Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Pourquoi le XXe siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?


Bibliographie littérature

 

Après la prison et l’internement, après l’oubli au XIXe siècle, Sade apparaît, au XXe siècle, comme une référence majeure, jusqu’à devenir, à partir des années cinquante, dans une sorte d’évidence partagée par l’ensemble de la Modernité, l’objet d’une véritable passion intellectuelle.

« Pourquoi le XXe siècle a-t-il pris Sade au sérieux ? » À cette question, on pourrait répondre par une autre. Par exemple : d’où vient qu’au XXe siècle, le sujet pervers, celui de la transgression extrême, fascine les Modernes, et semble leur fournir une issue aux impasses de l’Histoire et un modèle culturel, esthétique, philosophique, politique pour penser ces impasses et s’en affranchir ? Ou encore : si, au XXe siècle, la pulsion de mort se manifeste comme une tendance fondamentale de l’humanité moderne, Sade, ne peut-il pas alors apparaître comme l’annonciateur, le prophète et le récitant de cette rupture décisive dans l’Histoire ? Ou enfin : jusqu’à quel point peut-on être sadien ? Qu’est-ce qui retient certains, après l’avoir été passionnément, de l’être tout à fait ? En quoi le fait de le prendre au sérieux peut provoquer l’insoutenable jusqu’à retourner la fascination en abjuration ou en oubli ?

Au milieu des années 70, Pier Paolo Pasolini sonne la fin de cette singulière fête sadienne avec son terrible Salò ou les 120 journées de Sodome. Auparavant, Adorno, Klossowski, Bataille, Blanchot, Foucault, Lacan, Deleuze, Sollers, Barthes et d’autres, ont donné leur vision et leur lecture de Sade, faisant de lui un personnage fondamental de leur aventure intellectuelle qui est aussi une aventure personnelle. Le temps est venu, avec le recul, d’interroger cet engouement qui nous concerne profondément et peut-être plus que jamais.

Eric MARTY, Pourquoi le XXe siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?, Seuil, 2011 [Texte en ligne].
Avis de :
2011, Entretien avec Éric Marty, Cités.
2011, Nicolas WEILL, Le Monde.
2012, Julie PAQUETTE, Politique et Sociétés.
2013, Vincent JOLIVET, Itinéraires.

Lire aussi :
D.A.F. de SADE, Œuvres, AtramentaBibliothèque électronique du QuébecBNF Gallica.
Dossier D.A.F. de SADE, La revue des ressources.
Jacques LACAN, Séminaire VII, Monde en Question.
Filmographie D.A.F. de SADE, Ciné Monde.
Index Littérature, Monde en Question.
Veille informationnelle Livres, Monde en Question.

Publicités

Commentaire pour cet article sinon utilisez le Forum

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :