Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Histoire des salles de cinéma


Bibliographie cinéma

 

à Catherine Fattebert

Articles

[cinéma nomade] sans date, Petite histoire du cinéma forain, Cinéma voyageur.
sans date, Le cinéma, Archives & Patrimoine des Hauts-de-Seine.
sans date, Anciennes salles de cinéma de Rennes, Wiki Rennes.
sans date, Histoire des salles à Bruxelles, FCB.
[cinéma nomade] 1985, Jacques DENIEL, Michel LAGRÉE, Le cinéma en Bretagne rurale – Esquisse pour une histoire, Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, 34 pages.
[cinéma nomade] 1986, Pierre BERNEAU, Les débuts du cinéma à Angoulême, 1895 revue d’histoire du cinéma.
[cinéma nomade] 1986, Guy OLIVO, Aux origines du spectacle cinématographique en France – Le cinéma forain : l’exemple des villes du Midi méditerranéen, Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine, 20 pages.
[cinéma nomade] 1993, Véronique LESBAUDITS, Les débuts du cinéma dans le Calvados (1895-1914), Annales de Normandie.
1994, Isabelle DEBIEN, Le cinéma dans les cafés carcassonnais au début du siècle, 1895 revue d’histoire du cinéma.
1995, Johanne LARUE et Mario CLOUTIER, L’état du cinéma en salles au Québec, Séquences.
[cinéma nomade] Olivier JOOS, Cinémas forains et tournées cinématographiques dans le bassin minier du Pas-de-Calais et à Douai (1895-1914), 1895 revue d’histoire du cinéma.
2000, Emmanuel ETHIS, La caisse du cinéma : quand il faut décider, Communication & Langages.
[cinéma nomade] 2004, Thierry LECOINTE, Les premières années du spectacle cinématographique à Nîmes – 1895-1913, 1895 revue d’histoire du cinéma.
2005, Anne-Élisabeth BUXTORF, La salle de cinéma à Paris entre les deux guerres : l’utopie à l’épreuve de la modernité, Bibliothèque de l’École des chartes.
14/06/2007, 100 ans de cinéma à Saint-Etienne, Forez Info.
[cinéma nomade] 2008, Jean-Baptiste HENNION, Éclairage sur l’année 1896 – Éléments chronologiques relatifs à l’introduction du spectacle cinématographique sur les champs de foire français, 1895 revue d’histoire du cinéma.
2009, Sébastien CAQUARD, Daniel NAUD, Victor PÉRICHON, Les salles obscures canadiennes – Un éclairage géographique, Cahiers de géographie du Québec.
[cinéma nomade] 11/01/2009, Carcassonne – Aux origines des salles de cinéma (1897-1940), La Dépêche.
01/10/2009, Caroline JEANNEAU, Benoît DANARD, L’évolution de l’économie des salles de cinéma, CNC, 42 pages.
2013, Gérard GRUGEAU, Repenser la salle de cinéma, 24 images.
29/12/2013, Naissance des salles de cinéma en France 1894-1918, Salle cinéma.
27/07/2014, Petite histoire du cinéma à Nantes, Chroniques des études ordinaires,.
[cinéma nomade] 2015, Arnaud LE MARCHAND, De 1895 à 1912 : Le cinéma forain français entre innovation et répression, 1895 revue d’histoire du cinéma [Texte en ligne 45 pages].
27/09/2016, Frédérique BREDIN, Rapport sur la salle de cinéma de demain, CNC, 86 pages – France Culture.
31/05/2018, Histoire de salles de cinéma méconnues dans Saint-Jean-Baptiste, Le Bourdon du Faubourg.

Revues

2012, Publics de cinéma. Pour une histoire des pratiques sociales Conserveries mémorielles.
2013, Industrie en crise – Cinéma en mutation !, 24 images.
2017, Les salles de cinéma – Histoire et géographie, Cinémas.

Thèses

[cinéma nomade] 2007, Renaud CHAPLAIN, Les cinémas dans la ville – La diffusion du spectacle cinématographique dans l’agglomération lyonnaise (1896-1945), Thèse de doctorat en Histoire, 460 pages dont cinéma nomade.
2011, Sophie BOUDET-DALBIN, La distribution des films par internet : enjeux socioculturels, économiques et géopolitiques, Thèse de doctorat en Sciences de l’information et de la communication, 653 pages.

