Monde en Question

Analyse de l'actualité économique, politique et sociale dans le monde

Archives Journalières: 25/06/2009

Tsahal agresse des diplomates


Les soldats israéliens ont agressé plusieurs fois des diplomates français.

Si Nicolas Sarkozy fait beaucoup d’efforts pour se rapprocher de l’Etat hébreu, on ne peut pas dire que la réciproque soit vraie. A preuve la multiplication des «bavures» commises par les forces de sécurité israéliennes à l’encontre de ressortissants français en mission et soigneusement étouffées par le Quai d’Orsay. Lundi, la directrice du centre culturel français de Naplouse (Cisjordanie) a été sortie de son véhicule, jetée à terre et rouée de coups par des militaires israéliens près de Jérusalem. «Je peux te tuer», a lancé en anglais l’un des soldats. Sa voiture portait pourtant des plaques diplomatiques. Depuis, on lui a déconseillé de porter plainte pour ne pas «gêner» la visite de Nétanyahou. Mardi, c’est le directeur du centre culturel de Jérusalem-Ouest, Olivier Debray, qui, à bord d’un véhicule pourvu de plaques consulaires, a été insulté par des policiers.

Libération

Guantánamo-Gaza


15/06/2009, Premiers pas à Gaza

A l’approche d’Erez, je me vois devant une prison de haute sécurité à ciel ouvert, symbole futuriste d’une détresse paranoïaque. Une ligne de fortification bétonnée haute de huit mètres longe sur 10 km la partie nord de la bande de Gaza. En son centre, le Terminal « frontalier » d’Erez, seul point de passage d’un blocus imposé par les Israéliens qui ne laissent entrer et sortir que quelques rares personnes habilitées, et immédiatement suspectées.
Le Courrier de Russie

19/06/2009, N’est-il pas temps de revoir le plan de partage de la Palestine ?

Qu’en marge de ces déclarations péremptoires, la situation dans la Bande de Gaza – dont presque plus aucun média ne parle – ne cesse de se dégrader depuis les deux ans que le siège israélien impose lentement mais sûrement son asphyxie, son agonie à un peuple à exténué ne survivant que par approvisionnement clandestin à travers un réseau de galeries souterraines telles des ratières – mais n’allez surtout pas qualifier cet enfermement inhumain de camp d’extermination, vous seriez tout aussi tôt méprisé, voire traité d’antisémite.
Info-Palestine

Naissance de la sociologie


Johan HEILBRON, Naissance de la sociologie, Agone, 2006

L’apparition des sciences sociales est communément considérée comme un phénomène récent. Elles auraient émergé au cours du XIXe siècle, mais leur essor véritable ne daterait que du siècle suivant. Les professionnels et les profanes partagent cette représentation, qui est aussi très appréciée des historiens.

Ce livre entreprend de lever le voile sur la genèse de ces disciplines et leurs conditions de possibilité. Ce faisant, il renouvelle notre vision de la vie intellectuelle en France, du siècle de Louis XIV à la IIIe République. De cette histoire que l’on croyait connaître (moralistes classiques, philosophes des Lumières, savants révolutionnaires, écrivains romantiques, penseurs positivistes, etc.), il propose un récit neuf qui rend raison des innovations conceptuelles en les faisant émerger des transformations sociales, institutionnelles et politiques du monde intellectuel.

Dans son parcours, il revisite les auteurs canoniques, de Montesquieu à Auguste Comte, les arrachant au passage à des catégorisations de sens commun imposées par certaines traditions académiques de l’histoire des idées.

À lire en ligne
Johan Heilbron, CSE, EHESS