Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives Journalières: 14/05/2010

Matière sensible


Alors que la quête de l’infiniment petit semblait seule capable de donner accès aux secrets de la matière, les chercheurs ont attiré l’attention sur les propriétés de la matière à «moyenne» échelle ? celle sous laquelle nous la rencontrons le plus souvent. On ne s’étonnera donc pas d’entendre ici disserter sur la mayonnaise et les sables mouvants, les cristaux liquides et le caoutchouc, mais on sera surpris par l’étrange caractère de cette matière dite «molle» ou «sensible», capable sous l’effet d’une infime modification de changer radicalement de comportement.

C’est un chapitre inédit de l’histoire de la matière que ce livre donne à lire, en invitant à la penser différemment. Ainsi que l’affirme en conclusion de sa préface Jean-Claude Carrière : «Voici que la matière, après des millénaires d’humiliation, donne des leçons à l’esprit. Au moins des leçons de vocabulaire. Juste retour des mots, sinon des choses.»

MITOV Michel, Matière sensible – Mousses, gels, cristaux liquides et autres miracles, Seuil, 2010 [Continent Sciences].

Lire aussi : MITOV Michel, Les cristaux liquides, QSJ PUF, 2000 [CNRS].
Les cristaux liquides occupent une place importante, interface entre l’homme et la machine, parmi les technologies d’affichage d’un texte ou d’une image. Les applications sont variées et vont des sciences de la vie aux télécommunications.