Livres

Bibliographie, La Fédération Nationale des Cinémas Français.
Bibliographie, Renaud CHAPLAIN in Les cinémas dans la ville.
Bibliographie – L’économie du cinéma, Livres sur le cinéma.
Jean-Paul AUBERT, Christel TAILLIBERT (sous la direction de), L’économie de la cinéphilie contemporaine, L’Harmattan, 2017.
Olivier BARROT, Alain BOULDOUYRE, Voyage au pays des salles obscures, Hoëbeke, 2006.
Alain BESSE, Salles de projection, salles de cinéma – Conception, réalisation, exploitation, Dunod, 2007.
[cinéma nomade] Renée BONNEAU, Meurtre au cinéma forain, Nouveau Monde, 2011.
Francis BORDAT, Michel ETCHEVERRY (sous la direction de), Cent ans d’aller au cinéma – Le spectacle cinématographique aux États-Unis 1896-1995, Presses universitaires de Rennes, 1995.
COLLECTIF, Drôles de salles – Cinq cinémas de quartier et toute une histoire, Loco, 2016.
Laurent CRETON, Kira KITSOPANIDOU (sous la direction de), Les salles de cinéma – Enjeux, défis et perspectives, Armand Colin, 2013 [1895 revue d’histoire du cinéma].
Joëlle FARCHY, Et pourtant ils tournent… – Économie du cinéma à l’ère numérique, INA, 2011.
Claude FOREST, Les dernières séances – Cent ans d’exploitation des salles de cinéma, CNRS, 1995.
Claude FOREST, Économies contemporaines du cinéma en Europe – L’improbable industrie, CNRS, 2001.
Claude FOREST, Michel SERCEAU, Le Patis – Une salle de cinéma populaire devenue salle d’art et essai (Le Mans, 1943-1983), Presses Universitaires du Septentrion, 2014.
Claude FOREST, Hélène VALMARY (sous la direction de), La vie des salles de cinéma, Sorbonne nouvelle, 2015.
Jean-Michel FRODON, Dina LORDANOVA (sous la direction de), Cinémas de Paris, CNRS, 2017.
Priscilla GESSATI, Joël CHAPRON, L’exploitation cinématographique en France, Dixit, 2017.
[cinéma nomade] Jean GILI, Michèle LAGNY, Michel MARIE, Vincent PINEL (sous la direction de), Les vingt premières années du cinéma français, Sorbonne Nouvelle, 1995.
Michel MESNIL, Le parfum de la salle en noir,, PUF, 1985 [Communication. Information Médias Théories,].
Jean-Jacques MEUSY, Georges LOISEL, André MILCOT, Cinémas de France 1894-1918, Arcadia, 2009.
Viva PACI, La machine à voir – À propos de cinéma, attraction, exhibition, Presses universitaires du Septentrion, 2012.
Pierre PAGEAU, Les salles de cinéma au Québec 1896-2008, GID, 2009 [Séquences].
Armelle PAIN, Le Trianon, un cinéma associatif en Mayenne, Warm, 2016.
[cinéma nomade] Maurice PELINQ (sous la direction de), Vie et histoire du cinéma à Aix-en-Provence, Rouge Profond, 2016.
Alain POTIGNON, Nos cinémas de quartier – Les salles obscures de la ville lumière, Parigramme, 2006.
Agnès SALSON, Mikael ARNAL, Rêver les cinémas, demain, Ateliers Henry Dougier, 2015.
Maxime SCHEINFEIGEL, Le cinéma, et après ?, Presses universitaires de Rennes, 2010.
Daniel SERCEAU, Les goûts du public – Une salle de quartier dans les années 50, Séguier, 2006.
Christian SEVEILLAC, Confidences d’un directeur de salles, Lettmotif, 2015.
Jacques THORENS, Le Brady, Verticales, 2015.
Hélène VALMARY, Samra BONVOISIN et Claude FOREST, Figures des salles obscures – Des exploitants racontent leur siècle de cinéma, Nouveau Monde, 2015.

Audio-Vidéo

1988, Nuovo Cinema Paradiso – Cinema paradiso, Ciné Monde.
1989, Splendor, Ciné Monde.
2002, La chatte à deux têtes [salle porno], Ciné Monde.
[cinéma nomade] 2011, Fantômes du cinéma forain, Ciné Monde.
2012, Nos salles obscures, Ciné Monde.
2013, L’histoire des salles de cinéma (6 épisodes), Ciné Monde.
2015, Cinema Perverso [salle porno], Ciné Monde.

Sites

ACAP – Pôle régional image.
CNC – Centre National du Cinéma et de l’image animée.
Livres sur le cinéma.

La salle de cinéma n’a pas toujours existé. Son existence est liée au développement d’une consommation de masse des films dont la distribution, après la Guerre 1914-1918, est accaparée par Pathé et Gaumont.

Le cinéma a débuté comme une attraction foraine. L’exploitation itinérante et foraine des films périclitera peu à peu et disparaîtra suite à plusieurs facteurs :
– En 1907, Charles Pathé substitue à la vente des films leur location.
– En 1912, la loi instaure un carnet de circulation obligatoire. « Rétrospectivement, il est difficile de ne pas avancer que la loi de 1912 en aggravant la précarité des forains les empêchait de défendre leurs droits dans cette aventure du cinématographe. Notamment, elle les empêchait de pouvoir mobiliser le crédit nécessaire à cette entreprise. » (Arnaud LE MARCHAND, De 1895 à 1912 : Le cinéma forain français entre innovation et répression).

Le cinéma fut ensuite hébergé dans des lieux sédentaires : cafés (Isabelle DEBIEN, Le cinéma dans les cafés carcassonnais au début du siècle), salles paroissiales (Jacques DENIEL, Michel LAGRÉE, Le cinéma en Bretagne rurale – Esquisse pour une histoire), théâtres ou hangars. Après la Guerre 1914-1918, un réseau de salles de cinéma sera progressivement mis en place par Pathé et Gaumont. Pathé, qui avait industrialisé la production (Laurent LE FORESTIER, Aux sources de l’industrie du cinéma – Le modèle Pathé 1905-1908, L’Harmattan, 2007), industrialisa la distribution. La boucle est bouclée.

Contrairement au discours des Cassandre, la salle de cinéma perdure non plus comme un lieu de consommation populaire, mais de consommation ostentatoire. Parallèlement se développe la consommation nomade des films via des offres de plus en plus diversifiées et personnalisées (streaming légal de Netflix par exemple).

22/06/2018
Serge LEFORT
Citoyen du Monde et rédacteur de Monde en Question

Lire aussi :
Histoire du cinéma – Filmographie, Ciné Monde
Dossier documentaire Cinéma – Livres, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Publicités

Commentaire pour cet article sinon utilisez le Forum

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :