Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives Mensuelles: juillet 2018

Bonnes vacances 2018 !



Monde en Question est en vacances 13 juillet – 19 août 2018

The Story of Film 10-12


 

Réalisateur : Mark Cousins
Durée : 1h00 par épisode
Année : 2011
Pays : Royaume-Uni
Genre : Documentaire
Résumé : Un documentaire retraçant l’intégralité de l’histoire du cinéma.
10 – 1969-1979 – Les cinéastes radicaux des années 70
L’épisode dévoile les films qui ont voulu changer le monde lors de leurs sorties dans les années 70. On débute en Allemagne avec le cinéaste Wim Wenders, puis c’est au tour de l’Angleterre afin de discuter avec Ken Loach. On se transporte ensuite en Italie, en Australie pour y voir l’arrivée d’un nouveau cinéma national, et finalement au Japon où l’on produit les œuvres les plus vibrantes de l’époque. D’importantes questions sont posées lors d’un passage en Afrique et en Amérique du sud, puis l’épisode se conclut sur le film favori de John Lennon, l’extraordinairement psychédélique The Holy Mountain.
11 – Les années 70 – L’évolution du cinéma populaire
Cet épisode démontre comment Star Wars, Jaws et The Exorcist ont innové en permettant la création des premiers multiplexes. On voyage aussi en Inde, où la star la plus populaire de l’heure, Amitabh Bachchan, nous montre comment Bollywood a aussi su contribuer à l’innovation et l’originalité des années 70. De plus, on y voit l’impact de Bruce Lee sur le cinéma martial de Hong Kong où le très grand chorégraphe de combat, Yuen Woo-Ping, nous parle des films d’action et de ses méthodes de travail reprises plus tard pour le film The Matrix.
12 – Les années 80 – Le cinéma, arme de protestation
Avec Ronald Reagan à la Maison blanche et Margaret Thatcher sur Downing Street, les années 80 ont donné vie à une décennie protestataire. Le cinéaste indépendant américain John Sayles nous parle tout spécialement de cette période. À Beijing, le cinéma chinois fleurie avant la tragédie de la place Tian’anmen. En Union Soviétique, le passé redonne sens à la cinématographie nationale et en Pologne, l’incomparable réalisateur Krzysztof Kieslowski émerge avec ses premières armes.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : LCDC (film rare) DVD VF

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Royaume-Uni, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Une histoire populaire de la France (ZANCARINI-FOURNEL)


Bibliographie histoire

 

Une histoire de la France « d’en bas », celles des classes populaires et des opprimés de tous ordres, pour un livre monumental : une histoire des résistances, des révoltes et des rébellions face à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants, une histoire qui restitue le champ des possibles non aboutis dans leur contexte politique, économique et social, mais qui passe aussi par l’histoire du quotidien, de l’intime et du sensible, attentive aux émotions, aux bruits et aux sons.

1685, année terrible, est à la fois marquée par l’adoption du Code Noir, qui établit les fondements juridiques de l’esclavage « à la française », et par la révocation de l’édit de Nantes, qui donne le signal d’une répression féroce contre les protestants. Prendre cette date pour point de départ d’une histoire de la France moderne et contemporaine, c’est vouloir décentrer le regard, choisir de s’intéresser aux vies de femmes et d’hommes « sans nom », aux minorités et aux subalternes, et pas seulement aux puissants et aux vainqueurs.

C’est cette histoire de la France « d’en bas », celle des classes populaires et des opprimé.e.s de tous ordres, que retrace ce livre, l’histoire des multiples vécus d’hommes et de femmes, celle de leurs accommodements au quotidien et, parfois, ouvertes ou cachées, de leurs résistances à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants, l’histoire de leurs luttes et de leurs rêves.

Pas plus que l’histoire de France ne remonte à « nos ancêtres les Gaulois », elle ne saurait se réduire à l' »Hexagone ». Les colonisés – des Antilles, de la Guyane et de La Réunion en passant par l’Afrique, la Nouvelle-Calédonie ou l’Indochine – prennent ici toute leur place dans le récit, de même que les migrant.e.s qui, accueilli.e.s « à bras fermés », ont façonné ce pays.

Michelle ZANCARINI-FOURNEL, Les luttes et les rêves – Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, La Découverte, 2016 [Texte en ligne BookysTexte en ligne Zones].

Avis de : France CultureL’HumanitéLa vie des idéesLecturesSciences Humaines

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.

La France avant la France


Bibliographie histoire

 

L’histoire a longtemps juxtaposé des images simples pour définir les quatre siècles écoulés de 481 à 888 : aux Mérovingiens incultes et incapables, succédaient des Carolingiens glorieux et conquérants. Les recherches des dernières décennies, fondées sur une réévaluation des sources écrites et sur les progrès de l’archéologie, ont libéré cette période du carcan des idées reçues.

Ce livre, en forme de bilan, dresse des perspectives neuves. Il montre notamment que les rois mérovingiens furent les derniers continuateurs de l’Antiquité et que si les premiers Carolingiens rassemblèrent sous leur autorité presque toute l’Europe occidentale, l’Empire s’avéra une réalité fragile et diverse.

Ainsi, les auteurs ramènent-ils les faits aux réalités de l’époque, en rejetant les anachronismes et les outrances, et en appuyant leur exposé sur des textes et des cartes comme sur une iconographie abondante. Cette histoire renouvelée possède un attrait majeur : au-delà des représentations traditionnelles, elle s’efforce d’atteindre le réel.

Geneviève BÜHRER-THIERRY, Charles MÉRIAUX, La France avant la France (481-888), Belin, 2010 [Texte en ligne].

Lire aussi :
Index Géographie-Histoire, Monde en Question.
Dossier documentaire Histoire, Monde en Question.

The Story of Film 7-9


 

Réalisateur : Mark Cousins
Durée : 1h00 par épisode
Année : 2011
Pays : Royaume-Uni
Genre : Documentaire
Résumé : Un documentaire retraçant l’intégralité de l’histoire du cinéma.
07 – 1957-1964 – Le choc de la nouveauté
Le récit explosif du cinéma de la fin des années 50 et des années 60. L’incontournable Claudia Cardinale parle en exclusivité de son travail avec le cinéaste Federico Fellini. Au Danemark, Lars Von Trier nous décrit son admiration pour Ingmar Bergman, et Bernardo Bertolucci se rappelle de ses expériences aux côtés de Pier Paolo Pasolini. L’épisode explore aussi comment les cinéastes français ont planté une bombe sous l’édifice classique du cinéma par leur nouvelle vague emportant avec eux tout le reste de l’Europe.
08 – 1965-1969 – Les nouvelles vagues
Les années 60 et le monde entier en ébullition! À Hollywood, le directeur photo légendaire Haskell Wexler nous révèle comment les documentaires ont su influencer le cinéma narratif populaire. Easy Rider et 2001 : A Space Odyssey ouvrent quant à eux la marche vers une nouvelle ère du cinéma américain. Tandis que la nouvelle vague déferle sur le monde, l’épisode analyse les débuts de Roman Polanski, d’Andréï Tarkovsky et de Nagisha Oshima. Finalement, on assiste à la naissance du cinéma africain et à une entrevue exclusive avec le cinéaste hindou Mani Kaul.
09 – 1967-1979 – Le nouvel Hollywood
La remarquable histoire du cinéma américain prend de la maturité au cours des années 60 et des années 70. Buck Henry, scénariste du film The Graduate, parle des films satiriques. À New York, Paul Schrader révèle ses pensées et sa théorie existentialiste derrière Taxi Driver. Le scénariste Robert Towne explore quant à lui les zones d’ombres de Chinatown et le réalisateur Charles Burnett y parle de la naissance du cinéma afro-américain.
Fiche : IMDb
Partage proposé par : LCDC (film rare) DVD VF

Lire aussi :
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier Cinéma Royaume-Uni, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Géopolitique des mondes arabes


Bibliographie géopolitique

Pourquoi parler des mondes arabes ?
Quel avenir pour les pays arabes ?
La colonisation a-t-elle aujourd’hui encore une influence ? Quelles trajectoires depuis les indépendances ?
Les mondes arabes sont-il bien ou mal partis ?

Ces questions traversent l’histoire contemporaine et resurgissent au fil de l’actualité. Des clichés à la réalité, cet ouvrage nous parle de lieux, de faits et de chiffres pour nous aider à y voir plus clair.
L’auteur propose 40 fiches documentées pour cerner les enjeux et les défis de la région. L’ensemble est illustré de cartes, graphiques et tableaux.

Sommaire :

Les sociétés arabes : entre unité et diversité
Une région taraudée par les conflits
Dynamiques politiques contemporaines
Enjeux régionaux et internationaux

Didier BILLION, Géopolitique des mondes arabes – 40 fiches illustrées pour comprendre le monde, Eyrolles, 2018 [Texte en ligne].

Alors que les médias dominants et les universitaires à leurs bottes utilisent habituellement le singulier sans en expliquer le sens, l’auteur utilise le pluriel – ce qui suffit à recommander cet ouvrage – et s’en explique dans l’introduction :

02/07/2018
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Dossier documentaire Géoéconomie & Géopolitique, Monde en Question.
Veille informationnelle Géoéconomie, Monde en Question.