Nasr Eddin, peux-tu me prêter ta corde à linge ? vient lui demander un autre de ses voisins. Ma femme va faire une grande lessive.

– Tu n’as vraiment pas de chance, répond le Hodja sans même lui jeter un regard. Je viens juste de m’en servir pour mettre à sécher de la farine.

– Par Allah ! Tu prétends faire sécher de la farine sur une corde à linge ? Et tu veux que je te croie ?

– Tu n’es qu’un ignorant. Tu ne sais pas encore que lorsqu’on n’a pas envie de prêter sa corde à linge, on est capable de faire sécher n’importe quoi dessus ?

Ou comment de l’absurde faire surgir la vérité, tirer du rire le plus sûr des enseignements et libérer par l’idiot la parole de tous… Forte de plus de cinq cents fabliaux composés entre les XIIIe et XVe siècles et mettant en scène le maître Nasr Eddin, cette édition est le fruit de vingt ans de travail : un classique à garder à portée de la main.

Jean-Louis MAUNOURY, Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja, Libretto, 2014 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Les Arabes dansent aussi


Bibliographie littérature

 

Je fais plus israélien que le commun des Israéliens et rien ne me fait plus plaisir que de l’entendre de la bouche d’un Juif. On me dit souvent : « Vous n’avez vraiment pas l’air arabe. » Certains prétendent que c’est du racisme, mais pour moi, c’est un compliment. Comme une victoire. Être juif : n’est-ce pas ce que je voulais ? Après beaucoup d’efforts, le résultat est là.

Ce narrateur qui rêve d’être juif est né à Tira, un village de Galilée, dans une famille de combattants palestiniens. Brillant élève, envoyé dans un pensionnat de Jérusalem, il s’emploie à ressembler le plus possible à ses camarades juifs. Les Arabes dansent aussi décrit avec émotion sa vie d’Arabe israélien et ses déchirements identitaires, en mêlant d’une manière virtuose le tragique et le comique.

Sayed KASHUA, Les Arabes dansent aussi, Éditions de l’Olivier, 2006, [Texte en ligneHorizons Maghrébins].

Lire aussi :
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.
Veille informationnelle Revues, Monde en Question.

Covid-19 – Anatomie d’une crise sanitaire


 

Pendant des semaines, la moitié de l’humanité a été confinée. Le Covid-19 a fait basculer nos existences dans l’inattendu, l’incertitude, l’angoisse. Quelles leçons tirer de cette crise inédite pour en sortir grandis ?

Jean-Dominique Michel est anthropologue de la santé. Il est le premier à avoir analysé le décalage entre la réalité de l’épidémie et les discours des autorités politiques et sanitaires.

Absence de tests de dépistage, confinement à l’aveugle de toute la population, manque de lits de réanimation et de respirateurs, mensonges sur le rôle des masques…, Covid-19 : anatomie d’une crise sanitaire dissèque les décisions absurdes. Grâce à un remarquable travail documentaire, il nous permet de comprendre en quoi les pouvoirs publics ont failli, pourquoi nous avons fait moins bien que les Allemands. Au-delà de l’insuffisance criante de moyens, il jette une lumière crue sur le mal profond qui sape notre système de santé et plaide pour sa remise à plat. Pour lui, il est temps de bâtir une véritable « démocratie sanitaire ». La résilience collective acquise durant l’épreuve doit nous donner la force d’y arriver.

Aurions-nous pu agir plus efficacement ? Qu’aurions-nous dû savoir ? Comment nous préparer, si demain, la menace réapparaissait avec un virus plus contagieux et plus létal ?
La réponse à toutes ces questions est dans ce livre.

Jean-Dominique MICHEL, Covid-19 – Anatomie d’une crise sanitaire, HumenSciences, 2020 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Bulletins (de santé) du coronavirus, Monde en Question.
Revues de presse, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Monde, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Chine, Chine en Question.

