Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Expérience de Milgram – Expérience de Stanford


 

Les deux expériences sont souvent confondues alors qu’elles différent totalement au niveau du protocole et des conclusions qu’on peut en tirer.
La confusion est plus grande en France du fait de l’expérience télévisuelle conduite par Christophe Nick avec la caution « scientifique » de Jean-Léon Beauvois dans Le jeu de la mort.

Ce documentaire, produit et diffusé par les chaînes publiques France Télévisions et Radio télévision suisse, met en scène un jeu pour prouver le « pouvoir de la télévision » des chaînes commerciales.
La conclusion, donnée dès le début, est abusive : « Ainsi la télévision peut sans contestation possible organiser demain la mise à mort d’un individu en guise de divertissement. 8 personnes sur 10 s’y soumettront. »
L’expérience télévisuelle montre l’obéissance des participants à un jeu et non l’obéissance des téléspectateurs.

Le dispositif inclut la présence d’un public recruté par les agences habituelles. Mais, on ne se rend pas compte du rôle du public qui est présent-absent. Il n’a apparemment pas d’interactions sauf à l’entrée et à la sortie. Puis bizarrement il apparaît dans l’explication du mécanisme de l’obéissance : « l’appel au public comme injonction télévisuelle ». Et puis le commentaire final contredit cela : « Sur un plateau de télévision, les questionneurs sont seuls, totalement seuls. »

Le documentaire nous assène un long discours de propagande politiquement correct sur les images de la place Tian Anmen (juin 1989) : « La désobéissance est un acte individuel qui tire sa force de la capacité des hommes à œuvrer en commun. La désobéissance ouvre la voie à la résistance collective. » […] « L’homme qui symbolise la révolte du peuple chinois pendant le massacre de Tian Anmen au printemps 89 a été emporté par ces policiers en civil. Personne ne sait ce qu’il est devenu. Mais il incarne l’espoir de centaines de millions de chinois ».

Autre détail encore plus gênant cette image de propagande qui ouvre et clôture le documentaire :


« Fuck Your Prophet »

Saint Barthelémy est une organisation qui prétend « Soutenir l’éducation scientifique, artistique et philosophique afin de lutter contre l’endoctrinement religieux et politique. », mais lutte surtout contre l’islam comme l’illustre l’image.

01/12/2015
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• Stanley MILGRAM, Soumission à l’autorité, Calman-Lévy [1974], 1994 [Fiche de lecture].
• Expérience de Milgram, Filmographie Ciné Monde.
• Expérience de Stanford, Filmographie Ciné Monde.
• Milgram du laboratoire à la télévision : enjeux éthiques, politiques et scientifiques, Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale.
Dossier documentaire Psychologie sociale, Monde en Question.
Cinémathèque, Ciné Monde.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Commentaire pour cet article sinon utilisez le Forum

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :