Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Questionner l’implicite


Bibliographie philosophie

 

Cet ouvrage fait le point sur les diverses dimensions implicites ou impensées qui participent de toute recherche à l’insu même des chercheurs. Issu d’un séminaire international, plus précisément consacré aux recherches en didactiques, autour de trois thèmes :
– questionner les implicites dans les choix de constitution des corpus ;
– questionner les implicites liés aux cadres théoriques ;
– questionner les implicites liés aux choix méthodologiques et épistémologiques ;
complétés par trois textes de synthèse.

Il intéressera, en raison de l’importance des problèmes qu’il soulève, aussi bien les chercheurs en sciences humaines que les formateurs et les étudiants qui sont tenus d’aborder les questions de méthode au sein de leur cursus.

Il s’inscrit dans la continuité de la réflexion entamée en 2005 autour des méthodes de recherche en didactiques et fait ainsi suite aux deux premiers livres : Les méthodes de recherche en didactiques vol. 1 et Les méthodes de recherche en didactiques : questions de temporalité vol. 2, parus en 2006 et 2007 aux Presses Universitaires du Septentrion.

Cora COHEN-AZRIA et Nathalie SAYAC (sous la direction de), Questionner l’implicite – Les méthodes de recherche en didactiques (3), Presses universitaires du Septentrion, 2009 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Dossier documentaire Épistémologie, Monde en Question.
Index Philosophie, Monde en Question.

Publicités

Nouvelle Vague


 

Réalisateur : Edouard Mills-Affif
Durée : 0h52
Année : 2012
Pays : France
Genre : Documentaire
Résumé : En France, le 7e art qui avait laissé les acteurs et les cinéastes issus de l’immigration maghrébine en marge, souvent stigmatisés, ne peut aujourd’hui plus se passer d’eux. Succès en salles, récompenses nationales et internationales, unes de la presse, la «nouvelle vague» du cinéma français est le symbole de la force d’une société plurielle. Ce documentaire illustre le parcours d’artistes qui parviennent à briser les barrières de l’imaginaire national, à dépasser les stéréotypes pour s’imposer au centre de l’industrie cinématographique. Ils sont aujourd’hui porteurs d’un souffle d’air frais, d’un renouvellement esthétique et d’une mémoire jusqu’alors étouffée.
Fiche : Film documenttaire
Partage proposé par : Zone Telechargement DVD FR (Film rare)

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma France, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

La résistance indienne aux États-Unis


Bibliographie histoire

 

Ce livre raconte « une autre histoire » : parcourant cinq siècles, il présente, à partir aussi bien de textes d’une actualité proche que de récits plongeant dans les temps immémoriaux du mythe, la résistance d’un peuple à la négation de son existence. Le récit de leur résistance tenace à la colonisation et à la tentative d’extermination permet d’entendre directement leur parole, de les observer dans l’action, de les retrouver comme les partenaires d’une histoire commune où Euro-Américains et Amérindiens ont chacun joué leur rôle.

Vus sous cet angle, les Amérindiens paraissent exemplaires : ils se sont opposés avec constance au vol de leurs terres, à la violence exterminatrice, à l’anéantissement de leurs structures sociales et de leurs cultures, saisissant les armes les plus propices – guerre, guérilla, recours légal, usage inversé de l’acculturation, ressourcement aux racines de la spiritualité ancestrale.

Exemplaires dans leur refus de séparer la lutte pour la survie du combat pour l’identité, les Amérindiens concrétisent, par l’affirmation de leurs propres valeurs, le doute qui saisit le monde actuel sur le bien-fondé des civilisations technologiques, l’exploitation abusive des ressources naturelles, l’enfermement de l’homme blanc dans une vie consacrée au seul profit matériel.

Élise MARIENSTRAS, La résistance indienne aux États-Unis – Du XVIe au XXIe siècle, Gallimard, 1980 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.

Soleil hopi


Bibliographie histoire

 

L’auteur, Don C. Talayesva, est un Indien Hopi, chef du Clan du Soleil, né à Oraïbi, à l’est du Grand Canyon du Colorado, en mars 1890. Il a assisté à l’implantation graduelle de l’administration gouvernementale et aux efforts d’américanisation soutenus en ces territoires pueblos par les autorités, parfois avec le concours de l’armée.

La présente autobiographie, « Soleil hopi », est un livre singulier. C’est tout d’abord un rare document sur une tribu indienne, décrite de l’intérieur, comme un ensemble vivant et gouverné par une harmonie interne. À ce titre, il est considéré comme un des grands classiques de l’ethnologie. C’est ensuite, et surtout, un homme qui témoigne avec naïveté, vivacité et sagesse de son attachement réfléchi aux cadres traditionnels hopi, à une attitude religieuse dans tous les grands moments de sa vie. Hostile par expérience à une américanisation des siens et de sa tribu, Talayesva ne se refuse toutefois pas à une évolution nécessaire, qu’il estime, quant à lui, tragique. La richesse de la personnalité de ce chef indien, les événements historiques qu’il a vécus nous valent un livre exceptionnel que son caractère établit comme une œuvre littéraire d’avant-garde.

Don C. TALAYESAVA, Soleil hopi – L’autobiographie d’un Indien Hopi, Plon, 1984 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.

Nos salles obscures


 

Réalisateur : Nicolas Lévy-Beff
Durée : 0h50
Année : 2012
Pays : France
Genre : Documentaire
Résumé : Dans les années 50-60, le cinéma s’impose sans partage comme premier loisir des Français. On se rend au cinéma en famille, une fois par semaine. Cela tient du rite, comme l’église, l’école ou l’armée, qui réunissent toutes les classes sociales. Qui se souvient qu’en 1961, le Grand Rex fait plus d’entrées que le Louvres ! Il faudra l’essor de la télévision pour terrasser le septième art comme distraction suprême, accessible, populaire.
Fiche : Film documentaire
Partage proposé par : Zone Telechargement DVD FR (Film rare)

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma France, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Au revoir là-haut (trilogie)


Bibliographie littérature

 

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d’eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l’exclusion. Refusant de céder à l’amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d’une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence… Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts.

Bien au delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l’histoire caustique et tragique d’un défi à la société, à l’Etat, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer.

Pierre LEMAITRE, Au revoir là-haut, Albin Michel, 2013 [Texte en ligneSens Critique].

Février 1927. Le Tout-Paris assiste aux obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l’empire financier dont elle est l’héritière, mais le destin en décide autrement. Son fils, Paul, d’un geste inattendu et tragique, va placer Madeleine sur le chemin de la ruine et du déclassement.
Face à l’adversité des hommes, à la cupidité de son époque, à la corruption de son milieu et à l’ambition de son entourage, Madeleine devra déployer des trésors d’intelligence, d’énergie mais aussi de machiavélisme pour survivre et reconstruire sa vie. Tâche d’autant plus difficile dans une France qui observe, impuissante, les premières couleurs de l’incendie qui va ravager l’Europe.

Pierre LEMAITRE, Couleurs de l’incendie, Albin Michel, 2018 [Extrait en ligneTexte en ligneFrance InfoSens Critique].

Lire aussi :
Magali VIENNE, Au revoir là-haut : Analyse du livre, LePetitLittéraire, 2014.
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Les sciences autrement


Bibliographie sciences

 

Peut-on concevoir une connaissance organisée et efficace qui ne réponde pas aux critères scientifiques ?

Les sciences sont utilisées dans tous les pays. Leur histoire les relie étroitement aux sociétés qui les ont produites. Dans son ouvrage, l’auteur invite les scientifiques et tous les « mordus » de sciences à en explorer aussi la dimension humaine. À partir de l’histoire et des travaux de quelques penseurs contemporains (Michel Serres, François Julien, Edgar Morin…), il nous guide vers une compréhension plus large et plus humaine des savoirs scientifiques. En acceptant aussi d’écouter des savoirs dont la rationalité est différente de la nôtre, nous enrichissons notre perception du monde ; celle-ci n’est pas seulement limitée à une connaissance scientifique, nous avons aussi avec le monde une relation de connivence, d’un tout autre ordre.

Conçu à partir de séminaires de formation en philosophie des sciences, destinés à des chercheurs, la démarche de l’auteur est délibérément pédagogique. Il nous présente pas à pas les liens entre la science et la société humaine qui la conçoit. Il invite le lecteur à assumer son savoir scientifique dans la société qui est la sienne et à le dépasser en élargissant peu à peu son cadre de pensée.

François GRISON, Les sciences autrement – Éléments de philosophie à l’usage des chercheurs curieux, Quae, 2011 [Texte en ligne].

Lire aussi : Dossier documentaire Sciences, Monde en Question.

Bonne année 2018 !



Je vous souhaite tout ce que vous souhaitiez qu’on vous souhaite… mais en mieux !

 

Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Où va l’Arabie Saoudite ?


 

Arabic press review: Saudi Ritz Carlton prisoner dies after torture, Middle East Eye, 22/12/2017.

Middle East Eye vient de rapporter que l’un des invités de Mohammed ben Salmane serait mort sous la torture plutôt que de donner son argent et ses biens à son parent. Il aurait été battu et torturé au point que les membres de sa famille avaient du mal à reconnaître son corps.

Le major général Ali Alqahtani, détenu début novembre dans le cadre d’une prétendue campagne anti-corruption, travaillait dans les forces de la garde royale.

Il était le directeur du bureau privé du prince Turki Bin Abdullah, le fils de l’ancien roi Abdullah Bin Abdulaziz, selon le journal.

Alqahtani est mort le 12 décembre après avoir été torturé par des décharges électriques, et sa famille a eu du mal à le reconnaître après avoir reçu son corps, selon des sources, a rapporté le journal.

Is Saudi Arabia’s Post-Oil Future Realistic?, Oil Price, 24/12/2017.

Le royaume prévoit de dépenser 261 milliards de dollars en 2018, son budget le plus important. Riyad prévoit également de réduire la part des recettes pétrolières à moins de 50% (contre 90% il y a seulement trois ans).

Donc il y a deux questions qui piquent la curiosité des observateurs : d’où viendra l’argent pour financer ce budget record et comment Riyad réalisera-t-il l’énorme réduction des revenus pétroliers ?

Le programme de diversification du prince Mohammed ben Salmane repose presque entièrement sur l’introduction en bourse d’Aramco.

Lire aussi : La guerre contre la Chine passe par Riyad, Chine en Question.

Bonnes fêtes 2017 !



La publication de Monde en Question est suspendue jusqu’au 07 janvier 2018

 

Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question