Introduction à l’analyse de l’image


 

Afin de permettre une lecture plus consciente de ce que l’image véhicule, cet ouvrage propose une analyse du message visuel fixe (tableau, photographie, affiche, etc.), nécessaire pour aborder celle des messages plus complexes (images en séquence, animée, etc.). L’auteure s’interroge sur les diverses significations de l’image et les questions que celle-ci soulève. Elle explore les résistances que son analyse peut susciter comme les fonctions que celle-ci peut remplir.
Il montre enfin combien la lecture de l’image peut stimuler l’interprétation créative et devenir un gage d’autonomie. Les exemples méthodologiques sont longuement développés et servent de support à des rappels théoriques de base.

Martine Joly est professeur à l’université Michel-de-Montaigne, Bordeaux, auteur de nombreux ouvrages sur l’image en général et la photographie en particulier.

Martine JOLY, Introduction à l’analyse de l’image, Armand Colin, 1994 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier Sémiologie – Sémiotique, Monde en Question.
Articles Sémiotique, Chine en QuestionCiné MondeMonde en Question.
Revue de presse, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

La vérité sur les vaccins


 

Pour ou contre ? Dangereux ou non ? Beaucoup d’entre nous ne savent plus quoi penser et pour cause : on ne les a jamais renseignés, scientifiquement, sans parti pris, sur la vaccination. Le Pr Didier Raoult, microbiologiste mondialement reconnu qui dirige le plus grand centre français consacré aux maladies infectieuses (l’IHU de Marseille), comble cette lacune.

Être pro ou anti-vaccin n’a pas de sens. La question à se poser est : quel vaccin est utile, pour qui, dans quelles circonstances ? Or, savez-vous que 3 des 11 vaccins désormais obligatoires en France sont obsolètes dans ce pays ? Que d’autres ne sont pas recommandés alors qu’ils préviennent des maladies graves ? Que le vaccin contre la grippe, peu efficace chez les personnes âgées, devrait être au contraire distribué aux enfants ?

Quant à redouter les effets nocifs d’un vaccin, la seule attitude valable est d’évaluer le rapport risques/bénéfices pour choisir intelligemment, au lieu d’écouter les fabricants de peur comme ce fut le cas pour le vaccin contre l’hépatite B, aujourd’hui lavé de tout soupçon.

« Notre politique vaccinale est incohérente, dépassée et inefficace », affirme Didier Raoult, propositions à l’appui pour éviter des aberrations comme celles concernant la grippe aviaire et HIN1, et pour regagner la confiance de la population.

C’est un constat que tout un chacun peut faire. Nos gouvernements décident de plus en plus sous l’influence des médias et des réseaux sociaux – qui répercutent et amplifient les angoisses de la population, quand ils ne cèdent pas aux certitudes des conseillers qui peuplent les cabinets ministériels. Le secteur médical n’échappe pas à cette façon d’agir. Des vaccins sont imposés ou interdits sans réelle concertation avec les professionnels de la santé, d’autres perdurent alors qu’ils n’ont plus d’intérêt réel, et les décisions de rembourser certaines vaccinations sont aléatoires ou fantaisistes.
Tout cela brouille les esprits. Une confusion aggravée par les scandales sanitaires qui se sont succédé ces dernières décennies dans le domaine de la santé : le sang contaminé dans les années 1980, la crainte d’une transmission à l’Homme de la maladie de la vache folle dix ans plus tard, la dangerosité réelle du médicament Médiator révélée en 2009 par un médecin. Et sur le front des vaccins, la psychose de la grippe H1N1 après l’enclenchement de la phase 6 d’alerte pandémique, le 11 juin 2009 par l’OMS. Une hystérie qui s’est traduite par le retentissant échec du plan de couverture vaccinale organisé en catastrophe par le ministère de la Santé de l’époque.
p.12

Didier RAOULT, Olivia RECASENS, La vérité sur les vaccins, Michel Lafon, 2018 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Revues de presse, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Monde, Monde en Question.
Revue de presse Santé publique Chine, Chine en Question.