Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Priorité au débat contradictoire


Cet article soutient la thèse que, pour favoriser la délibération démocratique, il faut encourager le débat contradictoire plutôt que la discussion. La discussion, dans laquelle les participants s’adressent et se répondent les uns aux autres, peut produire des résultats indésirables, même si elle est rigoureusement argumentative. L’article analyse les mécanismes psychologiques et sociaux pouvant conduire à ces résultats négatifs. La valeur de la délibération démocratique tient plutôt à la confrontation des arguments pour et contre la décision envisagée et à la mise en balance des raisons de sens inverse. L’article défend ainsi une conception de la délibération démocratique différente de celle qui est le plus souvent présentée.
Raisons politiques n°42Les Idées claires

Comme j’ai eu l’occasion de l’expliquer ailleurs, la discussion est le plus souvent biaisée du fait de la pluralité interprétative. La discussion ne mène à rien, mais semble être préférée par le plus grand nombre au débat contradictoire…

21/06/2011
Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi :
• Bernard MANIN, CESPRA, EHESSDémocratie & ParticipationInstitut NicodNYUTerra Nova.
• Bernard MANIN, Principes du gouvernement représentatif, Calmann-Lévy, 1995 réédition Champs Flammarion, 1996 [CairnCosmopolitiquesRevue française de science politiqueSciences Humaines].
L’auteur, professeur à New York University et à l’Institut d’Études politiques de Paris, poursuit dans cet ouvrage un projet paradoxal. Il s’agit, en effet, de dégager les traits aussi bien aristocratiques que démocratiques du gouvernement représentatif. Contrairement à une opinion communément reçue, l’élection n’est pas l’instrument démocratique par excellence. Des Athéniens à Rousseau, la démocratie impliquait d’ailleurs d’autres modes de désignation des responsables. Comment un mode de gouvernement qui passait plutôt jusqu’au XVIIIe siècle pour aristocratique peut-il aujourd’hui être considéré comme une des formes privilégiées de la démocratie ? Quelle énigme enferme donc un dispositif institutionnel pour faire l’objet d’interprétations si diverses ?
• Démocratie délibérative, Raisons politiques n°42.
• La démocratie représentative est-elle réellement démocratique ?, La Vie des idées.
• Démocratie et représentation (Manin, Habermas), Études politiques internationales.
Dossier documentaire & Bibliographie Psychologie sociale, Monde en Question.

Commentaire pour cet article sinon utilisez le Forum

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :